Génération Mad n°32 - Et si tu te réorientais ?

Génération Mad n°32 – Et si tu te réorientais ?

Cette semaine, on parle réorientation et changement de voie avec les madmoiZelles : et si tu devais te réorienter, tu ferais quoi ?

Revoyez les trente-et-un premiers épisodes, en attendant le prochain : dimanche 1er mai 2016 à 18h !

Chaque dimanche à 18h, vous pourrez retrouver une nouvelle vidéo, avec les réponses des madmoiZelles à une question donnée. Rendez-vous dimanche prochain !

Venez répondre à la question
dans les commentaires !

On souhaite que Génération Mad soit participatif ! N’hésitez pas à participer et à répondre à la question de votre point de vue dans les commentaires de cette vidéo !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Sadournette
    Sadournette, Le 28 avril 2016 à 9h55

    Ce que dit Margaux (je crois) par rapport à la littérature/écriture qui n'offre pas de réelle carrière, ça me rappelle moi. J'ai toujours voulu travaillé là-dedans, mais je me faisais la même réflexion (au lycée j'ai eu un passage à vide qui m'a poussé à réfléchir sur ce que je voulais, j'ai sincèrement pensé à me lancer dans la traduction, mais une prof m'a dit -avec raison- que c'était dur d'y faire carrière donc je suis restée dans le chemin qu'on m'avait tracé). Je me suis laissée enfermée dans le carcan de "la bonne élève qui fait des sciences", j'ai fait deux ans de fac de biologie, la dernière où j'ai complètement arrêté d'aller en cours parce que j'avais de toute façon perdu toute motivation... Résultat je me retrouve à étudier la littérature étrangère et les langues, je suis passionnée par la traduction et j'aime toujours autant écrire. Alors certes je sais pas vraiment ce que ça va m'offrir comme carrière, mais au moins ça me plaît :cretin: (et je sais pas si c'est le cas en France, mais je sais que dans certains pays il existe un "concours de traducteur" qui permet d'avoir un diplôme en plus de celui obtenu à la fac qui t'offrira un "vrai travail", et je sais que l'écriture peut aussi être travaillée à côté, donc je verrais bien...). Puis les métiers du livre en général sont passionnants aussi, donc en fait actuellement je ne sais pas ce que je veux faire parce que toutes les possibles débouchées m’intéressent :cretin:

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)