Voyage au Chili sans bouger de chez toi grâce à ces conseils culturels

Par  |  | 1 Commentaire

Tu t'intéresses au Chili ? Tu aimerais y voyager ? Voici une sélection de films, livres et médias pour découvrir l'Histoire du Chili sans même quitter ton clic-clac !

Voyage au Chili sans bouger de chez toi grâce à ces conseils culturels

La semaine dernière, madmoiZelle a lancé le groupe Facebook « les madTrotteuses », pour permettre aux mad’ autour du monde de se rencontrer, de partager leurs histoires d’ailleurs et leurs conseils de lieux à visiter.

Sous l’un des posts, j’ai proposé de parler de livres, films et conseils divers pour permettre à des lectrices de découvrir le Chili, qu’elles s’y rendent pour les vacances ou qu’elles aient envie de voyager sans bouger de leur appart’.

Vu l’engouement dans les commentaires, je me suis dit que, tant qu’à faire, autant partager ces conseils avec l’Internet directement via un article !

Avant de commencer, dernière chose : si ce format d’article te plait, n’hésite pas à me le dire dans les commentaires pour que j’en fasse d’autres tout au long de l’été. J’ai déjà un tas d’idées qui meurent d’envie de sortir !

Voyager au Chili grâce à un bon roman

Pour moi, vacances = lecture, systématiquement.

C’est un des moyens les moins chers pour voyager, je peux glisser un roman facilement dans ma valise, et si je ne sais pas quoi emmener, je peux toujours télécharger des bouquins sur ma liseuse — et éviter ainsi de me casser le dos sous le poids de la connaissance.

Si je n’avais qu’un conseil littéraire pour découvrir le Chili, ce serait le chef-d’œuvre D’Amour et d’Ombre d’Isabel Allende.

C’est un grand classique chez les hispanistes (comprendre : ceux et celles qui étudient les pays hispaniques), à la fois une œuvre littéraire magistrale et dont l’importance historique est incroyable.

C’est le récit de destins entremêlés, reliés par un point commun : la violence de la dictature chilienne, qui va chambouler la vie de chacun des personnages.

Ce bouquin mêle astucieusement un aspect policier, une histoire d’amour loin d’être un récit à l’eau de rose, une fiction historique qui montre la réalité de la dictature de Pinochet, et une description de la société chilienne des années 80 dans laquelle j’ai eu l’impression de voyager en parcourant ses lignes.

Le sujet principal est grave, mais contraste avec des descriptions incroyables des paysages chiliens.

Tu trouveras dans ce roman de nombreuses références au Chili, même si le pays n’est jamais cité directement : le livre a souffert de la censure, et l’auteure a du user de subterfuges pour la dépasser.

Je ne m’étale pas plus sur ce bijou de la littérature latino-américaine : j’ai donné un cours dessus à des étudiantes et étudiants de licence, autant te dire que je pourrai en parler longtemps. Mais si tu l’as lu, je serai ravie d’échanger à son propos avec toi !

Tu peux trouver le roman à partir de 7,10€ (neuf) sur Amazon et sur le site de la Fnac.

Un film chilien pour découvrir le pays

Le cinéma chilien recèle de pépites.

Les plus célèbres reviennent aussi sur l’histoire de la dictature : je peux citer Missing, de Costa Gavras, qui a remporté la Palme d’Or et bravé la censure a son époque lui aussi, Colonia, avec la phénoménale Emma WatsonMon Ami Machuca, plus accessible pour les plus jeunes ou Neruda, qui revient sur le parcours du poète emblématique.

Mais pour une touche de bonne humeur, j’ai eu envie de te parler de No, de Pablo Larraín, nommé aux Oscars 2013 et dont le protagoniste est joué par le merveilleux Gael Garcia Bernal.

Ce film traite de la fin de la dictature, lorsque l’espoir naît à nouveau. Pinochet est toujours au pouvoir, mais la foule exprime son fort mécontentement, et la communauté internationale commence à faire pression.

Pour justifier de son statut, le dictateur organise un référendum, soit-disant démocratique.

L’opposition ne dispose que de quelques minutes à la télévision, avec des moyens minimes, pour convaincre ; contre des heures de propagande à longueur de journée, et par tous les biais.

Gael Garcia Bernal incarne René Saavedra, un jeune publicitaire, dont la mission sera de réaliser un clip publicitaire pour les partisans du « non », les opposants à Pinochet.

Ce film est une fiction, mais s’appuie sur des images d’archives, savamment mêlées à l’intrigue. Les couleurs sublimes et la qualité esthétique des plans offrent une expérience qui m’a énormément marquée, lorsque je l’ai vu pour la première fois au cinéma.

L’acteur principal est mexicain, cependant il a travaillé des heures durant pour maîtriser parfaitement l’accent chilien, en on n’y voit que du feu.

Tu peux donc profiter d’une expérience en V.O très agréable.

C’est aussi un regard très intéressant et assez inhabituel sur la politique : comment la publicité peut-elle ou non influer sur un vote ?

Malgré la difficulté du sujet abordé, ce film plein d’espoirs est loin de ne faire appel qu’au pathos. Une petite merveille !

Tu peux trouver le DVD à partir de 8,99€ (neuf) sur Amazon et à partir de 10€ (neuf) sur le site de la Fnac.

L’Histoire du Chili à travers des archives

L’histoire du coup d’État chilien est absolument fascinante à étudier. Si tu es particulièrement curieuse, sache qu’une archive du coup d’État est disponible sur Internet.

Pour la petite histoire, le président Allende était dans le palais présidentiel durant l’assaut lancé par Pinochet.

Tous les canaux de communication avaient été coupés, mais il restait un lien avec une radio, la radio Magallanes.

Le président a prononcé son dernier discours au peuple avant les bombardements, par ce biais, et la personne qui a transmis ledit discours a eu la présence d’esprit de l’enregistrer.

La séquence est en espagnol, mais tu dois pouvoir trouver des traductions sur Internet. Les bruits en arrière plan seuls suffisent à se faire une idée des événements.

Cette vidéo est sous-titrée en espagnol, si tu as quelques notions mais que le bruit environnant gêne ta compréhension

Cette archive précieuse est accessible à tous et à toutes et produit toujours sur moi un effet incroyable.

C’est pour cela que j’ai envie de la partager avec toi aussi : avoir accès à une telle richesse est une chance que je souhaite diffuser au maximum !

De la musique chilienne pour rester dans l’ambiance

Je clôture cet article avec une suggestion musicale d’un célèbre groupe de musique chilien, j’ai nommé Inti Illimani.

J’aurais tendance à citer particulièrement leur chanson Vuelvo, qui parle du retour à la terre natale.

Ce groupe de musique, très engagé pendant les années de dictature, a été contraint de rester en exil pendant des années.

Cela donne beaucoup de puissance aux paroles de leurs morceaux, tantôt très explicites, tantôt dans la référence et la métaphore.

Il ne te reste plus qu’à te cuisiner des empanadas, typiques du pays, et ce sera comme si tu y étais !

Les œuvres que j’ai citées font énormément référence à la dictature chilienne, j’aurais aimé diversifier plus mais cette période a énormément marqué le pays.

Ce régime a été l’un des plus violents en Amérique Latine et reste relativement récent puisque le coup d’État de Pinochet a eu lieu le 11 septembre 1973.

L’homme est resté Commandant en Chef des armées jusqu’en 1998. Il est mort en 2006, et sa trace a marqué l’Histoire du Chili, irrévocablement.

Si tu as toutefois envie de creuser d’autres thèmes, je te propose de commencer par la poésie de Neruda, un artiste incontournable pour les amoureuses et amoureux du Chili.

Et toi, as-tu des recommandations pour découvrir ce pays ? Souhaites-tu d’autres articles dans cet esprit ? Si oui, de quels pays aimerais-tu que je parle ?

Raconte-moi tout ça dans les commentaires !

À lire aussi : Cinq films qui nous font voyager sans bouger du canapé

Mathilde Trg


Tous ses articles

Commentaires
  • LullBelule
    LullBelule, Le 3 juillet 2018 à 17h20

    je rajouterais le film "La frontera" de Larraín, la poésie de Gabriela Mistral, de Nicanor Parra et les chansons de sa soeur Violeta Parra (<3)
    Ah et les romans de José Donoso


    c'est tout pour moi :cretin:

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!