Private Practice, la série Sea Grey’s and Sun

Ô joie ! Private Practice, la série dérivée de Grey's Anatomy, est sur CANALPLAY : l'occasion de voir ou revoir cet excellent programme mêlant rebondissements, drames et passions amoureuses.

Private Practice, la série Sea Grey’s and Sun

Cet article a été écrit dans le cadre d’un partenariat avec CANALPLAY.
Conformément à notre Manifeste, on y a mis ce qu’on voulait.

Attention si vous n’êtes pas à jour : cet article révèle des éléments-clefs de l’intrigue de Private Practice !

À l’instar de Grey’s Anatomy, les épisodes de Private Practice sont disponibles sur la plateforme de SVOD CANALPLAY puisque le service met en avant de nombreux programmes 100% « Girl Power », cet été ! Cette série dérivée mêle scandales, amour et médecine à Oceanside, cabinet privé de Californie.

Si tu aimes Grey’s Anatomy, tu adoreras Private Practice — surtout grâce au personnage culte d’Addison Montgomery, femme de caractère qui tente de remettre de l’ordre dans sa vie sentimentale et professionnelle.

À lire aussi : Private Practice diffusée en France à partir du 20 juin 2011

Parce que c’est le spin-off de Grey’s Anatomy

Le charme de Private Pratice se niche dans cet étroit lien tissé avec Grey’s Anatomy. On retrouve parfois les mêmes personnages liés d’amitié ou par l’amour de la médecine. En six saisons, la série passionne par ses intrigues et ses rebondissements, mais aussi par ses tromperies et ses trahisons, avouons-le !

Comme dans Grey’s Anatomy, tu dois toujours être sur tes gardes et te préparer à voir ton personnage préféré mourir d’une façon tragique…

private mort

Boum, il est mort.

Mais en plus de pleurer, tu riras (fort), tu seras aussi surpris•e et amusé•e par la vie trépidante des médecins de ce cabinet pas comme les autres !

Parce que l’héroïne n’est pas une femme parfaite

Addison Montgomery, obstétricienne à Oceanside, est l’anti-thèse de l’héroïne bien sous tous rapports : elle a trompé son ex-mari avec son meilleur ami, fait régulièrement des erreurs dans sa vie sentimentale et professionnelle…

Addison Montgomery, c’est toi, c’est moi et toutes celles qui le veulent. Elle ne te fait pas culpabiliser de ton célibat ou de tes fails sentimentaux.

Même si elle a toujours une tenue parfaite de « working girl » qui donne envie d’abandonner le jogging pour aller au boulot, Addison est globalement une femme normale, réaliste, et ça fait du bien dans un monde qui te vend tous les stéréotypes possibles autour de la féminité et de la manière dont une femme « devrait » se comporter !

Parce que les docteurs sont cool et sexy

Bon, on ne va pas se mentir, il est rare de rencontrer un•e professionnel•le de santé aussi beau/belle qu’un médecin de Private Practice ! Pas sûr que ton généraliste, le bon docteur Jean-Michel Boulay, soit aussi bien foutu. Il est sympa Jean-Mi, hein, il te donne plein d’arrêts maladie quand tu te sens patraque, mais n’a pas le capital sexy d’une Addison Montgomery ou d’un Sam Bennett !

addison et sam

Nous sommes heureux, amoureux, et si sexy !

Et comme si ça ne suffisait pas, ces médecins couchent les uns avec les autres pour faire une ribambelles d’enfants beaux et intelligents qui repeupleront sans doute le monde.

À lire aussi : Onze trucs de films que j’aimerais bien vivre dans la vraie vie

En plus de ce capital beauté incontestable, la plupart des personnages possèdent des maisons situées en bord de plage californienne, sont riches, indépendants, drôles, aiment leur travail… Tout ça pourrait avoir de quoi énerver, mais non : je me contente de baver devant mon écran avec les yeux remplis d’admiration.

Parce que c’est une série pleine de rebondissements

Private Practice est le genre de série à rebondissements qui te fait saisir ta mâchoire (grande ouverte) en répétant « Non c’est pas possible, il a pas fait ça ?! ».Généralement, si, il l’a fait.

violet

Les moments où tu vas retenir ton souffle sont très nombreux. Tu vas pleurer, rire et parfois vouloir casser ta télévision en criant « Pourquoiiiiiii ? »… mais si tu es comme moi, tu en redemanderas !

Parce que c’est une série de Shonda Rhimes

Shonda Rhimes est l’une des scénaristes et productrices la plus en vogue de ces dernières années. Avec Grey’s Anatomy, elle a révolutionné le paysage médiatique grâce à des personnages qui ne ressemblaient pas aux héro•ïne•s des séries américaines « ordinaires ». Elle est l’une des premières à avoir médiatisé des couples métis dans à la télévision… Et Private Practice ne déroge pas à la règle !

À lire aussi : Cinq grandes femmes noires qui m’ont redonné confiance en moi

Ce qui est cool dans  Private Practice, c’est que les personnages n’ont pas des rôles attribués en fonction de leur couleur de peau. Un noir ou un asiatique pourra être médecin, caissier, avocat… alors que beaucoup d’autres séries, en plus de rendre quasi-invisibles les minorités, les cantonnent à des carcans stéréotypés.

Tu l’auras compris, Private Practice est LA série à (re)regarder sur CANAPLAY, si tu veux voir des médecins s’envoyer en l’air… Et si tu veux frissonner, te marrer, jalouser et pleurer en l’espace de cinq saisons !

La bonne nouvelle, avec CANALPLAY, les séries vous suivent partout même en vacances, sur ta tablette, ton ordi ou encore ton smartphone, les orteils en éventail !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 4 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Denderah
    Denderah, Le 5 octobre 2015 à 15h12

    @Roxiiie2b
    C'est en effet contrebalancé par Addison, oui, et en fait, c'est sans doute pour ça que les propos de Naomi* m'ont dérangé d'autant plus, je ne m'attendais pas à un tel discours. Surtout quand la série d'origine de ce spin-off est elle, plutôt progressiste sur ces aspects. Ça me rassure un peu de savoir qu'ils font évoluer le sujet et le personnage par la suite. ;) Même si ça ne convaincra pas d'y retourner pour autant. XD

    Spoiler

Lire l'intégralité des 4 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)