Découvrir la Croatie par la mer

Marie aime voyager, mais ne retourne jamais au même endroit, sauf cette fois-ci. Comment tomber amoureux de la Dalmatie en 4 leçons !

Découvrir la Croatie par la mer

Inconditionnelle amoureuse des voyages, de découvertes, j’ai eu la chance de me balader un peu partout à travers le monde. Dans la famille, quand on partait quelque part, c’était pour ne jamais y revenir. Je m’explique : garder le souvenir unique de la première fois, du premier regard sur le pays, c’était ça l’essentiel.

Un jour, par hasard, on cherchait donc un endroit où on pourrait assouvir nos quêtes de nouveaux horizons. Marins dans l’âme, c’est donc à bord d’un petit navire que nous avons décidé d’aller voguer entre les îles croates pour un été, seulement. C’était en 2011. Puis en 2012 et en 2014… et oui, l’exception qui confirme la règle !

Je vous y emmène donc, le temps de quelques lignes, si ça vous va évidemment !

10547097_10202921737586014_4829921140783163361_o

Si la Croatie s’est démocratisée au sens tong-chaussette du terme, elle n’en reste pas moins un pays baigné dans l’authenticité, à condition de bien vouloir la chercher. C’est pour ça que si tu as la chance de trouver un bateau pour faire le voyage via les eaux, ce sera plus facile pour toi d’éviter les masses de touristes, plus facile de te perdre, dormir dans des criques isolées et de t’imprégner de la culture.

Pendant mes 3 tours, on a plutôt circulé dans le sud de la Dalmatie allant entre Vis, Hvar, Brac, Sibenik et Split. Je vous conseille de rester sur une petite zone pour mieux la découvrir en profondeur.

L’eau

Si tu es amateur de voile, de sensations, tu seras potentiellement déçu-e, la mer Adriatique étant assez calme, un lac d’huile, la plupart du temps. Une situation idéale, car le soir au crépuscule, la mer étant lisse, tu verras facilement les thons géants chasser des nuages de poissons volant. Dans ces conditions, jette l’ancre dans une crique isolée et déguste !

La mer peut cependant être capricieuse, et comme le paysage croate est plutôt plat et dégagé, tu vois la tempête s’approcher grondant un peu plus fort chaque fois. Bon, et quand il pleut.. il pleut. Alors tapie-toi dans un port, rentre dans une petite tanière traditionnelle, réchauffe-toi avec les alcools typiques, c’est l’idéal pour faire de vraies rencontres. Je pense d’ailleurs que la tempête croate, reste un de mes meilleurs souvenirs. Elle part, elle revient. Tout le petit port s’agite, les coques s’entrechoquent, le vent fait claquer les voiles, c’est étrangement très mélodieux. Mais le plus beau, c’est quand l’aube lisse la tempête, laissant place à une peinture aquarelle (comme si les éclairs s’étaient dissous en millions de paillettes argentés sur l’eau, wow ?!).

10511398_10202921736465986_5272536956497104181_o

Les paysages

Bon c’est bien poétique ce que je raconte mais ça vous avance pas beaucoup. Je dirais que la Croatie a une atmosphère apaisante, surprenante. Les paysages sont super diversifiés. On s’est arrêté par hasard dans une petit village qui se trouvait être sur la réserve du Krka National Park. On a loué des petit biclous (pour éviter le bateau de pinpin) et en quarante-cinq minutes, on a vu trois continents. Des falaises triomphent sur les eaux claires, puis une faune luxuriante, verdoyante, pour finir sur des cascades, plutôt paradisiaques. Au milieu du parc, l’île de Miget qui est un mythe en Croatie (on raconte que le nymphe Calypso a détenu Ulysse prisonnier sur cette ile paradisiaque alors baptisée l’ile d’Ogygi…) Sur la rîve, c’est un petit village de pêcheur habités par des gens charmants et des oies.

IMG_2084

1487914_10202921738866046_4285725934558443974_o

L’île de Vis abrite un petit bijou, La grotte bleue. Tu dois y accéder en petit petit bateau par ce que l’entrée est étroite, le fond de la grotte est mystérieusement éclairée par une lumière presque divine, l’eau est d’un bleu laiteu, c’est très joli. C’est une des plus connues mais si tu demandes aux habitants ils pourront surement t’en indiquer d’autres.

Outre la nature, les villages des iles Croates ont leur petit charme. Ils ont conservé un superbe patrimoine architectural (pierre des carrières locales, tons sables, églises, monastère, fort, châteaux). Le résultat est époustouflant. (C’est pas pour rien que Game of Thones est tourné là-bas !)

IMG_2621

IMG_2664

Vivre en typique Croate

À l’heure où les pêcheurs rentrent avec leurs victuailles, à l’aube, prends ta barque et va-t’en cheveux au vent chercher du pain au port le plus proche.

IMG_2149

En voguant tu auras surement la chance de croiser des cultures d’huîtres. Il y a souvent un petit bar flottant qui te permet d’en acheter. Elles sont délicieuses, pas très excessives, et c’est du frais. Après avoir bien digéré au soleil, papillonne dans l’eau, les fonds sont splendides et tu peux facilement pêcher des petits poulpes, calamars à faire revenir (avec de l’ail) pour l’apéro ou carrément des poissons que tu peux aller faire griller sur la plage.

La cuisine croate n’a rien de transcendant dans sa diversité mais reste très bonne (sauf la moutarde ! – mais c’est mon avis !) pour autant, la plupart des resto qu’on a fait étaient dans les terres, au milieu des vignes. Pas de souci avec les hésitations interminables devant la carte, le concept est assez simple tu choisis entre poulpe ou agneau. L’atmosphère y est on ne peut plus conviviale, les plats sont à partager et la coutume veut un chupito pour se mettre en appétit, un pendant, et un pour digérer !

10494904_10202921753466411_4528905773305745811_o

IMG_2684

Et le soir ?

L’intérêt d’être en bateau c’est que les coucher de soleils sont inmanquables ! Et, là c’est cadeau, la température étant suffisante tu peux encore te baigner et avec des dauphins en prime (le mieux c’est une pleine nuit quand tu vois danser les lueurs du petit village au loin). Alors pour l’apéro, tu as le choix. Apéro-maison sur ton bateau, pêche de la journée/vin blanc, dans les petits bar du port, ou à Hvar. Ah… Hvar..

10623423_10202921742346133_2341800569634463457_o

IMG_2846

Hvar, est considérée comme la ville la plus séduisante de l’Adriatique.. (mais hic, aussi l’une des plus touristiques !) Il faut juste savoir s’y prendre au bon moment pour éviter la foule, cependant si c’est ce que tu recherches, il y a un bar/boite de jour qui jonche la mer et pour y avoir fait un stop, c’est plutôt bon esprit : HulaHulaHvar. Et la baie est remplie de restaurants typiques face/mer. À Vis aussi tu trouveras ton bonheur, la ville est animée par les fêtes populaires et danses locales. L’Ile est couronnée par un fort, Fort George qui se transforme en bar le soir tout en gardant son aspect médiéval.

coucou

J’ai eu la chance d’avoir un skipper Croate durant ces voyages, qui nous a appris à nous faire aimer la culture comme tout visiteur aguerri devrait savoir l’apprécier. Au-delà, de la beauté, de la diversité, de la bonté des gens, la Croatie c’est une atmosphère, une certaine temporalité je ne sais pas pourquoi propice à un alignement de soi, de moi en tout cas. Un vrai voyage quoi.

À lire aussi : Ces habitudes alimentaires à découvrir (et adopter) dans le monde

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Illoussy
    Illoussy, Le 20 juin 2015 à 19h23

    Bonjour, et si on veut faire pareil, aurais-tu des conseils pour trouver une location de bateau/un skipper pas trop cher ?

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)