Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie de… Salomé !

Cette semaine c'est Salomé qui vous présente ses dix chansons préférées, celles qui lui évoquent le plus de souvenirs et d'émotions.

Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie de… Salomé !

Après une brillante idée de Thomas, notre nouveau développeur, Sophie Riche a lancé une nouvelle rubrique mettant à l’honneur les dix chansons préférées que l’on aimera toujours d’amour, celle qui ont une signification toute particulière.

À lire aussi : Dix chansons qui feront toujours partie de ma vie

Aujourd’hui, c’est Salomé qui vous dévoile ses dix chansons favorites, celles qui lui tiennent le plus à cœur !

Danse Morialta, de Kevin Macleod

Cette chanson, je peux l’écouter à tout moment et la mettre en mode répétition sur mon iPod pendant des jours. Elle m’apaise quand je suis anxieuse, elle me fait sourire quand je trouve que la vie est belle, elle m’aide à pleurer quand ça va moins bien. Elle me fait toujours du bien, elle me transporte dans un monde beaucoup plus calme.

C’est grâce à SolangeTeParle et sa vidéo « MON AMIE AVRIL » que je la connais – je pourrais regarder cette vidéo un nombre de fois incalculable, parce qu’elle apporte à ce morceau une dimension de soulagement et de réconfort que j’avais rarement ressentie auparavant.

À lire aussi : SolangeTeParle, une youtubeuse qui (me) fait du bien

We Might Be Dead By Tomorrow, de Soko

Tout est parfait dans ce morceau. La guitare délicate, les violons, le tambour puis le piano qui s’ajoutent au fur et à mesure, se complètent et s’harmonisent. Et la voix de Soko qui nous semble si proche et si lointaine ! Cette chanson me donne envie de rester dans les bras de quelqu’un que j’aime et de ne jamais m’en défaire.

En un sens, les paroles m’angoissent parce que tout semble si fragile et incertain dans la vie. Elle est magnifiquement mise en œuvre dans la vidéo First Kiss.

Colorblind, de Counting Crows

La première fois que j’ai entendu cette chanson j’ai pleuré : elle fait passer un message d’espoir qui me transcende ! On a beau se sentir vide elle pousse à se dire qu’on peut s’en sortir et qu’il faut aller de l’avant et affronter le monde qui paraît terrifiant.

Je l’avais enfouie dans ma mémoire jusqu’à l’année dernière, quand j’ai vu Mommy de Xavier Dolan et ai à nouveau j’ai pleuré en l’entendant. La scène est d’une perfection rare (et il en va de même pour le film), avec le contraste entre l’émotion transmise par cette chanson et les mouvements de Steve sur son skate qui tente de vivre.

À lire aussi : Tutotal #26 – Mommy, de Xavier Dolan

It’s OK, de Tom Rosenthal

Encore une fois c’est grâce à SolangeTeParle que je connais cette chanson ! Elle est très triste et en même temps c’est tellement beau, ça me donne de l’espoir. Et je trouve ça important d’avoir de l’espoir, tout le monde doit le trouver !

Cette chanson m’a aidée parce qu’il y a des moments où tout ce qui me manquait pour continuer, c’était de savoir que ça allait aller.

Ain’t Got No, I got Life, de Nina Simone

Nina Simone, c’est la femme que j’aurais aimé côtoyer et qui me semble en même temps inaccessible. Sa présence, son timbre de voix, son talent au piano… tout m’impressionne chez elle. J’aurais aimé naître plus tôt pour pouvoir connaître cette période des États-Unis des années 60-70, avec l’engagement porté dans les chansons de Nina Simone.

Le reportage réalisé par Netflix (What happened Miss Simone ?) m’a passionné et émue, et m’a permis de découvrir une autre Nina Simone que celle présente sur scène que nous pouvons écouter et que j’admirais déjà. Cette chanson est celle que je préfère parce qu’elle montre que même en ne possédant pas grand chose, être vivant et être libre sont les essentiels que personne ne peut nous enlever.

Shame Shame Shame, de Shirley and Co

On arrive à une période musicale importante de ma vie, une période que je n’ai pas connue et qui pourtant prend une grande place sur la plupart de mes playlists : les années 80. Cette chanson, c’est un peu un moteur de vie, elle met de bonne humeur en n’importe quelle circonstance. Elle donne une énergie pour danser qui est juste incroyable. Puis on n’oublie pas la magnifique choré de Dominic West dans le film Pride.

À lire aussi : Pride, un film sur un combat contre l’homophobie au Royaume-Uni

Love & Pride, de The Kings

Si vous me demandier de citer une chanson qui représente pour moi le mouvement LGBTQ dans les années 80, c’est assurément Love & Pride ! Je me rappelle l’écouter avec mon grand frère qui a connu cette époque. Je ne pourrais jamais supprimer cette chanson de mon iPod car elle est motivante (faut se l’avouer, c’est ultra pratique pour s’enjailler et elle donne vraiment envie de danser), et son contexte me la fait d’autant plus apprécier. D’ailleurs elle aussi est dans le film Pride, une deuxième raison de le regarder !

See Me Now, de The Kooks

Attention, celle-là elle la plus triste. Mais personnellement, elle me rassure. Le chanteur Luke l’a écrite pour son père décédé, et il trouve les mots parfaits. Elle nous montre que ce qui paraît insurmontable ne l’est pas, que la vie peut continuer. Et en même temps, qu’on n’arrive pas à vivre sans y penser, sans penser aux êtres disparus qui nous manquent.

Vivant, de Ben Mazué

Cette chanson s’inscrit dans la continuité de See Me Now. Elle m’a aidée à me remettre de la perte d’êtres chers, ou du moins elle m’a fait réaliser qu’il n’y avait pas de juste manière de gérer ses émotions, que le manque serait toujours là et qu’il ne faut pas le taire. Elle m’aide quand je me dis que je ne réussirai jamais à me faire au manque de ces personnes.

À lire aussi : Ben Mazué dévoile le clip de « La Résiliation », tiré de l’album de Grand Corps Malade

Come On Eileen, de Dexys Midnight Run

Parce que je veux pas terminer sur une note déprimante, voici la chanson que je préfère depuis que j’ai 4 ans. Autant dire qu’à chaque fois que je l’entends même très subtilement dans un film ou une série, je deviens dingue ! Impossible de rester sur place, je suis obligée de sauter dans tous les sens et de danser. J’ai même créé une choré dessus avec ma meilleure amie sur cette chanson, et depuis trois ans il ne s’est pas passé une soirée (où une semaine d’ailleurs) sans que nous ne faisions cette fameuse danse.

À toi maintenant ! Si tu as envie de parler de tes morceaux préférés dans un article qui sera publié sur madmoiZelle, choisis les dix chansons qui ne quitteront jamais ton lecteur MP3, iPod, tes playlists, explique la raison de ton amour pour elles comme ci-dessus et envoie tout ça dans un mail à melissa[a]madmoizelle.com en précisant bien « 10 chansons » dans l’objet de ton message !

À lire aussi : Les dix chansons qui feront toujours partie de la vie… d’Emi-lie !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Strawberry Fields Forever
    Strawberry Fields Forever, Le 18 octobre 2015 à 12h45

    @Koyote wow grave j'avais pas écouté ce live est assez horrible :eh:

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)