(Dé)testable, le premier court original et surprenant de Nicolas Berno pour Golden Moustache

Par  |  | 10 Commentaires

Nicolas Berno présente (Dé)testable, sa première vidéo en tant qu'auteur chez Golden Moustache. Un court original et surprenant, assez éloigné de l'humour de la chaîne, mais fort intéressant. À découvrir sans tarder !

(Dé)testable, le premier court original et surprenant de Nicolas Berno pour Golden Moustache

Golden Moustache héberge de sacrées pépites. On a souvent parlé sur madmoiZelle des vidéos signées Suricate ou FloBer, ou encore des frasques d’Éléonore Costes, ici ou ailleurs.

Ce n’est pas un nouvel arrivé, puisque Nicolas Berno officie régulièrement dans les sketchs de la chaîne réputée pour son humour sur les Internets. Mais c’est une première quand même pour le comédien, qui signe son premier scénario.

À lire aussi : L’éMymyssion — Les complexes masculins

Je ne savais absolument rien de cette vidéo avant de la regarder, donc je ne vais pas vous gâcher le plaisir : je vous laisse la découvrir, et je vous propose de venir en discuter ensuite !

Personnellement j’ai mille réflexions sur l’absurdité du conformisme et de la mesure standardisée des performances qui me viennent à l’esprit. Viens en parler dans les commentaires !

À lire aussi : Les Dissociés, le film de Suricate, sort en DVD !

Petit bonus : le making of !

Vidéo réalisée par notre Mélanie nationale, s’il vous plaît !

LA MADBOX GIRL POWER

8 surprises personnalisées par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Clemence Bodoc

Anciennement Marie.Charlotte, Clémence Bodoc a été jeune cadre dynamique dans une autre vie, avant de rejoindre la Team madmoiZelle. Elle s’intéresse à l’actualité et à l’écologie, aime la politique et les débats de société. Grande fan de sport (mais surtout à la télévision), et de cinéma (mais seulement en VO), son nom de scout est dinde gloussante azurée. Elle ne mord pas mais elle rit très fort.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • Mandymanda
    Mandymanda, Le 6 janvier 2016 à 17h57

    Absurde et très réaliste à la fois. A l'heure où on teste tout, même les personnes, où la pub est omniprésente avec parfois offre d'échantillons pour tester gratuitement un produit, ou un sondage avec à la clé un bon d'achat
    A l'heure des selfies (moi j'y vois le parallèle avec le dictaphone du court métrage) où on teste son image en permanence, parce que quelque part on a un gros besoin de se rassurer, àl'heure où on veut que tout fonctionne correctement pour gagner du temps, et où tout le technique et même parfois notre emploi dépasse l'intimité, dépasse les frontières du bureau et de sa fonction. L'heure de l'alienation.
    J'ai beaucoup aimé, souris et pris au sérieux aussi ce film.
    Mon post fonctionne?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!