Final Fight entre la cellulite et moi !

En réaménageant ma salle de bain façon façon bohème, avec le miroir contre la baignoire, je n’imaginais pas ce que j’allais découvrir. Je me disais juste que ça faisait beau. Eh ben j’aurais mieux fait de me recoucher. A cause de cette Damidotisation de mon espace, j’ai du me rendre à l’évidence… J’ai de la […]

Final Fight entre la cellulite et moi !

En réaménageant ma salle de bain façon façon bohème, avec le miroir contre la baignoire, je n’imaginais pas ce que j’allais découvrir. Je me disais juste que ça faisait beau. Eh ben j’aurais mieux fait de me recoucher. A cause de cette Damidotisation de mon espace, j’ai du me rendre à l’évidence…

J’ai de la cellulite, là. Le miroir est honnête. Salaud.

Damned. Cette vision de ma structure est aussi réjouissante qu’un relevé de banque au 31. Faut agir.

Je google mon problème : « que faire contre la cellulite, là ? ». Je pourrais ajouter + désespérée + fainéante mais je suppose qu’à part Gwen Stephani qui fait encore des pompes à 7 mois de grossesse, on est une grande majorité à vivre avec le syndrôme de la flemme.
Les réponses : des forumeuses avisées conseillant de manger sainement et de faire un peu de sport, à qui j’ai envie de demander si elles sont au courant que la cellulite, ça arrive même aux meilleures. Des filles qui me font penser que je suis pas dans la merde : « Salut, je m’appelle Cécile, j’ai 18 ans, je pèse 59 kgs pour 1,78 et j’ai de la cellulite. Que faire ? ». (Suggestion de réponse : admettre très vite qu’à part ça, être une fille c’est quand même cool ?)

Faut que je trouve une solution, et illico avant de sombrer dans une profonde crise shoppingo-coiffeuro-salvatrice, mais chère. Je me mets en chasse.

Deux semaines d’investigation plus tard

Champagne, c’est génial. Moyennant un investissement qui vaut le coup, tu pourras toi aussi garder le miroir contre la baignoire.
Je n’ai pas quitté le pays pour 4 jours en Tunisie, lipo’ comprise dans le prix, j’ai testé deux méthodes anti-cellulite fantastiques.

Le Cellu M6 ou Starvac :

L’appareil ressemble à Nono Le Petit Robot. Au bout du tuyau est accroché un accessoire qui palpe et roule, et palpe et roule, encore et encore. C’est pas hyper désagréable, même pour les douillettes (Bibi) et les chatouilleuses (re-Bibi).
Après une vingtaine de minutes de massage, tu te fais « ventouser » la peau, opération pas plus désagréable, mais n’emmène jamais ton mec sinon après t’en as plus (ta peau et ses aspérités étant mises en exergue par les ventouses de cette machin du Bon Dieu).
Et oualààà : 35 minutes plus tard, tu es libre. Trois séances la première semaine, et une séance par semaine ensuite pendant 1 mois. Entretien après la cure : une séance par mois. Pour le prix, guette (avec la main en visière, oui si tu veux) les beaux jours et les promos « été », tu peux t’en tirer pour 300 euros les 8/10 séances. Ca se passe en institut ou, encore mieux, chez certains kinés.

Le fameux Power Plate

Ca vibre, c’est imposant, ça dure 20 minutes (et toute ressemblance avec un autre appareil n’est que fiction). Tu te mets d’abord en danseuse et puis accroupie et puis une jambe en l’air. C’est intense parce que 20 minutes sur la machine sont équivalentes à 2 heures de sport. En sortant, tu as les mêmes courbatures qu’après une vraie séance de gym. C’est bien pour celles qui n’ont ni le temps (ni le mal de mer), et ça raffermit exactement ce que tu veux.
Posologie : 1 séance par semaine autant de temps qu’il te faut pour te donner envie d’aller courir en vrai. Compte environ 20 euros la séance.

Voilà Martine, j’espère que forte de ces conseils tu affronteras cette saleté de cellulite en mode Baloo-le-cool, et que, cet été, tu pourras te faire claquer le cuisseau à la fête de fin d’année sans l’effet vaguelette post-tape. A ton bon service !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 11 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Douille.
    Douille., Le 3 février 2008 à 11h09

    Qui dit que toutes les filles sont fainantes ?

    Moi, je fais 50 abdos et plusieurs autres exercices (cuisses, fesses, bras, seins, taille), tous les jours. Je fais de l'athletisme 4 heures par semaines. De la piscine, 2 heures par semaine. Je cours 2 heures par semaine autour d'un lac. Et je fais de la kiné, 2 fois par semaine.

    Résultat : J'aime bien sauf mes fesses. Tout le monde dit qu'elles sont trop belles parce qu'elles sont fort bombées. Moi j'ai dit autre chose quand j'ai vu un trop beau jean mais qu'il ne rentrait pas à cause de mes fesses. Ca fout trop les boules. En plus, je ne suis qu'un cul pour certains. "Putin mate son cul". C'est à peine si ils regardent mon visage.

    Je m'éparpille.

    Les exercices, je confirme qu'ils marchent.

Lire l'intégralité des 11 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)