« Et si j’étais ta petite femme », un livre de cuisine original – Idée cadeau cool #2

"Et si j'étais ta petite femme", c'est un livre de cuisine absolument génial qui sort des sentiers battus !

« Et si j’étais ta petite femme », un livre de cuisine original – Idée cadeau cool #2

Il y a d’abord ce titre, qui intrigue, Et si j’étais ta petite femme. L’image de l’épouse docile et coincée derrière les fourneaux, ça vend moyennement du rêve, en tout cas chez madmoiZelle. Puis cette photo en couverture, où un gros morceau de viande crue s’est invité au milieu d’un shooting mode. Et ce sous-titre, enfin : « La cuisine en talons hauts et soixante-neuf recettes faciles pour donner un goût de fête à son quotidien« . Bref, on peut dire que ce livre de cuisine sait, dès la couverture, nous dire qu’il sera un peu différent…

Et si j’étais ta petite femme a très vite pris la place de livre de cuisine le plus cool du monde à mes yeux. Beau, drôle, mais surtout plein de recettes génialissimes, voilà une petite merveille à découvrir absolument.

Imaginez qu’une gentille, mais très chic, femme au foyer pète les plombs et écrive, dans la foulée, un livre de cuisine. C’est exactement à ça qu’il ressemblerait. Lotta Lundgren est suédoise et allie un humour surréaliste et rafraîchissant à une grande inventivité en cuisine. Elle revisite les classiques et propose 69 recettes qui donnent l’eau à la bouche : ratatouille au chèvre et au chorizo, lasagnes aux aubergines, champignons et pesto de noisettes, salade de pastèque au fenouil et à la grenade, chèvre chaud à la poire, à l’anis et aux amandes… Bref, je pourrais toutes les citer, parce que les 69 recettes me donnent toutes autant envie les unes que les autres. En plus, même si elles sont très originales, elles n’en sont pas moins hyper simples à réaliser, avec des explications très claires et des ingrédients simples. Les photos sont belles, et souvent complètement barrées. On croise une jolie femme en robe de soirée, berçant amoureusement une énorme dinde prête à mettre au four, un couteau et un piment transformés en scènes de crime, et des pattes de langoustines en bouquet de fleurs. Mais d’autres recettes sont simplement mais superbement mises en scènes.

Rien qu’avec ses recettes et ses belles photos, Et si j’étais ta petite femme serait déjà un livre de cuisine génial, mais les petits textes qui introduisent chaque recette sont la cerise sur le gâteau. Alternant questions philosophiques ou hautement culinaires (« Pensez-vous que les crêpes doivent toujours être servies avec du sucre ou des pâtes à tartiner, juste parce que ça a toujours été comme ça chez vous ? » ; « Pourquoi les gens n’utilisent-ils pas du blanc de poulet haché ? » « Quel bruit doit faire une pastèque quand elle est mûre ?« ), l’auteure prend aussi le temps de nous déculpabiliser en nous disant que les recettes sont faites pour évoluer, qu’on les modifie, qu’on les adapte, et que jamais, au grand jamais, on ne les suit à la lettre. Elle nous file même quelques astuces pour donner une seconde vie à nos plats les plus fades ou ratés.

Et si j’étais ta petite femme est un livre de cuisine aussi surprenant qu’indispensable, plein de recettes géniales mais aussi tellement drôle et bien écrit qu’on peut le bouquiner comme un bon roman.

– Acheter Et si j’étais ta petite femme sur Amazon (ou dans votre librairie préférée !)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 6 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Elrewin
    Elrewin, Le 4 décembre 2012 à 23h29

    Navajo;3763915
    Quand même, ça sent le 36ème degré à plein nez !
    Et puis la seule technique que j'ai trouvé pour ne pas pleurer quand je coupe des oignons, c'est de mettre des talons (je suis plus loin du vilain jus qui fait piquer les yeux). :d
    Ah. Moi j'ai trouvé les lunettes de piscine. C'est moins glamour, mais ça marche très bien !

Lire l'intégralité des 6 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)