Les femmes sans-abri au cœur d’un reportage luttant contre leur invisibilisation

Par  |  | 5 Commentaires

Les femmes sans-abri restent invisibles. Ce reportage les remet au coeur de la problématique et leur donne la parole.

Les femmes sans-abri au cœur d’un reportage luttant contre leur invisibilisation

Je vous parlais récemment des personnes sans abri et de ce qu’on pouvait faire pour les aider. Je vous disais notamment qu’elles ont besoin d’attention car elles sont trop souvent victimes de l’indifférence générale. Aujourd’hui, je m’intéresse (avec vous j’espère) à celles qui en sont encore plus victimes, celles qui restent invisibles, même dans la rue : les femmes sans abri.

À lire aussi : Comment aider une personne sans-abri ?

Les femmes représentent 40% des sans abri en France, et sont environ 7000 dans la seule capitale. C’est un reportage bouleversant que je vous propose de regarder en cliquant sur l’image ci-dessous, où quatre femmes partagent avec nous un bout de leur quotidien.

Untitled-1

Ce reportage leur donne enfin la parole, et elles en profitent pour s’exprimer. On y apprend ainsi que, malgré le manque d’hygiène, certaines tiennent à rester féminines. Mais aussi que pour les foyers d’urgence pour femmes n’acceptent pas les chiens (contrairement aux foyers pour hommes). On en retient que certaines acceptent l’aide sociale, tandis que d’autres cherchent à tout prix à s’en sortir par elles-mêmes, à rester indépendantes. On en retient qu’elles souffrent, toutes, mais qu’elles ne s’estiment pas plus malheureuses que d’autres.

Personnellement, une question m’a marquée : celle posée à Barbara, 26 ans, sur sa façon d’envisager son avenir. Elle se met à pleurer. Alors oui, c’est le désespoir qui les submerge parfois ; mais c’est aussi l’espoir qui se maintient car à la fin du reportage, deux d’entre elles sont sorties de la rue !

À lire aussi : Des personnes sans-abri (re)mises en lumière dans un projet photographique

7 surprises culinaires personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Miss Lu

Miss Lu est petite mais elle ne mord pas. Elle aime les Minions, écrire des poèmes et débattre à partir de quatre heures du matin. Elle parle trop fort pour garder ses secrets, et lorsqu'elle dessine des vaches, on les prend pour des chiens.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • A.Sawyer
    A.Sawyer, Le 1 octobre 2015 à 20h25

    Vu ! Et ça m'a secoué ! J'avais de la compassion mais aussi de l'admiration pour elle et je me demandais "Et si c'était moi?" Ça peut vraiment arriver à n'importe qui, n'importe quand !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!