L’état des lieux, à quoi ça sert ?

L'état des lieux est la dernière étape à franchir pour obtenir ton logement. Et même si ça donne l'impression de ne servir à rien, ce n'est pas du tout le cas...

L’état des lieux, à quoi ça sert ?

L’état des lieux, c’est un peu le truc qui donne l’impression de ne pas servir à grand-chose et que les locataires font parfois un peu par principe. Mais en fait ça sert bien à quelque chose, à part cocher les cases du document fourni par le ou la propriétaire

À lire aussi : Falsifier son dossier pour avoir un appartement, une pratique malheureusement très répandue

L’état des lieux, c’est quoi ?

L’état des lieux est une sorte d’inventaire effectué avant d’emménager dans le logement que tu loues, comme l’explique le site du service public. Il sert à savoir dans quel état est le logement (no shit Sherlock), pour servir de référence avec l’état dans lequel il sera lorsque tu le quitteras.

big-chercher-logement-louer

Tout simplement parce que si tu dégrades le logement, le ou la propriétaire cherchera à se faire dédommager. Avec la fameuse caution.

La caution c’est une somme d’argent, souvent équivalente à un mois de loyer sans charges (légalement ça ne peut pas être plus), que tu remets à l’agence ou au propriétaire pour… eh bien pour ça justement. C’est une sorte de sécurité.

Elle te sera rendue dans son intégralité quand tu déménageras, à moins qu’il n’y ait effectivement des dégradations. Sache également que certain•es proprios encaissent la caution au lieu de garder ton chèque (s’il s’agit d’un chèque, rien ne l’oblige) de côté et te la remboursent à la sortie du logement.

Pour aller plus loin, rendez-vous sur la page dédiée au sujet sur le site du service public.

Donc tu l’auras compris, l’état des lieux c’est une question d’argent. Du coup, il vaut mieux ne pas le faire en dilettante.

À lire aussi : Dépenser de l’argent peut-il faire notre bonheur ?

Comment se passe un état des lieux ?

L’état des lieux s’effectue après la signature du bail, et donc du déménagement du/de la précédent•e locataire, et avant ton propre emménagement.

Il s’agit d’une visite approfondie du logement, pendant laquelle les personnes présentes évaluent l’état de chaque chose (mur, sol, portes, fenêtres, mobilier s’il y en a…) et consignent les informations sur un papier dédié.

big-choisir-logement-location

Quant aux personnes présentes, il s’agit a minima de la personne propriétaire ou de sa représentante (c’est-à-dire un agent immobilier par exemple) et de la personne locataire, donc toi (ou d’une tierce personne qui te représente).

Voici à quoi ressemble un document d’état des lieux.

Après, il n’y a pas vraiment d’autres choses à faire que de suivre ce qui est écrit.

sleeping-beauty-cake

Il n’y a qu’à suivre la recette !

Ou presque…

« Prudence est mère de sûreté », quand il s’agit d’état des lieux

Tu pourrais être tenté•e de faire ça « vite fait, bien fait », mais il est important d’être un peu tatillon•ne et de faire inscrire tout ce qui te paraît le mériter (taches d’humidité, porte mal fixée, peinture qui s’écaille, lino gondolé…) même si c’est anecdotique, pour éviter que le ou la propriétaire n’en fasse la remarque à l’état des lieux de sortie… sous-entendu qu’il ou elle estime que c’est de ta faute si le plancher a cette tête.

Ce n’est pas uniquement par principe de méfiance envers autrui qu’il est préférable d’être attentif pendant l’état des lieux, mais aussi par principe de précaution.

kung-fu-panda-sagesse

Par exemple, certains vieux appartements parisiens ont un revêtement au plomb sur les murs, ce qui peut être toxique (genre si tu lèches le mur chez toi, ce qui ne devrait pas arriver, a priori). Et une couche de peinture recouvre ce revêtement.

À lire aussi : Cinq astuces de déco pour réchauffer ton intérieur

Mais si la peinture s’écaille, il vaut mieux le préciser car tu engages ta sécurité (ou celle de ton animal de compagnie par exemple) et la responsabilité du propriétaire.

De la même façon, s’il y a des traces d’humidité au plafond, ça peut indiquer une fuite d’eau… ou une tendance au dégât des eaux.

Et en gros un dégât des eaux ça nique non seulement les murs, les sols… mais aussi tes affaires, donc idem, il vaut mieux y être attentif avant que ce soit la cata.

you-not-pass

Être un peu trop au taquet, au pire, ça ne fera qu’exaspérer ton interlocuteur au mieux ça évitera des situations pénibles ou des vrais problèmes avec ton logement/argent…

L’astuce de fufu : si tu en as besoin ou envie, tu n’es absolument pas obligé•e de te rendre seul•e à l’état des lieux, n’hésite donc pas à emmener avec toi un•e pote ou un•e membre de ta famille. Six paires d’yeux valent mieux que quatre !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Inko Nito
    Inko Nito, Le 19 octobre 2016 à 7h08

    Vraiment je me dois d'insister : faites-le très consciencieusement. Lors de l'état des lieux de sortie de mon premier appartement, l'agent immobilier a voulu me faire payer les trous dans les murs qui avaient été faits par l'ancien locataire. Pourtant lors du 1er état des lieux, ce même homme m'avait dit qu'il était inutile de les noter... Appât du gain, quand tu nous tiens !
    Maintenant, je fais ma vraie chieuse mais au moins je ne me fais pas avoir. Je note : l'état des murs, sols, plinthes, j'ouvre/ferme tout ce qui peut l'être (porte, fenêtre, robinet, chauffage), je tâte les murs et les tuyaux pour vérifier l'humidité. En plus, depuis qu'un ami s'est retrouvé à payer les 2 mois d'électricité de l'ancien locataire, je fais noter les chiffres des compteurs électriques et d'eau. Et avec ça 1/je suis parée à toute éventualité et 2/ l'agence a compris qu'il fallait pas chercher à m'entuber.

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)