La journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe, c’est aujourd’hui !

La journée nationale de réflexion sur le don d'organes et la greffe a lieu aujourd'hui. Son but ? Rappeler au grand public de prendre le temps de devenir donneur.

Pour la douzième fois consécutive, c’est la journée nationale de réflexion sur le don d’organes et la greffe et de reconnaissance aux donneurs. Le but de cette journée est de vulgariser ces deux pratiques qui peuvent sauver des vies, et de rappeler aux citoyens qui souhaitent devenir donneurs après leur mort* de faire part de cette décision à leurs proches.

(*Oui parce que pour certains organes, avant, ça peut picoter.)

Pour aider à la réflexion, certains hôpitaux se sont mobilisés pour informer le public sur le don d’organes et la greffe à l’occasion de cette journée nationale. Un spot télévisé a été réalisé par l’Agence de la Biomédecine pour inciter le public à signaler son choix :

Pour en savoir plus sur le don d’organes post-mortem ou de son vivant (comment signaler qu’on souhaite donner quelques parties de nos corps, quelles sont les réponses aux questions les plus récurrentes qu’on se pose, lire des témoignages…), c’est ici.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nettle
    Nettle, Le 22 juin 2012 à 21h31

    Gringo;3311463
    Les deux sont complètement différents, tu peux vouloir donner tes organes et ton corps à la science, mais ce sont deux démarches différentes à faire (encore pour les organes t'as même pas besoin de papier, seul ta famille doit savoir ton choix), mais pour la science il faut que tu remplisses des papiers et que tu portes constamment sur toi la carte du don pour la science. Si tu ne fais pas cette démarche on te rendra à ta famille après avoir prélever tes organes.

    Mais après est-ce que les deux sont compatible, je ne suis pas sure, ça ne sert à rien de disséquer un corps où il manque des trucs..
    En fait, on peut donner ses organes utilisables, et ceux qui sont en mauvais état peuvent être utilisés "pour la science", je sais plus exactement pour quoi mais il me semble que justement on peu cumuler les deux :) En tout cas, priorité au don, et si c'est pas possible pour une raison x ou y, pour la science !

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)