« La France des Déconnectés » : l’internet, un fil à la patte ?

Une étude complète vient de « scanner » ces Français qui se déconnectent du réseau, de façon volontaire ou subie.

C’était le buzz du petit monde de la communication et de la publicité cette semaine, après une étude réalisée par Havas Média : « la France des Déconnectés » du réseau. Des déconnectés subis, tout d’abord — la fracture numérique ne se résorbe plus depuis quelques années, mais aussi des déconnectés volontaires, qui décident de s’éloigner de Facebook, Twitter etc pour retrouver un usage du réseau plus… utilitaire (et moins procrastinateur peut-être).

Mais regardez Dominique Delport, le PDG d’Havas Media, qui vous explique tout ça beaucoup mieux que moi :

Qu’est-ce que ça vous inspire, vous qui avez grandi avec le web et qui avez intégré Facebook/Twitter/madmoiZelle et l’internet à votre quotidien ? Fantasme ou mode de vie ? Quelles en sont les causes selon vous ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 15 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • TaisToiHaeelin
    TaisToiHaeelin, Le 27 septembre 2012 à 2h02

    J'arrive un peu tard mais bon.

    J'envie complètement les gens qui fuit les réseaux sociaux en particulier, c'est addictif, chronophage et pas vraiment interessant au final.

    Je suis navrée quand je constate dans la rue tout ces gens qui marchent en étant scotché à leur portable sur Facebook. Les soirées pareils, y'en a toujours pour aller sur Facebook alors qu'on est en pleine discussion.

    Le virtuel prend le pas sur le réel, je trouve ça vraiment triste.

    J'avais supprimé ma page FB, résultat ? Plus aucune nouvelle de personnes, ça ne vient même plus à l'esprit des gens d'appeler directement:domokun:.

    Bref vive les déconnectés !

Lire l'intégralité des 15 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)