Ces garces de fiction qui m’inspirent

Les garces de fiction sont parfois insupportables, mais souvent géniales et finalement très inspirantes. Voici la sélection de LadyDandy !

Ces garces de fiction qui m’inspirent

Et si « garce », au-delà de son aspect péjoratif, devenait aussi un symbole de « forte, a du caractère » ? En tous cas, après les garces de cinéma préférées de Jack Parker, voilà une liste non-exhaustive des garces de fiction qui… m’inspirent (eh oui) !

Quinn et Brittany dans Daria

Les personnages de Daria sont géniaux et les personnages féminins sont OVER géniaux, on ne le dira jamais assez.

  • En quoi Quinn et Brittany sont-elles des garces ?

Eh bien, Brittany est parfois maladroite mais c’est à cause de sa parfaite candeur. Elle dit toujours ce qu’elle pense et comme elle ne pense pas énormément, ça peut blesser. D’un autre côté, elle est quand même moins idiote que son copain Kevin puisqu’elle a son diplôme.

Son intérêt pour la popularité, les vêtements et les garçons peut aussi la faire passer pour une pouffe (mais « pouffe » est un titre qui s’obtient très facilement quand on a un vagin).

Quant à Quinn : Fashion Club, elle a honte que Daria soit sa soeur, elle ne peut pas sortir avec le même garçon deux soirs d’affilée… Faut-il en dire plus ?

  • Pourquoi Quinn et Brittany sont-elles géniales ?

Brittany ne pense jamais à mal, elle est gentille avec tout le monde et dit parfois des trucs étonnamment profonds (dans l’épisode The Misery Chick, Daria prend même note de ce qu’elle dit).

Quinn est forte, intelligente, inspirée, rusée et complexe. Elle évolue énormément au cours de la série et se transforme en jeune femme armée pour réussir et qui se soucie des autres (elle met en jeu son amitié avec une étudiante quand elle s’inquiète au sujet de l’alcoolisme de celle-ci). En gros, Quinn est géniale ! Presque autant que Daria et Jane, c’est dire !

Notons que je kiffais beaucoup Santana et Brittany dans Glee avant que la série ne parte en sucette : je me tapais les épisodes « Rachelocentrés » juste pour les voir (avec Kurt)… Santana et Brittany, c’est un peu comme si Quinn et Brittany de Daria s’étaient mises en couple.

Regardez-moi comme elles sont chou !

Joy Turner dans My Name is Earl

My Name is Earl est une série délirante et légère dans un contexte « White Trash » pourtant pas super joyeux. Avec Earl, même la prison devient drôle et ce n’est jamais du rire noir à la Seth McFarlane : on garde le sourire et un bon karma. Joy est l’ex-femme du héros, et c’est une garce absolument géniale !

  • En quoi Joy Turner est-elle une garce ?

Elle est jolie, elle le sait et en (ab)use ; elle est impulsive, égoïste, immature et capricieuse et elle utilise les « braves » garçons comme Earl et Darnell, son nouveau compagnon, pour la mettre en cloque.

  • Pourquoi Joy est-elle géniale ?

Joy est drôle, avant tout. C’est typiquement le genre de personnage que je détesterais en vrai (le style qui te double dans la file et t’insulte vertement si tu oses protester) mais que j’adore sur mon écran car c’est juste jouissif de voir une fille si ordurière et sans-gêne mener son monde à la baguette.

Cela dit, elle se soucie quand même de ses proches et développe une vraie affection pour sa petite famille et ses amis qu’elle protège coûte que coûte même si… ça reste Joy — mais quand Joy vous traite d’imbécile, c’est presque affectueux !

Mai Valentine dans Yu-Gi Oh!

Bon, ok, Yu-Gi Oh! n’est pas le manga du siècle, mais il a un parti-pris graphique assez appréciable et puis… seuls les Japonais peuvent rendre des batailles de cartes aussi épiques !

  • En quoi Mai Valentine est-elle une garce ?

Elle n’hésite pas à draguer sec pour obtenir ce qu’elle veut et c’est une vraie langue de vipère. D’aucuns diraient aussi que son style vestimentaire est vulgaire mais…

  1. La gentille Lorie dévoilait aussi son nombril
  2. La mini-mini-jupe est généralisée dans les anime et j’ai lu quelque part que les jambes n’avaient pas la valeur érotique qu’elles ont pour nous au Japon
  3. Ça lui va super bien et le violet c’est classe donc tant pis pour les rageux !
  • Pourquoi Mai Valentine est-elle géniale ?

Déjà, elle se bat avec des harpies et des amazones. Ensuite, elle a une super histoire : c’est une badass solitaire qui s’est construite toute seule et a développé une volonté de fer, elle en veut et c’est quand même la meilleure joueuSE en duel de cartes (alors évidemment, Kaiba, Yugi et Joey la dépassent — n’empêche qu’elle est bien plus forte que Téa et Serenity qui restent en arrière-plan). Enfin, j’adore sa relation avec Joey !

Faye Valentine dans Cowboy Bebop

Encore une Valentine pour un anime d’une toute autre qualité puisque c’est juste LE meilleur anime de tous les temps (Cowboy Bebop est FORCÉMENT dans votre top 10 c’est o-bli-gé).

  • En quoi Faye Valentine est-elle une garce ?

Comme Mai, elle utilise les hommes (en même temps, on l’a aussi utilisée, elle le dit elle-même : à chaque fois qu’elle a fait confiance à quelqu’un, ça a mal fini), ment comme elle respire et n’hésite pas à utiliser des moyens douteux pour parvenir à ses fins.

  • Pourquoi Faye Valentine est-elle géniale ?

Faye a une super répartie, une super histoire, une super attitude, elle s’adapte à toutes les situations et s’en sort toujours. C’est, un peu comme Mai d’ailleurs, le cliché de la fille vulnérable qui se construit une carapace, mais c’est bien fait ! Et puis, personne ne porte le jaune fluo aussi bien qu’elle.

Loïs Lane dans Smallville

Oui, Smallville c’est un peu crétin. Mais Smallville c’est cool pour trois raisons :

  1. Chloe Sullivan, un personnage inventé pour la série qui a fini par intégrer le « canon » (l’oeuvre originale) tellement elle est cool (un peu comme Harley Quinn dans Batman)
  2. Lex Luthor, le chauve sensuel qui est quand même vachement intéressant (jusqu’à ce qu’il bascule du côté du mal et devienne complètement débile)
  3. Loïs Lane, bitch !
  • En quoi Loïs est-elle une garce ?

Loïs est chiante, et c’est vraiment une sacrée emmerdeuse avec ce pauvre fermier de Clark à qui elle fait bien comprendre à quel point elle lui est supérieure, en tant que citadine cultivée et sophistiquée. C’est une belle langue de vipère aussi, et elle commence vraiment la série en sale gamine égoïste.

  • Pourquoi Loïs est-elle géniale ?

Justement parce qu’elle est chiante et autrement plus piquante que cette greluche de Lana (que j’aime quand même beaucoup parce que Kristin Kreuk est adorable) ; parce qu’elle est intelligente, forte, avec une super répartie, et que par rapport aux autres incarnations du personnage, elle est quand même moins demoiselle en détresse et beaucoup plus débrouillarde (même si bon… ça reste Loïs Lane, hein).

Panty dans Panty & Stocking with Garterbelt

C’est ma garce préférée du monde entier ! Voilà. Je ne recommande pas Panty & Stocking à tout le monde mais si la vulgarité de South Park mixée à la perversité d’un hentai bizarroïde et aux blagues de crottes de nez et de prout de votre cousin-e de cinq ans ne vous effraient pas… mon Dieu allez-y ! Courez-y !

  • En quoi Panty est-elle une garce ?

Panty est une grosse nympho qui enchaîne les mecs (rien de mal à ça, mais ça suffit déjà en général pour avoir un joli surnom) et les traite plus ou moins comme du bétail (pas cool).

  • Pourquoi Panty est-elle cool ?

Panty peut transformer sa culotte en flingue, elle sait ce qu’elle veut et te vire du lit si tu ne lui donnes pas assez d’orgasmes, elle kiffe quand même sa soeur vu comme elle s’inquiète pour elle et se retrouve toute perdue quand elle s’en va, elle a un brushing d’enfer, Panty est libre, Panty est classe… Panty s’assume totalement et le gueule joyeusement : « Anaaaarchy, everyone wants to be meeee » !

Pourquoi est-ce que j’aime autant ces garces ?

Eh bien, même si elles sont parfois insupportables, égoïstes et capricieuses, ce sont des filles fortes et indépendantes.

Alors oui, leur comportement peut être diabolisé (et parfois il ne l’est pas, de manière assez surprenante : Panty sauve quand même le monde en reperdant sa virginité) et elles font même carrément des trucs pas sympa du tout, mais elles se permettent d’exister, de prendre de la place, de gueuler…

Elles s’assument, elles luttent — certes, avec les armes que le patriarcat leur a laissé : leur corps et leurs physiques de rêve… Mais avant tout avec leurs cerveaux et leurs fichus caractères !

À part Brittany (et encore), aucune d’entre elles n’est bête. Et c’est peut-être pour ça qu’on les traite de garces, de pétasses… parce qu’elles ne sont pas des ingénues, des girls next door pétillantes et fraîches dont rêvent les Ted Mosby, non : elles sont à l’opposé de tout ça. Pour certaines, elles font même peur : mieux vaut attirer la crainte que la pitié.

Mais le plus important, la première raison qui justifie que je les aime autant, c’est qu’on nous montre bien que ce sont des filles super !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 14 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Odd-Key
    Odd-Key, Le 8 août 2014 à 20h17

    Ho oui, Panty! Cet anime est franchement tordant ( si le combo humour pipi-caca-sexe ne dérange pas, c'est mon cas :P ), mais Panty est franchement excellente. J'adore la relation qu'elle a avec sa sœur.

Lire l'intégralité des 14 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)