Paul Feig est chaud pour un Ghosbusters 2… et vous ?

Ghosbusters 2016, réalisé par Paul Feig, est sorti cet été et la rumeur d'une suite commence déjà à courir. Pour ou contre cette idée ?

Paul Feig est chaud pour un Ghosbusters 2… et vous ?

Ne faisons pas de détour, le Ghostbusters 100% féminin de Paul Feig n’a pas été un carton au box-office. En chiffres, le film a coûté 144 millions de dollars et a engrangé, au niveau international, 229 millions environ. 144 millions, c’est un très joli montant pour un blockbuster d’été.

En comparaison, Angry Birds, qui a reçu la commande d’une suite, avait coûté 73 millions et avait atteint les 349 millions au box-office mondial.

D’accord, le film de Paul Feig est rentré dans ses frais, mais ce n’est pas exactement ce que Sony espérait. Alors honnêtement, les chances d’une suite concrète restent très minces.

Sans compter le mauvais buzz pré et post-sortie engendré par certain•es internautes, avec des critiques négatives (et notamment la bande-annonce avec le « record » de pouces rouges sur YouTube) et des insultes adressées à tout le monde, et en particulier à Leslie Jones, qui a subi au premier plan la vague misogyne et raciste contre Ghostbusters.

Pourtant, ça n’effraie pas Paul Feig, qui avait déjà dit vouloir réaliser une suite, dans l’interview qu’il nous avait accordée.

big-ghostbusters-paul-feig-interview

Si la décision finale est toujours en suspens, il est possible que le studio continue l’aventure avec Feig et les incroyables interprètes de la comédie.

Dans The Daily Beast, le réalisateur déclare :

« La décision revient au studio car il doit payer le film. Personne ne m’a appelé. Mais j’aime ces personnages et je sais que ce sont des héroïnes qui ont beaucoup de sens pour beaucoup de gens donc, dans un monde parfait, ce serait génial si on pouvait les voir chasser plus de fantômes, déchirer encore plus et être géniales. »

Un Ghostbusters 100% féminin qui a fait du bien

Halloween a pourtant prouvé que l’impact de ce Ghostbusters 100% féminin n’était pas négligeable dans la pop-culture. Clairement, cette nouvelle version attire autant de jeunes gens que son aîné. Bien entendu, c’est Jill Holtzmann interprétée par la non moins fantastique Kate McKinnon qui remporte la palme, mais personne n’est en reste.

Une autre photo à ajouter à ta liste interminable de fans de costumes ! L’équipe de Grande-Bretagne à l’Ultracon !

Dites-moi comment le nouveau Ghostbusters a ruiné votre enfance déjà ?

Boucler le #quitappelleshalloween 2016 avec le nouveau Ghostbusters. Mon fils a dit que c’était son meilleur Halloween. Merci pour ça !

Aujourd’hui, j’ai enseigné la chimie à ma classe universitaire habillée en Erin Gilbert. Aucun ectoplasme n’était impliqué. Merci pour ce super film !

Elle veut être une chasseuse de fantôme aussi.

Des photos et des tweets qui prouvent une nouvelle fois que le public qui a aimé ce Ghostbusters 2016 n’est tout simplement pas totalement le même que les fans de la version de 1984 ! Et qui démontrent aussi que diversifier la représentation des héros & héroïnes de fiction a de réelles conséquences auprès des plus jeunes, en témoignent toutes ces petites filles déguisées en Ghostbusters pour Halloween !

Paul Feig a réussi avec sa réalisation, entre blockbuster et comédie, à ré-imaginer les chasseurs de fantômes si familiers de notre enfance. Le film sera disponible en DVD début décembre, à temps pour Noël, si vous l’avez raté au cinéma !

À lire aussi : Ces suites de films (mais pas que) qui devraient exister

Pour ou contre cette idée de suite ?

big-test-filles-badass

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Siobhàn Salomé
    Siobhàn Salomé, Le 3 novembre 2016 à 13h44

    NO, NO, NO, NO (Oh mamma mia let me go)
    ça suffit cette hypocrisie, qu'on file plutôt du pognon à des femmes réalisatrices-scénaristes pour qu'elles puisse s'exprimer librement sur grand écran. Et, au passage; qu'on laisse les classiques comme Ghostbusters vieillir en paix -notre génération peut écrire ses propres histoires, pas besoin de réchauffer celles qui datent de Mathusalem, femmes ou pas femmes en perso principaux.

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)