Comment es-tu devenue plus tolérante ?

La tolérance n'a pas toujours été ton fort, mais aujourd'hui tu as appris à accepter des personnes très différentes de toi ? Tu peux raconter ton histoire à Océane pour qu'elle soit publiée sur madmoiZelle !

Comment es-tu devenue plus tolérante ?

En partenariat avec Universal (notre Manifeste)

Témoigne sur madmoiZelleTu es devenue plus tolérante face aux autres et à leurs différences ?  Tu peux, si tu souhaites partager ton histoire, envoyer ton témoignage à l’adresse mail :

jaifaitca [at] madmoizelle [point] com

Avec en objet « je suis devenue plus tolérante ». Tu trouveras tout au long de cet article d’autres précisions pour t’aider à comprendre le sujet et à écrire ton témoignage.

Tu ne te sens pas concernée mais le sujet t’intéresse ? Tu peux diffuser cet appel à témoins autour de toi, pour augmenter sa visibilité ! 

madmoiZelle est fière partenaire du film Les Crevettes Pailletées, qui sortira début mai, une comédie réalisée par Cédric Le Gallo et Maxime Govare.

C’est l’histoire d’un homme homophobe qui change de regard sur les hommes homosexuels grâce à une expérience humaine…

Alors à l’occasion de ce partenariat, j’ai besoin de toi !

Les Crevettes Pailletées, un super film sur la masculinité positive

Matthias Le Goff (Nicolas Gob) est vice-champion du monde de natation.

Après avoir tenu des propos homophobes, il est forcé pour se racheter d’entraîner Les Crevettes Pailletées, une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par la compétition.

Cette équipe haute en couleurs et explosive va se rendre en Croatie pour participer aux Gay Games, le plus grand rassemblement sportif homosexuel du monde.

Matthias va donc découvrir pendant ce périple un univers décalé qui va le bousculer, changer tous ses repères et lui donner l’occasion de revoir ses priorités dans la vie.

C’est une belle histoire sur la remise en question d’un homme qui croyait fort en des principes qui se sont évaporés grâce à une expérience humaine, et peut-être que toi qui lis ces lignes, tu te reconnais dans cette histoire !

Raconte ton histoire sur madmoiZelle !

« L’enfer c’est les autres », et ce n’est pas moi qui l’ai dit, c’est Jean-Paul Sartre. Pourtant à certains moments de ma vie, j’aurais pu me faire tatouer cette citation sur le front.

J’ai pu haïr des gens sans aucune raison valable, juste parce qu’ils étaient trop différents de moi, que je campais sur des principes enfermants, ou qu’ils incarnaient quelque chose qui me faisait peur ou qui touchait ma corde sensible.

Toi aussi tu te reconnais là-dedans ? Toi aussi tu es devenue plus tolérante face aux autres et à leur différences ?

Si c’est le cas tu peux envoyer ton témoignage à l’adresse mail jaifaitca [at] madmoizelle [dot] com, avec en objet « je suis devenue plus tolérante ».

Il n’y a pas de règle de thématique, ton histoire ne doit pas forcément correspondre au sujet de l’homophobie, et si tu n’es pas sûr·e qu’elle soit pertinente, envoie la quand même, et nous y réfléchirons ensemble.

Ton témoignage sera lu et il figurera peut-être anonymement dans la compilation de témoignages associée à la sortie des Crevettes Pailletées. Et tu seras tenue au courant de toutes les étapes avant l’utilisation de ton témoignage !

Merci d’avance pour ta confiance et ta contribution, c’est grâce à toi que le magazine vit !

À lire aussi : L’avant-première du film Les Crevettes Pailletées ce soir au MK2 Bibliothèque est complète !

Commentaires

Ann Ha

J'ai été éduquée dans une famille très ouverte et tolérante, mais très peu confrontée à la diversité (campagne, bonjour...). Je crois que je partais avec une bonne dose de tolérance et surtout la conviction qu'il fallait être tolérant (ce qui m'a permis de me recentrer et d'adopter une position tolérante dans les situations nouvelles).
Mais ce qui m'a permis de progresser encore, ça a été de comprendre qu'il m'arrivait aussi d'adopter des comportement oppressifs sans m'en rendre compte, juste parce qu'ils étaient présentés comme normaux dans la société qui m'entourait. Le livre Bad Feminist de Roxane Gay m'a beaucoup aidée là-dessus, parce qu'il y a des chapitres plus axés racisme et d'autre plus axés sexisme. J'ai réalisé que je me sentais très proche de ses idées sur le sexisme et plutôt moins sur le racisme. Après auto-analyse je me suis dit que c'était parce que dans un cas j'étais dominée et dans l'autre dominante alors qu'elle était dominée dans les deux. Et que comme je souhaitais que les hommes comprennent le sexisme, il serait judicieux que j'accorde un plus grand crédit à ses positions sur le racisme qu'aux miennes. En tous cas que j'essaie de les comprendre.
Je pense que je suis plus tolérante parce que j'ai aussi accepté que sur certains sujets ma réponse instinctive n'est pas la plus pertinente, parce que je ne suis pas directement confrontée au problème. Je peux avoir des idées sur le sujet, mais il faut que je sois prête à les remettre en question face à un argumentaire d'une partie concernée, même si cet argumentaire me met mal à l'aise.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!