Jeune adulte, voici 10 conseils pour t’épanouir dans la vie active !

Kalindi est rentrée dans la vie active depuis quelques années. Et surprise : c'est un kif ! Elle te file quelques conseils pour entamer ta nouvelle vie, sans stress et avec bonheur. Oui, c'est possible.

Jeune adulte, voici 10 conseils pour t’épanouir dans la vie active !

En partenariat avec StudioCanal (notre Manifeste)

Salut mon bel esturgeon !

Je suis très, TRÈS contente d’enfin t’écrire un article sur la vie d’adulte.

Car tu sais quoi ? JE NE LE SUIS PAS DU TOUT. Adulte.

Enfin si, un peu plus qu’il y a 2 ans, et infiniment plus qu’il y a 5 ans.

Et je pense que c’est l’évolution qui compte, pas la perfection immédiate, qui n’existe que dans très peu de cas.

Alors j’ai envie de célébrer avec toi ce fameux changement m’ayant fait passer d’une ado attardée à une personne un peu plus responsable, qui a… un JOB. Un job ! Un job ! Un job !

Le Graal quoi.

Voilà 10 tips pour entrer à fond dans la vie active, comme Louane et ses amis dans le film Les Affamés de Léa Frédeval, dont madmoiZelle est la très fière partenaire.

1. En matière d’orientation, fais des choix qui te ressemblent

Une fois que tu as passé ton bac, fini tes études ou que tu as juste envie de te lancer dans la grande aventure du travail et de l’indépendance, il est important de te poser pour faire le point.

Qu’as-tu vraiment envie de faire pendant les années qui viennent ? Quels sont tes rêves ? 

N’hésite pas à prendre le temps de réfléchir à tout ça et à utiliser tes outils préférés pour faire le tri dans tes idées.

Par exemple, tu peux te saisir d’un joli cahier et noter toutes tes options, puis établir les avantages et inconvénients de chacune d’entre elles. Ça t’aidera peut-être à y voir plus clair !

Mais quoi qu’il arrive, reste-toi fidèle, et prends des décisions de vie qui te ressemblent.Car c’est important d’aller au travail avec le bonheur. 

Avoir la boule au ventre en allant au boulot, il n’y a rien de pire.

2. N’hésite pas à prendre ton temps avant de te décider

Je vais prendre l’exemple que je maîtrise le mieux : ma personne.

En sortant du bac puis de mes études supérieures, j’avais peur de faire de mauvais choix de vie, de me gourer de voie…

Spoiler alert : se gourer c’est pas grave. Mais à l’époque, je ne le savais pas !

Abonne-toi à la chaîne de Mymy pour plus de feel-good !

Du coup, j’ai décidé de prendre le temps, avant de trouver THE idée qui ferait de ma vie au travail un rêve. J’ai pris une année sabbatique lors de laquelle j’ai parcouru le monde et fait de petits boulots.

L’objectif : apprendre à me connaître davantage, et affiner mes goûts.

En rentrant d’un an à l’étranger, une chose était certaine : ma vision de l’avenir était plus claire !

J’étais prête à sauter le pas, à postuler pour des jobs qui me plaisaient vraiment.

Je t’invite à toujours prendre le temps, de manière générale. Rien ne sert de courir, il vaut mieux réfléchir, et partir à point.

3. Maximise ta visibilité en multipliant les outils de recherche d’emploi

Pour ma part, je me suis inscrite sur plusieurs sites comme Monster, Keljob, Bestjobs, Capital, et Indeed pour avoir une vue d’ensemble sur les offres qui paraissaient au quotidien.

De plus, j’allais plusieurs fois par jour sur LinkedIn pour checker tout ce qui s’y passait, envoyer des mails, rester en contact avec d’anciens élèves qui pourraient potentiellement m’aider à mettre le pied dans une entreprise…

Peu importe la situation, j’essayais d’avoir toujours un œil sur les moteurs de recherche pour ne jamais rien louper.

Ça augmentait forcément mes chances !

4. Ne te décourage pas quand tu cherches un travail

Quand on se lance dans la vie active, on se heurte à une réalité très cruelle : il y a trop d’appelés pour très peu d’élus. En gros, vous êtes beaucoup à chercher du travail, et seulement quelques entreprises embauchent.

Mais ton tour viendra ! Il faut juste te munir de patience et ne surtout pas te démoraliser.

La recherche d’emploi, c’est les montagnes russes.

Quand on répond à ta candidature et qu’on te propose un entretien, tu es heureuse et dans une bonne vibe. Quand on te refuse un entretien ou qu’on ne te répond pas, tu déprimes un peu…

C’est tout à fait normal que ton humeur fluctue en fonction de ta progression vers ton but. Mais ne laisse jamais une période un peu down te dévier de ton but ultime : trouver un job qui te plaît. 

Crois-moi, à force de patience et de persévérance, on obtient ce qu’on veut.  Alors ne te décourage pas !

5. Apprends de tes erreurs niveau recherche d’emploi

Les premiers entretiens d’embauche, on les réussit souvent de manière moyenne. Le stress et le manque de confiance en soi peuvent mettre des bâtons dans les roues.

Mais ce n’est pas grave ! Au fil des entretiens, tu gagneras en confiance et tu sauras mieux gérer ton stress. 

On s’adapte à tout, pas vrai ?

Alors apprends de tes petits ratés, et sers-t’en pour progresser !

Pour tout t’avouer, lors de mon premier entretien d’embauche, j’ai accepté un café pour « faire adulte », alors que je DÉTESTE ça. Résultat : j’ai dû prendre un taxi pour rentrer chez moi et j’ai vomi pendant une heure.

Aujourd’hui, je ne trahis plus mes goûts, et surtout je reste moi-même. 

Car j’en suis sûre, on t’embauchera pour ce que tu es, pas pour qui tu prétends être.

6. Optimise ton CV

Un bon CV t’aidera à passer la première étape du filtre : les recruteurs et autres services de ressources humaines.

Les CV trop brouillons, trop colorés, trop illisibles et j’en passe… finissent souvent par tomber dans les oubliettes.

Fais-toi un CV simple et efficace, et optimise-le régulièrement.

N’hésite pas à le faire relire par des gens qui travaillent depuis un bout de temps et savent faire la différence entre un bon et un mauvais CV. Ils t’aiguilleront !

Pareil pour la lettre de motivation. Adapte-la à chaque entreprise à laquelle tu postules, et n’hésite pas à la rendre un peu originale afin de sortir du lot. 

7. Passe du temps avec tes amis pour une vie d’adulte épanouie

Personnellement, mes amis sont le pilier de ma vie. Plus importants encore que les membres de ma famille !

Je compte sur eux pour m’aider à traverser les moments un peu effrayants de la vie.

Continue à les voir, continue à sortir avec tes potes, et à refaire le monde. 

Ils te donneront sûrement une belle énergie, qui t’aidera à évoluer avec davantage de confiance dans ta quête.

Et même une fois que tu as un job, continue d’entretenir votre amitié. Je pense sincèrement qu’il est important de conserver des repères !

8. Sociabilise au travail

Une fois que tu seras rentrée dans la vie active, n’hésite pas à te faire de nouveaux amis au sein de ton entreprise. 

Ils sont les visages que tu verras chaque jour. Il est important d’essayer de nouer quelques liens avec eux, afin de bien vivre ton expérience au travail.

Sans forcément devenir bestas, reste cordiale et à l’écoute. Les autres te le rendront, et ta vie n’en sera que plus belle.

9. Fais-toi plaisir avec tes premiers salaires !

Avec les premiers salaires, viennent les envies d’achats. 

Sans forcément flamber comme si tu étais Puff Daddy, n’hésite pas à te faire plaisir de temps en temps si tu le peux, en cédant à l’envie pressante d’acheter une nouvelle paire de sneakers, un tabouret fleuri ou tout simplement une pâtisserie.

Bosser, c’est aussi se donner le droit de faire ce qu’on veut de notre argent !

10. Savoure ton indépendance de jeune adulte

Avec le travail vient l’indépendance. Elle a des côtés chiants comme : le remplissage obligatoire de la déclaration d’impôts. Mais elle est surtout jouissive.

Alors PROFITE à fond de ce nouveau sentiment grisant !

Tu te rends compte ?! Tu peux prendre un appartement, le décorer comme tu le veux, y rentrer à l’heure que tu souhaites et y ramener qui te plaît…

Un kiff absolu et comparable à aucun autre. Je te le garantis.

Voilà mon esturgeon, c’est tout pour aujourd’hui.

N’oublie pas : rentrer dans la vie active, ça n’est pas qu’une angoisse, et ça ne nécessite pas de devenir adulte en 3 minutes.

Sois indulgente avec toi-même, laisse-toi le temps de prendre les bonnes décisions, ne te démoralise-pas, et n’oublie JAMAIS de kiffer

La vie est trop courte pour se prendre la tête !

À lire aussi : Comment être organisée ? Les PETITIPS de Charlie

COMMENT AVOIR UN TEINT PARFAIT ?

Commentaires
  • Chat-au-Chocolat
    Chat-au-Chocolat, Le 23 juin 2018 à 23h14

    Lord Griffith
    Alors perso, je tique sur "Fais-toi des amis au boulot" :lol:
    Personnellement je ne vais pas au boulot pour me faire des potes, j'y vais pour gagner ma vie :lunette:
    Après je dis pas, c'est toujours bien quand il y a une bonne ambiance mais ... si nos collègues ne nous correspondent pas, on va pas se forcer, si ?
    Moi je suis plutôt solitaire, je préfère manger seule qu'avec mes collègues, et je préfère même travailler seule, est-ce que ça fait de moi une mauvaise collègue pour autant ?
    Spoiler
    Même réflexion de mon côté :rire:
    Je trouve ça un peu "bête" comme conseil, parce que c'est carrément le genre de truc qui ne se décide pas. Tout le monde préfère avoir des amis (ou du moins des gens avec qui on s'entend bien) au boulot, ça me semble logique, mais on ne décide pas des personnes avec lesquelles on bosse et on ne décide pas non plus des potentielles affinités que l'on va avoir. C'est le hasard en fait, ça ne se force pas :dunno:
    J'ai toujours préféré aussi manger seule ou bosser seule plutôt qu'avec des gens dont je n'ai rien à faire, et je ne vois pas l'intérêt de se forcer. Si t'as pas d'affinités avec des gens, bah c'est le jeu ma pauvre Lucette, ta propre volonté n'y changera rien :oo:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!