Flamingo, le premier album solo de Brandon Flowers

Ah lala, ce petit Brandon, avec sa sublissime moustache, son charisme et sa voix qui nous a fait checker nos bootys avec le groupe The Killers, nous revient en solo pour un premier album pop mêlant ballades électro et pop dansante : Flamingo. Je ne suis pas une fétichiste de la moustache mais il faut bien […]

Ah lala, ce petit Brandon, avec sa sublissime moustache, son charisme et sa voix qui nous a fait checker nos bootys avec le groupe The Killers, nous revient en solo pour un premier album pop mêlant ballades électro et pop dansante : Flamingo.

brandon flowers flamingo

Je ne suis pas une fétichiste de la moustache mais il faut bien dire que la, ça lui donne du charisme. Sa voix fait le reste, et en solo ou en groupe, continue à m’envouter. Le premier single extrait de l’album, Crossfire rappelle le dernier album de The Killers, Day and Age, surement celui qui ressemblait le plus à l’esprit global du chanteur, continuant sur cette lancée avec son essai en solo. Crossfire reprend la sonorité générale de l’album, un peu plus pop rock que le reste. D’ailleurs, Brandon Flowers ne s’entoure pas de n’importe qui et fait jouer dans son clip la charmante Charlize Theron.

Chargement du lecteur...

Flamingo est un album dans sa majeure partie planant, alternant plusieurs genres. Las Vegas fait partie des influences du chanteur, qui lui dédie la chanson introductive de l’album Welcome to the fabulous Las Vegas, mais aussi le design de son site. L’album prend petit à petit du rythme en restant tout le temps aérien. On passe ainsi du pop rock avec Jilted Lovers & Broken hearts à un Playing with fire tout en ballade et émotion. A noter le très eighties Was it something I said qui donne envie de se balancer de droite à gauche en chantant dans sa brosse à cheveux. Je pourrais ainsi parler de toutes les chansons, mais le mieux reste encore de l’écouter et de se faire une idée par soi-même de l’univers de Brandon Flowers, mélangeant pop, rock, électro, ballade gospel et blues.

Disponible à l’écoute sur Spotify, disponible à l’achat sur internet, mais dans les bacs à la fin du mois, Flamingo aura réussi à prouver que Brandon Flowers est un vrai auteur compositeur interprète d’exception avec un univers qui lui est propre. Toujours proche de son groupe, le chanteur de the Killers a même dit que Flamingo aurait pu être un album du groupe. Un album certes court (10 titres) mais efficace, qui succède avec brio à Day and Age, et nous laisse entrevoir la suite de l’aventure The Killers dans un univers toujours plus pop et léger.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zélande
    Zélande, Le 18 septembre 2010 à 10h07

    Gniiiiiiih :bave:
    C'est Brandooooon ! <3

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)