Get the attitude #1 : Miley Cyrus

Miley Cyrus est une des adolescentes les plus fortunées du monde. Tenter de lui ressembler, serait-ce la clé de la prospérité ? Leçon de célébrité.

Get the attitude #1 : Miley Cyrus

Réussir à copier le style vestimentaire des stars les plus fortunées est une chose, savoir les imiter dans la vie en est une autre. Pour vous aider à devenir des copies conformes de grandes célébrités respectables à la carrière honorable, je vous propose un petit guide pour en adopter l’attitude.

Pour commencer, profitons de la sortie de la version étazunienne de LOL pour faire toute la lumière sur son actrice principale (pas celle qui a été mariée avec un mec 2 fois plus jeune qu’elle, l’autre, l’amatrice de perruques qui, si elle décidait de sortir avec un mec deux fois plus jeune qu’elle, irait le chercher en CE2) j’ai nommé Miley Cyrus, née Destiny Hope, chanteuse préférée de ta petite cousine jusqu’à l’arrivée de Selena Gomez dans une série estampillée Disney. Un guide garanti sans blague sur les dents parce que je ne suis pas comme ça et que je serai bien mal placée pour agir ainsi alors que je prends doucement mais sûrement le chemin vers la dentition de Shane MacGowan.

Aimer la vie

Savoir sourire sur commande est tout à fait recommander pour pouvoir imiter Destiny Hope Cyrus. La légende voudrait que ses parents aient commencé à l’appeler Smiley quand elle était bébé parce qu’elle souriait constamment de toutes ses gencives. En réalité, peut-être qu’elle avait juste le nez bouché et qu’elle ouvrait grand la bouche pour respirer, mais ne cassons pas le mythe. Smiley deviendra par la suite Miley. La légende était alors en marche.

Miley Cyrus est tout à fait le genre de personnes qui te regardent droit dans les yeux avec le regard qui pétille avant de déclarer « Moi ? J’adore la vie » comme si elles venaient de découvrir un truc. La naïveté et la joie de vivre en étendard, Miley semble être l’exemple même de la fille que rien ne touche – ni l’acné, ni le lundi matin, ni le dimanche soir, ni le prix de l’essence qui augmente. C’est beau, tant de bonheur. Même quand elle pense faire un bad trip après avoir fumé du hakik dans un bang, elle rit comme si on venait de lui faire une blague de Toto.

Comment s’y prendre pour faire pareil ?

Pour mimer la joie de Miley Cyrus, c’est simple. Il suffit de sourire, que ton regard soit éteint ou pas, et de faire une petite grimace genre tirage de langue ou un truc bien original du genre. Le but est de montrer qu’en plus d’être formidablement heureuse (ça plaît aux enfants), tu es également une personne espiègle et moqueuse afin de plaire aux pré-adolescent-e-s qui sauront apprécier à sa juste valeur ton petit côté rebelle bad ass et tout.

Fais fi de ceux qui te pensent complètement crétine à sourire comme une demeurée à chaque instant de la vie : après tout, Miley, ça l’a quand même aidée à amasser un petit pécule plutôt sympa. La candeur, c’est vendeur, la candeur, c’est chaleur.

Tenter d’être sexy

Rappelons pour les plus jeunes d’entre nous que Miley Cyrus a commencé sa carrière en interprétant une adolescente à la vie tout à fait normale le jour mais qui devient popstar perruquée dès la tombée de la nuit (a priori, non, les adolescents ne dorment jamais à Hollywood). Il est donc tout naturel qu’elle soit plusieurs personnes en un seul corps et qu’elle sache combiner son côté « la vie c’est trop cool, j’adore les bonbons » et sa volonté d’apparaître comme la femme de 19 ans qu’elle est.

Miley, c’est celle à qui j’ai envie de dire « Allez. Viens on s’en fout, t’as le rire plus gras que mes fesses après Noël, t’as la démarche un peu maladroite et je suis pareil alors STOP. LES. FEUQUINGUE. DUCKFACES. Et les poses lascives. »

Comment foirer ses tentatives sexy tout comme Miley ?

C’est très simple : essayez de vous prendre en photo toute seule quasiment nue échouée tel un gros poulpe sur votre couvre-lit. Abusez de la duckface en vous cadrant en contre-plongée (c’est toujours très efficace). Terminez votre séance photo par un éclat de rire – ceux du genre à vous racler l’intérieur de la gorge. Si vous n’avez pas la chance d’avoir un gros rire huileux, entraînez-vous en écoutant les Grosses Têtes sur RTL quand Amanda Lear fait partie des chroniqueurs. Vous verrez, ce sera super, après on fera une confrérie et on rira en public pour faire peur aux enfants.

L’amour tûjûrs

Après une relation avec un des Jonas Brothers (c’est toujours plutôt vendeur, deux produits Disney qui apprennent les joies des plaisirs charnels tout en gardant leur anneau de pureté sur leur petit annulaire potelé) et une autre avec Justin Gaston, un bien charmant mannequin, Miley Cyrus s’est mise en couple avec Liam Hemsworth (le frère de Thor, et le BFF de la meuf de Hunger Games). Depuis et malgré une rupture de quelques mois, la chanteuse-actrice (que celles que cette appellation écorche fassent deux tours sur elles-mêmes) file le parfait amour avec son jeune semi-barbu. C’est beau.

La demi-mesure ayant été exclue d’Hollywood, les deux comparses sont fiancés et ne cessent de clamer leur amour à la face du monde. C’est mignon, mais c’est surtout plus lourd qu’une grosse poutine. Une chose qui se révèle drôle à suivre, en revanche, c’est l’apparent manque d’équilibre dans leur couple. Quand Miley rend visite à Liam sur le tournage de Paranoia, il lui demande de partir parce qu’elle l’empêche de se reposer entre deux scènes. Plus flagrant, quand ils sont pris en photo sur les tapis rouges, ils semblent avoir mis au point un petit gimmick récurrent : souvent, Miley fixe Liam, de l’amour coulant par tous ses pores, tandis que lui regarde ailleurs. N’en déduisons rien sur la nature de leur relation, ce n’est peut-être après tout qu’une histoire de présentation de son meilleur profil aux photographes.

« Embrasse-moi sur la bouche maintenant » dit Valérie à François pensa Miley.

Savoir se réinventer

Désormais, Miley Cyrus arbore une coupe courte, des cheveux blonds platine et des t-shirts Sex Pistols. Un groupe qui a, on l’imagine sans mal, beaucoup inspiré la jeune femme dans l’écriture de ses chansons aux consonances éminemment punk, comme vous pouvez le constater :

Vous l’aurez compris, pour vous calquer sur Miley sur ce point, il vous faudra changer de style à un moment de votre carrière, du genre quand vous en êtes à faire des reprises sirupeuses de grands classiques pour vous rendre plus undergroundement crédible.

Vous avez tout noté ? Félicitations : vous êtes prêtes pour une fantastique carrière faite de robes à paillettes, de bon goût et de préadolescents courant derrière vous.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 12 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Panties
    Panties, Le 27 août 2013 à 13h14

    Je pense qu'il va falloir modifier l'article vu son twerk aux VMA.

Lire l'intégralité des 12 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)