Découvre FEMPO, la marque de culotte menstruelle française !

Par  |  | 17 Commentaires

Avis à toutes les personnes rêvant de porter des culottes menstruelles qui ont fait marche arrière à la simple vue des frais de ports, voilà une version française à portée de main !

Découvre FEMPO, la marque de culotte menstruelle française !

Dans le dernier Slip Style, Swann Périssé me racontait qu’elle utilisait les slips de la marque Thinx pendant ses menstrues.

Abonne-toi à ma chaîne YouTube, ça me fera trop plaisir !

Il s’agit de culottes au design sobre et qui sont absorbantes, conçues pour être portées sans ajout de tampons, de cup ou autres protections hygiéniques.

D’ailleurs en parlant de protections hygiéniques, tu peux en donner et ainsi participer à la collecte organisée par la Fondation des Femmes le 26 mai !

Dans les commentaires de ce Slip Style, plusieurs lectrices évoquent une marque française de culottes menstruelles dans le même esprit que ses cousines américaines.

Même si la cup présente d’innombrables avantages, je suis pas hyper chaude pour me mettre des trucs dans la teuch, que ça soit en silicone ou en coton.

Je trouve l’idée d’essayer une culotte menstruelle très séduisante. Enfin calmons-nous, ça reste la période où t’as envie de crever mais ça me semble pas mal !

Ajoute à ça la possibilité d’éviter les frais de port relou des Thinx et de découvrir une marque française, j’ai voulu en savoir plus !

FEMPO, la culotte de règles française

FEMPO est une marque française de culottes menstruelles : tu te lèves, t’enfiles ta culotte et en avant pour la journée. Elle se suffit à elle-même.

Je me suis rendue illico presto sur leur page FAQ pour en savoir plus et j’ai même eu Fanny et Claudette, les créatrices, au téléphone.

Voilà ce que je peux t’en dire !

culotte-regles-fempo

La culotte est disponible du 34 au 44 et assure 12h de protection. Si ta taille n’est pas encore disponible, t’inquiète pas, le duo de créatrices bossent déjà pour agrandir leur offre de tailles.

La conception du modèle est française et la marque travaille avec trois ateliers pour la confection des culottes : en France, en Tunisie et au Portugal, ce qui permet d’avoir un prix de vente à 29,99€.

Pour le moment il n’existe qu’un modèle de sous-vêtements qui sera rejoint par un modèle shorty d’ici la fin du mois de mai !

Les créatrices m’ont aussi expliqué qu’elles travaillaient en parallèle sur un modèle plus absorbant.

Elles sont en effet très à l’écoute des suggestions de leurs clientes, et souhaitent ainsi couvrir les besoins des personnes atteintes d’endométriose ou de celles ayant un flux très abondant.

Côté entretien, la culotte se rince à l’eau en fin de journée avant d’attendre son tour à la machine à laver où elle sera lavée à 30°.

EMPO, la culotte menstruelle sans nanoparticules

EMPO souligne que la culotte ne contient pas de nanoparticules d’argent ou de cuivre, contrairement à d’autres marques. Les nanoparticules servent notamment d’anti-bactérien et permettent d’éviter les odeurs.

Or, on a encore peu de recul sur celles-ci.

Un article de l’INRS explique :

« Peu de connaissances sont actuellement disponibles sur leurs effets sur la santé humaine. Mais des études laissent suspecter la possibilité de survenue d’effets inflammatoires, respiratoires, cardiovasculaires ou neurologiques. »

Ces nanoparticules ont tendance à s’étioler avec les lavages, ce qui pourrait minimiser l’efficacité des culottes et leur capacité à traiter les odeurs.

Claudette m’explique que le fond de la culotte en Lycra est composée de trois couches. La première, contre la peau, est en coton, la deuxième, absorbante, est en bambou et la dernière est en polyester, pour son imperméabilité.

« Le bambou a naturellement des propriétés anti-bactérienne et anti-odeurs. Contrairement aux matières traitées aux particules de métal, le bambou conserve ces propriétés naturelles même après le lavage.

Utiliser des matières de qualité permet de ne pas avoir besoin de les traiter ensuite aux particules de métal. De plus, on a choisi des matières respirantes, plus chères certes, mais qui laissent passer la transpiration pour que ça ne macère pas. »

Je pense que je vais essayer la culotte menstruelle, pour pouvoir te faire des retours ! Et toi, tu utilises des culottes de règles ?

Tu as déjà testé cette marque ? Si oui, viens donc raconter aux autres mad ce que tu en as pensé !

À lire aussi : Comment j’ai vaincu mes douleurs de règles en changeant d’alimentation

Elise S.

Grande fan de textiles arrivée en août 2016 dans la team mode-beauté, Elise partage sur madmoiZelle tout ce qui la transcende : la couleur, les motifs, les chaussettes, Wham!, la « petite » création... et parfois tout ça en même temps. Ne t’inquiète pas, cela dit : elle ne te forcera jamais à porter des épaulettes. Ni des faux cils. Pas de menaces.

Tous ses articles

Commentaires
  • Zapetit
    Zapetit, Le 13 septembre 2018 à 11h52

    Je viens de découvrir ses culottes et je trouve le concept plutôt chouette !

    Mais petite question bête pour celles qui ont testé : comment vous faites si vous ne lancez pas de machine le jour de vos règles ? La culotte peut elle être lavée quelques jours après ? Doit elle rester dans l'eau froide en attendant ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!