Gère ta vie comme une putain d’adulte grâce à cette habitude mensuelle simple

Par  |  | 30 Commentaires

Tu as des poussées de fièvre quand tu penses à classer tes papiers et autres joies propres à la maintenance de ta vie de jeune adulte ? Pas de panique, cette astuce efficace va te guider sur les chemins de la sérénité.

Gère ta vie comme une putain d’adulte grâce à cette habitude mensuelle simple

Voilà quelques années que je ne peux plus utiliser l’excuse de mon immaturité pour justifier ma phobie administrative, mon incapacité à poster les lettres qui restent des jours à se froisser dans mon sac et ma nullité totale en termes de gestion de budget.

Je suis une putain d’adulte et appeler pour un rendez-vous chez le dentiste ne devrait plus me prendre un putain de mois.

Un mois pendant lequel je culpabilise, je m’inquiète pour mes pré-molaires et je m’auto-flagelle matin et soir de n’avoir toujours pas pris ce rendez-vous de CON.

La procrastination est le drame de la gestionnaire qui sommeille (très profondément) en moi. Si je perds le fil d’une procédure, c’est mort pour retrouver le fameux papier manquant et chacun sait que repousser le dentiste, c’est s’exposer à des douleurs encore plus inouïes à moyen terme.

Mais tout va changer car j’ai découvert cette astuce d’organisation qui pourrait bien me mettre sur les rails d’une vie bien gérée, définitivement.

Comment gérer sa vie d’adulte ?

La régularité est la clé d’une vie d’adulte bien gérée. Pour l’atteindre, je compte sur cette astuce partagée par Sabrina Hersi Issa sur Refinery29.

Cette PDG d’une agence média spécialisée dans les droits humains a une habitude personnelle simple pour booster sa productivité administrative.

Le concept : réserver un jour par mois à votre maintenance personnelle, un jour d’inventaire pour faire ces trucs relous qu’il faut faire DE TOUTE FAÇON et pour faire le point sur vos objectifs futurs.

À lire aussi : Tu as du mal à atteindre tes objectifs ? Voici nos conseils !

Sabrina Hersi Issa a choisi le jour de son anniversaire. Quant à moi, je pense bloquer le dernier samedi de chaque mois.

Pendant le mois, Sabrina raconte qu’elle tient une liste (sur Evernote) de toutes ces choses qu’elle devra faire le jour de l’inventaire.

Le 16 de chaque mois, sans faute, elle se concentre sur la prise de ses rendez-vous médicaux et administratifs, son courrier, l’état de son épargne…

Prendre ce genre de jour d’inventaire personnel rappelle à Sabrina qu’elle est en charge de sa propre vie et que personne ne pourra la gérer à sa place.

« Si tes rêves sont importants pour toi, ne leur manque pas de respect en les entassant dans d’arbitraires résolutions de Nouvel An. Sois honnête avec toi-même, pour toi-même et personne d’autre. »

Est-ce que la vie n’a pas l’air merveilleux lorsqu’on a adopté ce genre d’habitude ? Ma première liste de trucs à faire va être longue comme la mort, mais j’ai hâte de devenir une grande personne. Oui, je le peux !

Comment s’y mettre ?

  • Choisis une date fixe chaque mois et note l’évènement dans ton agenda, ton Google Calendar… Tu peux lui donner un petit nom sympa pour le pimper et oublier le côté administratif relou. Je pense opter pour « Journée de l’adulte épanouie ».
  • Définis tes priorités pendant le mois qui précède le jour d’inventaire et note-les en lieu sûr. Ça peut être postuler pour un taf, payer une facture, réserver un billet de train…
  • Le jour J, c’est la partie la plus ardue : FAIS ces putains de choses. Trouve un lieu confortable, fais-toi ton café ou ta tisane favorite et prévois une activité cool ou un truc bon à manger pour célébrer tes tangibles réalisations, ensuite.
  • Conclus cet immense pas en avant en t’accordant un moment de réflexion pour avoir une vue d’ensemble de tes objectifs.

Sabrina explique qu’elle utilise cette opportunité pour faire le point et réfléchir :

« Tu peux utiliser ce déclic mensuel pour te poser et te demander — comme je le fais en général — qu’ai-je appris ce mois-ci ? Qu’est-ce qui m’a surprise et pourquoi ? Pour quoi suis-je reconnaissante ? […]

C’est un sytème bien rodé, il n’y a pas de stress. Maintenant j’attends même ce jour avec impatience. Ça me donne beaucoup de joie.
Surtout, ce jour d’inventaire me permet de libérer dans mon esprit l’espace que j’utilise habituellement pour m’inquiéter irrationnellement. »

Il me reste une semaine pour faire ma petite liste de tâches à traiter le jour de mon premier inventaire d’adulte responsable.

Je ne manquerai de vous tenir informé·es de mon futur de gestionnaire aguerrie. En attendant, je vais tenter de retrouver mes identifiants CAF et acheter des timbres. La force est avec moi !

Et vous, comment vous vous boostez pour gérer au mieux les contraintes de la vie d’adulte ? 

À lire aussi : Les trucs cool de la vie d’adulte

QueenCamille


Tous ses articles

Commentaires
  • Ada or ardor
    Ada or ardor, Le 25 mars 2018 à 14h42

    Fab
    Comme quoi la France n'est pas prête :) (mais oui tu as raison, c'est une référence directe aux articles de motivation US, mais c'est un peu triste de devoir expliquer la blague :cretin: )
    J'ai surtout l'impression qu'on a pas la référence ! J'ai jamais lu d'article de motivation US, donc pas possible de comprendre la blague dans ce contexte, effectivement !

    Du coup j'ai lu l'article (oui, je sais que j'aurais pas compris la réf avant de lire l'article :shifty:) et j'ai lu "la vulgarité est la clé d’une vie d’adulte bien gérée":yawn: (au lieu de "régularité"). Enfin bref, perso deux putain et un con dans un article ne me dérangent pas, je l'aurais peut être pas remarqué sans tous les commentaires de madz :shifty:.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!