Comment j’ai vaincu mes douleurs de règles en changeant d’alimentation

Par  |  | 128 Commentaires

Il y trois ans, QueenCamille a révolutionné son lifestyle et depuis elle n'a plus jamais mal pendant ses règles... ou presque.

Comment j’ai vaincu mes douleurs de règles en changeant d’alimentation
Mise à jourCet article est un témoignage qui ne relate que mon expérience personnelle. Les conseils pratiques cités ici ne prétendent pas à l’exhaustivité et ne se substituent en aucun cas à un avis médical. De ce fait, l’utilisation des informations fournies s’effectue sous la pleine et entière responsabilité de la lectrice. Les recommandations diététiques suggérées ne doivent être appliquées que suite à un avis médical préalable.

J’ai adopté le régime raw vegan, basé sur les fruits, les légumes, les graines et les noix, toujours préparés sans cuisson, et je ne pensais pas que cela viendrait à bout de mes douleurs de règles. En 2015, j’ai changé d’alimentation en peu de temps et de manière assez radicale.

From junk food to detox baby

Je débutais dans le journalisme à la sortie de mes cinq ans d’études.

Cinq années à peaufiner un régime basé sur les laitages, les excitants (café, thé, alcool), les céréales (pâtes, riz, pain, tout ce qui peut aller dans un bol avec du lait) et le sucre raffiné (chocolat, twix, ice tea, nutella, pépito, sunday cacahuète, liste non exhaustive).

En tant que jeune salariée, j’ai continué sur ma lancée et j’ai profité de la vie en mettant des miettes de chips dans mon lit.

Je ne consommais pas de viande ou de poisson chez moi parce que la qualité de ce que je trouvais dans mon budget – et dans le champ de mes compétences culinaires – me dégoûtait un peu.

Donc j’avais déjà arrêté la mousse de canard et les knackis depuis la deuxième année de licence quand j’ai commencé à éliminer complètement la viande de mon assiette.

Ça m’a pris un mois pour arriver à un point où je ne mangeais plus qu’un grec le vendredi, par tradition. Depuis trois ans, je mange maintenant végétarien.

À lire aussi : Comment j’ai trouvé mon équilibre alimentaire

Sur les conseils d’une amie, j’ai eu envie de tester la raw food, qu’on appelle aussi crudivorisme ou alimentation vivante (en français, c’est tout de suite moins bling bling), un mode alimentaire végétal et cru. 

Je m’y suis mise du jour au lendemain et ça a été une révélation. J’ai tout découvert d’un coup concernant la bouffe healthy, moi qui pouvais vraiment passer des semaines sans voir un fruit ou un légume. 

J’ai passé un an à pratiquer ce régime. Pendant cette année, j’ai vlogué mon voyage à la rencontre des autres fous du cru de France, et c’était vraiment très chouette.

Cette façon de manger m’a enthousiasmée car j’en ai vite tiré beaucoup d’énergie et de bien-être.

Surtout, un effet secondaire de cette grande cure detox a changé ma life : je n’ai plus mal pendant mes règles.

Pourquoi les règles font mal ?

J’avais toujours beaucoup souffert de dysménorrhée, cette douleur qui précède et accompagne les règles. Au point parfois de ne pas pouvoir aller au lycée ou au travail.

Je mangeais une boîte de Nurofen par mois juste pour pouvoir me tenir debout et continuer à vivre. Et je n’exagère pas, j’ai des témoins (qui sont allés à la pharmacie pour moi, merci <3)

80% des femmes réglées expérimentent des douleurs liées au Syndrôme Prémenstruel (SPM) d’après une étude de 2016 publiée dans le Journal of Women’s Health.

Le but de cette étude était de creuser le lien entre inflammation et SPM, en observant notamment le taux de protéine C réactive (CRP).

Cette protéine est un biomarqueur, un indicateur de l’inflammation. L’étude a montré qu’il survenait bien un pic de protéine C durant la semaine précédent les règles, confirmant qu’un processus d’inflammation est en jeu à cette période du mois.

50% de ces femmes qui se plaignent de douleurs ont recours à des médicaments pour les traiter. Bien souvent, ce sont des anti-inflammatoires type ibuprofène qui sont utilisés pour soulager ces symptômes.

 

L’alimentation réduit (ou pas) l’inflammation

Comment avais-je pu me retrouver inflammée du bulbe de la sorte ? D’après Jacqueline de Ribier, c’est principalement notre lifestyle qui influe sur l’état d’inflammation du corps.

Respiration, sport, hydratation, sommeil, niveau de stress… Tous ces facteurs entrent en jeu, de même que ce que l’on choisit de manger.

L’alimentation peut jouer un rôle sur l’inflammation générale du corps notamment parce que, consommés en trop grande quantité, certains aliments abîment la paroi intestinale. La naturopathe explique :

« Les laitages pasteurisés, qui ne peuvent pas être digérés au niveau de l’estomac, les céréales riche en gluten comme le blé et les sucres raffinés entraînent une porosité intestinale »

Alors que l’intestin ne devrait faire passer que ce qu’il y a de bon pour l’organisme, quand sa paroi se distend, il devient perméable à des molécules non désirées.

Conséquence d’après la naturopathe : les toxines passent la barrière intestinale et vont se loger dans tous les tissus à proximité (muscles, tendons, articulations), et aussi dans l’appareil reproducteur.

C’est cette auto-intoxication qui créerait de l’inflammation donc de la douleur.

Aouch

Que manger quand on a ses règles ? 

Il y a deux facteurs sur lesquels il est possible de jouer pour réduire les douleurs menstruelles : la limitation des aliments pro-inflammatoires et l’ajout d’aliments dits anti-inflammatoires.

De manière générale, et en particulier avant et pendant les règles, Jacqueline de Ribier conseille de :

  • Limiter les excitants (café, thé, alcool), les céréales et les sucres raffinés.
  • Privilégier des laitages de chèvre et brebis au lait cru
  • Choisir des pains sans ou pauvres en gluten comme le petit épeautre

De l’autre côté, on ajoute :

  • Des fruits (crus) le matin et entre les repas
  • Des fruits cuits en dessert
  • Des jus frais composés à 80% de légumes
  • Des crudités et des légumes cuits tous les jours

 

À lire aussi : Comment j’ai maté mes douleurs de règles, en 4 étapes

En plus de ces réformes alimentaires, d’autres efforts peuvent être faits au niveau de l’activité physique, de la respiration, du sommeil, de l’hydratation, du stress…

Ces changements ne se font pas du jour au lendemain et les résultats dépendent de chacune, selon son mode de vie, sa santé. Il a fallu deux ou trois cycles avant que mes douleurs s’estompent puis disparaissent.

Il m’arrive encore d’avoir des douleurs liées à mes règles. Quand cela se produit, c’est que j’ai déconné dans le mois, voire la semaine précédent mes menstrues.

Je peux avoir abusé du café, du chocolat, du pain, de l’alcool… Et en général je le paye. Mais ça ne se manifeste que le premier jour des règles et l’intensité de la douleur est 1000 fois inférieure à jadis.

J’espère que ces conseils vous donneront envie de manger des fruits et des légumes en masse !

Voici un exemple de régime très drastique que je ne vous recommande pas mais qui me fait toujours rire.

Bye les abricots !

À lire aussi : Pourquoi les règles foutent en l’air la digestion ?

Valeur : + de 35€
18.90€ + 4€ de livraison

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Ailaeen
    Ailaeen, Le 15 mars 2018 à 20h05

    Ah ça je suis pas sûre par contre :/ désolée. J'avais pas pensé que tu pouvais ne pas être Française autant pour moi :worthy:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!

Gestion des cookies

Partages sur les réseaux sociaux

Grâce à ces cookies, nos articles peuvent être directement partagé sur les réseaux sociaux via des boutons de partages. Ces cookies sont gérés par l'éditeur de chaque réseau social.

Facebook, Twitter, Pinterest, Whatsapp
facebook
twitter
pinterest
whatsapp

Mesures d'audience

Nous mesurons les visites de manière anonyme sur les différents articles pour comprendre les intérêts de nos lectrices.

_ga, _gaq, _gid,
_ga, _gaq, _gid
cb

Stream

Nous faisons parfois des lives sur Youtube ou Facebook. On utilise ce cookie pour ne pas afficher les streams si tu ne souhaites pas les voir sur le site.

hideStream

Publicitaires

Ces cookies sont déposés par Smart AdServer et DFP, les outils que nous utilisons pour afficher des publicités sur le site. Ces publicités servent au financement de madmoiZelle et sa rédaction.

smartadserver, doubleclick
smartadserver
doubleclick

Close your account?

Your account will be closed and all data will be permanently deleted and cannot be recovered. Are you sure?