Des fausses pubs pour lutter contre l’illettrisme

Pour lutter contre l'illettrisme, l'ANLCI et DDB Paris ont mis au point des visuels très efficaces.

Actuellement, environ 3 millions de Français sont illettrés. Cette situation est particulièrement problématique au quotidien, que ce soit dans le cercle familial, dans le monde du travail ou dans de toutes petites situations de la vie de tous les jours qui peuvent se transformer en calvaire quand on ne sait pas lire.

Pour sensibiliser à la bataille contre l’illettrisme et dans le but d’en faire une des grandes causes de l’année 2013, l’Alliance Nationale de Lutte Contre l’Illettrisme (ANLCI) a fait appel à l’agence DDB Paris. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la campagne est intelligente (tellement intelligente qu’avec mon QI de poulpe atrophié du bulbe, j’ai eu besoin de l’aide de Myriam H. pour la comprendre mais ne faites pas attention à ce que je dis). Les 7 visuels ressemblent à s’y méprendre à des publicités pour du mascara, pour une voiture ou pour un film de dragons. Seules les personnes capables de lire comprendront que ce n’est pourtant pas le cas.

Pour résumer, l’illettré se différencie de l’analphabète car il a reçu une formation pour apprendre à lire et a perdu ou n’a jamais acquis l’aptitude à la lecture, contrairement à l’analphabète qui n’a de son côté pas reçu d’apprentissage.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site Illettrisme 2013

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MacadamCowboy
    MacadamCowboy, Le 17 novembre 2012 à 18h16

    La ligne concernant l’illettrisme est écrite en tout petit. Ce qui fait que personnellement, j'ai pris ça pour une quelconque autre teasing publicitaire pour un nouveau produit qui voulait marquer le coup ... Et si j'étais le public visé et qu'on déchiffrait pour moi ces affiches, je culpabiliserai beaucoup et me sentirai plus que conne. Alors qu'illettrisme n'est en aucun cas signe de débilité profonde (mon père sait lire, mais prend son temps, et ça me ferait de la peine de le voir se faire berner par ce genre de pubs ...).

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)