Des hôtesses de l’air discriminées sur leur âge et leur poids ont décidé d’agir

Par  |  | 4 Commentaires

Quand des hôtesses de l'air russes subissent des discriminations sur leur physique pouvant impliquer une baisse de salaires, certaines décident de ne pas se laisser faire...

Des hôtesses de l’air discriminées sur leur âge et leur poids ont décidé d’agir

Durant l’été 2016, sous prétexte d’un changement d’uniforme, les hôtesses de l’air de la compagnie russe Aeroflot ont toutes été pesées, mesurées et pour certaines photographiées.

« Sous prétexte » je dis, car comme nous le raconte un article publié sur TV5 Monde dans la rubrique Terriennes, cela aurait surtout permis à l’entreprise de classer (ou plutôt de déclasser) les travailleuses trop vielles, trop grosses (au delà de la taille 42) ou simplement considérées comme trop moches….

Quand des hôtesses de l’air sont discriminées sur leur physique

Depuis novembre 2016, des centaines d’entre elles se sont retrouvées soudainement affrétées sur des vols plus courts, ayant pour conséquence une possible baisse de salaire. Pire, l’une d’entre elles raconte que son salaire a été directement réduit car son physique, je cite « ne satisfait pas aux exigences requises pour les membres des équipages de cabine ».

Et si cela ne suffisait pas, seules les femmes ont été touchées par cette discrimination. Parce que, et bah, elles n’avaient qu’à être des hommes, c’est quand même la base… 🙄

L’article détaille longuement la mise en place de cette politique, les conséquences pour les hôtesses, mais surtout la rébellion de deux d’entre elles, contre cette injustice :

« D’après les hôtesses de l’air et le syndicat, il s’agit d’une nouvelle « politique d’image » d’Aeroflot, menée en particulier auprès de la clientèle plus aisée des vols internationaux. Ce qui explique la relégation du personnel « non conforme » sur les vols domestiques [donc plus courts, ndlr].

La tyrannie du physique semble propulsée par le Directeur Général d’Aeroflot Vitaly Savelyev, qui avait aussi voulu obliger les hôtesses de l’air à passer toutes au blond. Heureusement sans succès. »

En réaction à ces décisions, deux collaboratrices (dont une travaillant pour Aeroflot depuis 26 ans) ont décidé de rentrer en guerre contre leur employeur et de porter plainte… Et elles ont gagné !

Les exigences de taille ne pourront plus être appliquées au sein de la compagnie et les deux femmes ont reçu un dédommagement.

Les discriminations sexistes au travail : et en France ?

Cette histoire s’est passée en Russie. Mais comme le rappelle Alexandra Domenech, qui signe l’article, le métier d’hôtesse de l’air est particulièrement exposé au sexisme.

Peut-être que tu as déjà vécu ou été témoin d’une situation de discrimination sexiste dans le cadre de ton travail ?

Hôtesse de l’air ou non, si tu as envie de partager ton expérience, tu peux envoyer ton témoignage à Esther, sur l’adresse jaifaitca(at)madmoizelle.com, avec en objet « discrimination sexiste au travail ».

À lire aussi : Les femmes peuvent-elles légalement être forcées de travailler en talons ?

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Commentaires
  • JAK-STAT
    JAK-STAT, Le 21 septembre 2017 à 19h02

    Ca me rappelle une pub pour une compagnie d'aviation asiatique (je ne sais plus si c'était la Chine ou Taiwan)
    "Des promotions aussi bonnes que les hôtesses" :facepalm: donc bien sûr, des filles qui avaient fait de la chirurgie (courant en Asie), toutes minces, avec des uniformes extrêmement courts (et roses, ça m'avait marqué) et l'air d'avoir 15 ans..sans oublier les poses "je suis mignonne" et "je fais un bisou à la caméra"

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!