Dormir à la coréenne – Carte postale de Corée du Sud

En Corée du Sud, on ne dort pas forcément dans un lit ! On peut roupiller sur un yo, au sein d'un hanok, avec un ondol ou contre un jukbuin. Quoi ? Comment ? Allez, suivez le guide !

Dormir à la coréenne – Carte postale de Corée du Sud

Quand on part à l’étranger durant longtemps et qu’on court dans tous les sens durant la journée, il est impératif de savoir où on dort mais aussi COMMENT.

Dans la vie quotidienne, les Sud-Coréen-ne-s dorment en général dans un lit comme vous et moi hein. Pas de fantaisie. Néanmoins, ils aiment dormir partout et tout le temps ! Ce ne sont pas des paresseu-x-ses en puissance mais leur rythme de vie étant intensif (ils ne dorment en moyenne que 5 à 7 heures par nuit), ils rentabilisent leur temps libre pour récupérer. Il n’est pas rare de voir quelques personnes dormir dans les transports en commun et on nous a rapporté que certaines universités possèdent des pièces avec des lits pour dormir entre deux cours (quel-le étudiant-e n’en a jamais rêvé ?).

Pour les plus aventureu-x-ses, il est possible néanmoins de trouver de nombreux endroits où dormir de façon « traditionnelle » : les hanok, maisons traditionnelles rénovées, accueillent les touristes toute l’année. Les Sud-Coréen-ne-s en sont eux aussi très friants, histoire d’opérer un petit retour aux sources. Lorsque vous demandez une chambre pour la nuit dans un hanok, vous vous retrouvez dans une petite pièce vide au décor minimaliste (genre on a posé un cadre traditionnel lui aussi). Mais où dort-on ? Il vous suffira alors de dérouler votre yo, matelas ressemblant à un futon (en un petit peu plus fin) et de le poser au sol. Et croyez-nous, on y dort bien (pour ne pas dire « comme des masses ») !

Cette façon de dormir par terre va de pair avec la coutume de vivre au sol des Sud-Coréen-ne-s. Là où nous trouvons naturel de nous asseoir sur une chaise pour boire un thé, en Corée du Sud, il sera plus commun de s’asseoir directement par terre. De ce fait, les sols sont toujours impeccables et il vous faudra enlever vos chaussures avant de rentrer dans certains lieux (attention aux chaussettes trouées !).

En Corée du Sud, les saisons sont très prononcées (ou on se caille sa mère ou on sue comme au hammam) et encore une fois, les habitant-e-s ont tout prévu ! En hiver, le yo se déplie sur un ondol, c’est-à-dire un sol chauffant, procédé de chauffage unique au monde (quand même !) En gros, vous avez un four qui produit de la chaleur qui va passer sous le sol de la maison avant d’être évacuée de l’autre côté par une cheminée (bac +5 ingénieur). En été, lorsque la clim et le ventilo ne peuvent plus rien faire pour vous la nuit, sauf vous donner un rhume puissance 5, le coréen sort son jukbuin. Rien de sexuel là-dedans, même si littéralement on peut traduire le mot par « épouse en bambou ». Il s’agit d’un cylindre tissé de lames de bambou (quelle surprise) qu’on enlace. Sa forme permet une meilleure circulation de l’air et laisse la chaleur corporelle se dissiper plus facilement. C’est merveilleux, et c’est surtout utilisé par les charmants bambins : vous n’avez pas envie de leur faire un câlin, hop, vous leur donnez une « épouse en bambou ». Regardez comme elle a l’air contente !

Enfin, dans la catégorie expérience nocturne, nous avons vécu un bon exemple lors d’une traversée en ferry de 14h de nuit (en avion, cette traversée met en général 1h30). Étant à cheval sur notre budget, nous avons choisi la 3ème classe sur le bateau : oui, cela existe encore ! Alors que les autres dorment dans des couchettes, la 3ème classe a l’immense honneur de dormir à même le sol. Expliquons-nous : il s’agit d’une dizaine de pièces vides (encore une fois) aux sols recouverts de tatamis. On vous donne une petite couverture, un petit oreiller et c’est parti ! Pour information, la pièce d’environ 20 m2 est à la base prévue pour 53 personnes. Avis aux amateurs de promiscuité ! Nous, nous avons eu la chance de pouvoir étaler nos affaires grâce à la présence seulement de 5 autres personnes dans la pièce. Le luxe.

La 3ème classe du Titanic était quand même plus meublée.

Alors, prêtes à abandonner votre lit pour un yo ? Pour les plus sages, on vous offre « l’épouse en bambou » !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kiha
    Kiha, Le 24 février 2013 à 23h06

    ye-koreaa;3947634
    Tu n'as pas eu de coussins ?! C'est scandaleux !! :dComme il n'y avait personne, on avait environ 6 couettes chacune héhé

    Nous n'avons pas dormies dans un Jimjibang (des amis rencontrés en Corée l'ont fait, ça avait l'air épique!) mais avons quand même fait les loques dans les bains toute une journée !

    On sait pas encore pour l'article, on était tentées ;)

    Merci pour ton commentaire <3
    Oui, vraiment pas de coussins, ou alors c'etait des coussins tout dur que j'aime pas du tout >< Je me souviens qu'un couple etranger avait prevu le coup (sac de couchage tout ca)

    C'est effectivement epique et tres drole. J'ai jamais vraiment dormi mais j'aimais bien le faire quand meme. (le plus drole etant de retrouver des potes affales dans les escaliers parce qu'il avait trouve nul place ailleurs XD)

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)