Mon top 5 des épisodes « spécial Noël » de séries animées

Par  |  | 3 Commentaires

Pour acceuillir comme il se doit les fêtes, Juliette vous a compilé ses 5 épisodes préférés de séries animées, spécial Noël !

Mon top 5 des épisodes « spécial Noël » de séries animées

En cette période de fête, de joie, de bonne humeur et d’odeurs de cannelle, on a souvent bien envie de rester chez soi, son mug préféré dans la main, et allumer sa télé/son ordi pour regarder son film ou son show préféré.

Personnellement, j’adore les séries animées avec un humour d’adulte. Les Simpson, American Dad !, South Park, The Cleveland Show, Futurama… Je ne me lasse pas de regarder et re-regarder mes épisodes fétiches de ces programmes, qui ne manquent jamais de me faire rire aux éclats.

Et comme  danstoutes les séries américaines, on y trouve des épisodes thématiques. C’est donc l’occasion parfaite pour moi de vous présenter mes 5 épisodes spécial Noël préférés, pour que vous puissiez vous poiler autant que moi !

American Dad ! Season’s Beatings (S07E07)

American Dad ! fait partie de mes séries préférées, avec les Simpson. Son humour complètement décalé, provocateur et sans limite en fait un incontournable pour les fans du genre.

L’épisode que je vais vous présenter aujourd’hui est non seulement mon préféré des différents épisode de Noël relatant les aventures de la famille Smith, mais aussi un de mes favoris de toute la série ! Season’s Beatings ouvre sur la rivalité entre Stan et Roger, en compétition pour incarner le rôle de Jésus dans la représentation annuelle se passant au centre commercial de Langley Falls.

american-dad

Stan, excédé de voir que l’extraterrestre interprète le Messie en étant ivre, le bat presque à mort devant des caméras et des témoins stupéfaits, chose qui lui vaudra une excommunication de la part de l’Église. Pour pouvoir redevenir chrétien, trois solutions s’offre à lui : il devra tuer l’Antéchrist, faire un don d’un million de dollars à son église, ou trouver le Saint Graal. Pendant ce temps, Jeff et Hayley ont adopté un mystérieux orphelin.

J’adore cet épisode parce qu’on ne s’ennuie pas à un seul moment, mais je l’aime aussi grâce à ses répliques complètement cultes.

Entre Stan qui dit « vouloir défendre Jésus » alors qu’il vient de tabasser Roger qui l’incarnait et Francine, qui, ne comprenant pas que Steeve est possédé par le démon, dit « qu’elle ne sait pas ce qu’il a, mais qu’il a été pénible toute la journée », c’est un océan de punchlines parfaitement bien trouvées et bien placées, rythmées par des situations drôles et cocasses.

Bref, si tu as peur de t’ennuyer pendant les fêtes, je te conseille vivement de regarde Season’s Beatings d’American Dad !

South Park : Noël au Canada (S07E15)

J’aime énormément South Park, et je ne me lasse pas de rire aux dialogues plus trashs les uns que les autres d’Eric Cartman, mais aussi de tant de gros mots proférés, parce que j’adore les gros mots (ça m’a toujours fait marrer).

Si je trouve que les épisodes de Noël, c’est pas le genre où cette série excelle, j’ai quand même tâché d’en trouver un qui vaut le détour, simplement pour vos beaux yeux. Il s’agit de Noël au Canada, le 15ème opus de la septième saison de la série.

south-park

Dans cet épisode, on commence par célébrer Hanoucca avec la famille de Kyle, qui se trouve dérangée par la visite des deux parents biologiques de son petit frère Ike, venus pour le récupérer conformément à une nouvelle loi canadienne promulguée récemment par le premier ministre.

Les Brofloski sont au fond du gouffre, et tous les habitants de la ville de South Park décident de débloquer des fonds pour Kyle, afin qu’il puisse partir à la recherche de son petit frère avec Stan, Kenny et Cartman. Leur aventure au Canada se déroule comme celle de Dorothy dans le Magicien d’Oz, mais en version beaucoup plus trash, parce qu’on est dans South Park quand même, va pas falloir déconner !

Si j’ai aimé cet épisode, c’est surtout grâce à sa parodie du célèbre film de 1939, mais aussi parce que j’adore les personnages des Canadien•ne•s dans South Park. Chaque épisode se passant dans ce pays voisin des États-Unis me met en joie (même si ça manque un peu de Terrance et Philippe à mon goût) !

Futurama : Conte de Noël (S02E04)

Tout comme South Park, je trouve que Futurama n’excelle pas dans les épisodes de Noël. Excepté pour un. Le Conte de Noël de la série est tout à fait excellent !

Il s’ouvre, entre autres, sur une partie de ski vaillamment exécutée par Fry et les autres employés de Plant Express. C’est au coin du feu, en sirotant un bon chocolat chaud que le jeune homme du 20ème siècle va connaître ses premiers déboires à propos de Noël : il se rend compte peu à peu que rien n’est comme avant, et a beaucoup de mal à accepter ces nouvelles traditions.

futurama

Zoidberg, mon gars sûr.

Mal dans sa peau, Fry fait une réflexion désobligeante à Leela,. Pour se faire pardonner, il décide d’aller lui acheter un cadeau, ignorant les mises en garde de ses camarades qui le somment de rester à l’intérieur car le Père Noël sanguinaire rôde dans la ville le soir des fêtes, à la recherche de nouvelles victimes.

Je trouve cet épisode très bon, parce que c’est le premier de Noël de Futurama, et donc celui qui plante le décor sur ce que sont devenues les fêtes de fin d’années dans le futur : le Père Noël veut tuer tout le monde, les sapins se sont éteints 800 ans auparavant, la Nativité se fête désormais au mois de juin car le Pape voulait que cela tombe au même moment de son anniversaire…

Bref, c’est une satire délirante et amusante de Noël et ses traditions !

The Cleveland ShowSans foi ni toit (S04E06)

Si je n’ai jamais trop accroché à la série originelle de Seth MacFarlane, Les Griffins, j’adore ses deux autres créations, American Dad ! et The Cleveland ShowCette dernière, un peu moins connue que les deux autres, relate les histoires personnelles d’un des meilleurs amis de Peter Griffin, Cleveland Brown, depuis qu’il a quitté la ville de Quahog pour s’installer à Stoolbend en Virginie.

L’épisode de Noël de la quatrième saison est, pour moi, très bon lui. On y suit Cleveland qui se retrouve à adorer la nourriture normalement destinée à être distribuée aux sans-abris. Ne reculant devant rien, il décide donc de se faire passer pour un SDF du foyer de Stoolbend afin de bénéficier des super sandwichs distribués pour les fêtes, mais aussi d’autres choses gratuites.

Pendant ce temps, Roberta aide Kendra à devenir le Père Noël officiel du grand centre commercial de la ville, rôle qu’on lui a refusé parce que « ce n’est pas fait pour une femme ».

cleveland-show

Je trouve que Sans foi ni toit est un très bon épisode, bien ficelé et rythmé. Il est aussi parfait dans son scénario, car le fait que Cleveland se fasse passer pour un sans-abri est le genre d’histoire complètement tirée par les cheveux et osée que j’aime dans une série de ce genre.

Il est aussi à voir immanquablement pour le passage où Cleveland insulte un groupe de personnes pendant ses excuses officielles, et se retrouve donc à devoir formuler de nouveaux regrets en public… encore et encore.

Les Simpson : Un jouet qui tue (S11E09)

Je pense qu’il serait difficile pour moi de définir à quel point j’aime Les Simpson. Je suis pratiquement incollable sur toute la série et ses personnages, je connais par coeur les épisodes de la saison 4 à la saison 20, et je suis insupportable car je lance toutes les répliques en même temps que les personnages.

Bref, c’était très difficile pour moi de choisir un épisode en particulier à vous présenter, mais j’ai quand même décidé de vous montrer le 9ème de la saison 11.

Dans Un jouet qui tue, on commence face à Bart qui se casse le coccyx en chahutant avec Milhouse, ce qui lui vaut d’être momentanément en fauteuil roulant. L’école de Springfiel, voulant se mettre aux normes quant aux installations pour handicapés moteurs, se fait arnaquer par la mafia. Ruinée, elle est reprise par une grosse entreprise américaine, qui, sous couvert d’offrir aux enfants une école hors-du-commun réalise en fait une étude de marché auprès des enfants, afin de créer un super jouet pour Noël.

Lisa, révoltée, va mener sa bataille conte le Funzo, le nouvel objet de désir des Sprinfieldiens, réalisés par la fameuse entreprise aux méthodes frauduleuses.

les-simpson

Je n’ai jamais autant aimé un personnage qu’Homer Simpson.

Ce que j’aime dans Un jouet qui tue, c’est le fait que l’on ne soit pas dans la totalité de l’épisode à Noël : ce petit détail change du scénario de beaucoup de séries, qui font souvent se dérouler l’action uniquement pendant les fêtes. De plus, je trouve que c’est un parfait exemple de ce qu’est « l’humour Simpson » : des répliques hilarantes lâchées l’air de rien, un scénario qui te donne envie de dire « ok on en est là, mais c’est parti de quoi déjà ? », et des personnages toujours très drôles !

En gros, c’est le cocktail de détails qui font que les Simpson sont les Simpson, LA série animée la plus incontournable de l’histoire de la télé.

7 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

JulietteVonGeschenk

Juliette est la rédac mode de mad. Elle a un diplôme de styliste-modéliste, beaucoup trop de fringues dans son placard, et adore les séries animées. Des fois elle vit des hauts, des fois elle vit des bas, mais la plupart du temps, elle vit sa vinaigrette.

Tous ses articles

Commentaires
Forum (3) Facebook ()
  • Jojiloul
    Jojiloul, Le 25 décembre 2015 à 22h57

    Moi c'est celui d'adventure time, "Holly Jolly Secrets". On apprend tellement de choses sur le monde de où evoluent les personnages, leurs originies etc... Ça amené un truc dans la série qui m'a rendu encore plus addict et étonnement, ça m'a aussi rendu foi en l'humanité. Je sais je suis gnangnan haha

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!