Épilation du maillot : comment s’épiler le frifri ?

Épilation du maillot : comment s’épiler le frifri ?

Une lectrice a lancé à Annelise un cri, un SOS, à propos de son épilation du maillot. Comment se tailler le frifri sans forcément se retrouver avec Kojak entre les cuisses ? Quelques astuces pour être à l’aise.

Publié initialement le 2 mai 2012

Cet article s’adresse à toutes filles qui ne savent absolument pas comment s’y prendre pour s’épiler le maillot, mais qui ne veulent pas pour autant aller chez l’esthéticienne (trop cher ou trop gênant). Des solutions existent pour trouver un motif qui nous plaît, et ne pas se griffer comme si un chat avait attaqué notre intimité. Si si, je te jure.

Épilation du maillot étape 1 : Préparer le terrain

Pour éviter les poils incarnés ou autres soucis, mieux vaut préparer un minimum son épilation.

  • Le gommage est souvent conseillé, mais attention à la manière dont il est fait : tu peux très légèrement gommer le pubis mais ne jamais, au grand jamais, aller dans la zone délicate de la vulve et des lèvres. Le frifri n’est pas fait pour subir les assauts sauvages des grains, tu peux donc gommer rapidement et très délicatement le maillot de base (le pubis), mais pas plus. Jamais.
  • La veille, n’hésite pas à hydrater ta peau : l’épilation est moins destructrice mais aussi plus safe sur une peau hydratée que sur un épiderme tout sec. Bien entendu, là encore, ne touche jamais aux lèvres. Elles n’ont pas besoin de faire connaissance avec une crème Nivéa.

Épilation du maillot étape 2 : Le choix des armes

Tout dépend du type d’épilation que tu souhaites.

  • Le rasoir permet d’avoir un résultat nickel très très rapidement, mais tout repousse vite. Tu le passes comme si tu te rasais les jambes, de préférence avec un gel (type gel douche) tout doux qui permet de faire glisser le rasoir. C’est parfait pour les filles pressées, ou celles qui ne supportent pas la douleur de l’épilation à la cire.
  • La crème dépilatoire a pratiquement la même action que le rasoir : un débroussaillage ultra rapide, mais une repousse tout aussi fulgurante. C’est néanmoins une très bonne solution pour les poils fins.
  • La cire arrache les poils et les racines, autrement dit tu es tranquille pour de nombreux jours. En revanche, il faut pas mal de courage pour arracher sa bande de cire toute seule, et ça peut être très douloureux pour une débutante. Le faire en institut, ça permet de souffrir un bon coup sans s’infliger soi-même ces douleurs.
  • La tondeuse bikini : ce n’est pas réellement fait pour épiler, mais pour désépaissir tout ça. C’est très pratique à utiliser juste avant de raser, mais aussi après avoir épilé la zone de ton choix, pour un résultat parfait. Tu peux également n’utiliser que la tondeuse si tu souhaites conserver la forme naturelle de ton maillot, mais élaguer un peu les poils.

Dans tous les cas : pour épiler/raser/crémer/tondre et toutes ces choses merveilleuses, il y a un impératif. Comme tu le sais, tu peux enlever tous les poils que tu veux, mais là encore tu ne dois jamais toucher la vulve ou les lèvres. Avec une crème dépilatoire ou de la cire, ça peut carrément être dangereux. Pour atteindre les zones « à risques » à la cire, mieux vaut avoir l’expérience d’un pro (une esthéticienne), ou y aller trèèèèès délicatement au rasoir. Le dérapage est vite arrivé, attention.

Épilation du maillot étape 3 : Les looks possibles

Ton frifri, c’est comme la toile vierge d’un tableau que tu devrais composer. Bon, en gros, va falloir faire un minimum d’effort sur le motif, quoi.

  • Le maillot tout simple, autrement dit le maillot net, est un triangle tout bête. En gros, il te suffit d’épiler le contour. Bien entendu, tu peux le faire plus ou moins étendu, de la taille de ta culotte ou bien beaucoup plus échancré (pratique pour certains maillots de bain).
  • Le maillot « ticket de métro » est encore d’actualité, même en 2012. Il s’agit en fait de laisser une fine bande de poils sur le pubis, comme pour signifier « hey, le matos, c’est par là ». Il faut donc épiler les deux côtés et le dessus, pour laisser un rectangle, là encore plus ou moins large selon tes désirs. C’est une forme pratique pour les sous-vêtements très échancrés comme les strings ou les tangas.
  • L’épilation intégrale, c’est comme avoir Barthez dans la culotte. Il suffit donc de tout enlever pour laisser le pubis lisse. L’intégrale au rasoir est fortement déconseillé, à cause de la repousse qui est, comment dire… grattouilleuse.
  • Les motifs funs, du type cœur ou étoile, sont réalisables avec des pochoirs. Vous le fixez, vous appliquez de la crème dépilatoire (c’est le plus simple pour commencer) et hop, après le temps de séchage, c’est parti pour devenir le shérif du frifri. Si tu ne trouves pas de pochoir dans le commerce, tu peux très bien imprimer un pochoir trouvé en ligne et le fixer sur ton maillot.

Épilation du maillot étape 4 : Les finitions

Pour terminer, sur les zones fraîchement épilées, applique de la crème apisante qui ralentit la repousse des poils. D’une, ça soulage, et de deux, ça évite les poils incarnés et la repousse chaotique. En revanche, que l’on soit d’accord : jamais une crème n’empêchera tes poils de repousser. Ou alors, c’est qu’elle t’a complètement ravagé la peau au préalable.

Sélection frifritesque

  • Rasoir/tondeuse bikini, Wilkinson, environ 10€ : un rasoir qui possède également une tondeuse de l’autre côté du manche, ce qui permet une épilation hyper simple et vraiment réussie.
  • Baume dépilatoire onctueux, Ida Delam au CCB, 20€ : il y a une petite spatule avec le baume qui récupère le produit de façon très pratique.
  • Crème dépilatoire maillot/aisselles, Laurence Dumont, environ 6€ : une crème qui respecte cette zone sensible.
  • Bande de cire froide maillot/aisselles, Veet, environ 7€ : plus petites que les bandes corps, pour ne pas s’arracher la cuisse en même temps
  • Roll-on aisselles et bikini, Nair, environ 7€ : de la cire chaude, avec un applicateur plus pratique que ceux pour les jambes.
  • Soin anti-repousse, Laurence Dumont, environ 5€
Big up
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 213 commentaires !

Lire l'intégralité des 213 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Séraphie
    Séraphie, Le Friday 13 February 2015 à 21h49

    Pendant 5 ans, je m'épilais intégralement le frifri moi-même.
    Là, j'en ai marre, et je laisse tout repousser mais je souhaite quand même l'entretenir. Par contre, j'ai absolument aucune idée de comment m'y prendre ! Il existe tellement de sorte de frifri avec un peu ou beaucoup de poil, je suis perdue, trop de choix s'offrent à moi :halp: !

    Et pis, quand on parle de frifri, je sais jamais s'il s'agit que du "triangle" ou si on compte aussi les poils des lèvres :confused:

  • Billig
    Billig, Le Thursday 9 April 2015 à 22h46

    Salut, je ne me suis jamais épilé ou rasé le maillot (J'ai 15 ans) et voilà quoi. J'aimerai savoir si il y a des conseils pour s'épiler seule à un stade tel que le mien? Est-ce que ça fait mal?

  • Romilly
    Romilly, Le Thursday 9 April 2015 à 22h51

    Billig
    Salut, je ne me suis jamais épilé ou rasé le maillot (J'ai 15 ans) et voilà quoi. J'aimerai savoir si il y a des conseils pour s'épiler seule à un stade tel que le mien? Est-ce que ça fait mal?
    En tout cas je te conseille de ne pas raser du tout ! Mieux vaut tes poils actuels même si tu les aimes pas que de risquer une repousse anarchique et moche !
    Pour une première fois, même si ça coute un peu cher je te conseillerais plutôt en institut (vérifie la propreté à ta première visite). Ca te permettra de savoir à quel point ça te fait mal sans avoir la moitié du maillot faite et l'autre abandonnée parce que tu ne peux pas tirer sur les bandes :)
    Mais franchement à 15 ans, je te déconseille l'intégrale par exemple. Pour les "bords" de la cire chaude c'est bien.(Moi je peux le faire à l'épilateur électrique mais je suis peu sensible).

  • Mymy
    Mymy, Le Thursday 9 April 2015 à 22h51

    Billig
    Salut, je ne me suis jamais épilé ou rasé le maillot (J'ai 15 ans) et voilà quoi. J'aimerai savoir si il y a des conseils pour s'épiler seule à un stade tel que le mien? Est-ce que ça fait mal?
    Coucou :happy:
    Pour la douleur, ça dépend des méthodes, tu as une idée de ce que tu veux tester ? Rasoir, crème dépilatoire (À NE PAS UTILISER SUR LES MUQUEUSES !), cire chaude ou froide ?

    Le rasoir ne fait pas mal du tout, la crème dépilatoire non plus (mais j'insiste, il faut la poser uniquement sur le pubis et les grandes lèvres, bref ce qui n'est pas une muqueuse de la vulve, car ça attaque les tissus fragiles). La cire, ça fait mal quand on la retire, on ne peut pas y faire grand-chose...

  • Billig
    Billig, Le Friday 10 April 2015 à 17h56

    @Romilly @Mymy Je suis plutôt team épilation, et je suis assez résistante aux bandes de cire froides sur les jambes, mais j'imagine que sur le pubis ça doit faire mal... J'aimerais demander à aller en institut, mais j'ai un peu peur de la réaction de ma mère (Elle est VACHEMENT ouverte d'esprit mais c'est un peu délicat.)...

    Spoiler: Le truc c'est que

  • Mymy
    Mymy, Le Friday 10 April 2015 à 18h00

    @Billig si tu arrives à convaincre ta mère, ce que je te conseille c'est d'élaguer (avec prudence) au ciseau si tu trouves tes poils longs, et d'aller en institut. La cire chaude ça picote un peu forcément mais le résultat est nickel, perso j'ai jamais réussi à gérer ça à domicile !

  • Juda Bricot
    Juda Bricot, Le Friday 10 April 2015 à 18h05

    Et bien sachez que j'ai économisé pour me payer le laser et bien j'en suis ravie, plus de supplice à s'infliger dans toutes les positions possibles pour tenter de s'épiler tout ça (on sort de la période ours et du me demande de me mettre en bikini ? MAIS PAS DE SOUCIS POTO). Par contre j'ai douillé ma race et dans tous les sens du terme

    Sinon avant plus jeune c'était épilateur puis, j'ai eu la chance d'avoir une copine qui a fait un apprentissage d'estheticienne donc depuis je suis allée chez elle et toujours tout fait à la cire. On s'y habitue, et le poil s'affine au fil des années, contrairement au rasoir.

  • Romilly
    Romilly, Le Friday 10 April 2015 à 18h17

    Billig
    @Romilly. J'aimerais demander à aller en institut, mais j'ai un peu peur de la réaction de ma mère (Elle est VACHEMENT ouverte d'esprit mais c'est un peu délicat.)...
    J'ai attendu d'avoir 22ans pour que ma mère sache que je m'épilais aussi le frifri (t'imagines pas sa tête quand elle a su que je m'EPILAIS les aisselles, elle, l'adepte du rasoir...). Si elle est très ouverte d'esprit, tu peux tenter le coup quand même. Ca renforcera peut-être même votre lien mère-fille (j'aurais aimé que ma mère m'accompagne chez l'esthéticienne, comme chez le médecin XD). COmme dit Mymy, tu peux "élaguer" surtout si c'est la première fois, mais sache que les esthéticiennes en voient de toutes les couleurs et sont souvent adorables et très compréhensives alors surtout si c'est ta première fois, elle prendra sans aucun doute le temps de te donner la routine "avant/après", et au pire élaguera elle-même. Fais lui confiance :) Puis ça dépend ce que tu lui demandes aussi. Pour les bords, la cire chaude maison suffit, sur le pubis même je trouve que c'est supportable. Si c'est l'intégrale par contre, là, je suis pour t'envoyer direct chez l'esthéticienne, tu souffriras 40 fois moins :)
    Dis nous quand tu auras trouvé ta solution. Et merci de m'avoir rappelé qu'il fallait que j'aille chez l'esthéticienne, me voilà de nouveau toute bien épilée, donc je peux me mettre au vernis :d

  • Billig
    Billig, Le Friday 10 April 2015 à 18h23

    @Romilly @Mymy Merci pour vos conseils, je pense que vais essayer d'élaguer un peu et je vais aller voir ma mère l'air de rien "Tiens, tu t'épiles en bas toi?".
    Sinon mon but n'est pas l'intégrale, juste d'arranger un peu tout ça.
    Et merci encore! <3

  • Romilly
    Romilly, Le Friday 10 April 2015 à 18h32

    Hésite pas si tu as d'autres questions, on est là pour ça aussi ;)