Cinq livres jeunesse anti-sexisme pour les garçons

Cette semaine Lucie vous a préparé une sélection de livres jeunesse autour du genre, et plus particulièrement des garçons et du sexisme.

Cinq livres jeunesse anti-sexisme pour les garçons

En littérature jeunesse, on s’intéresse beaucoup aux thématiques du genre, aux réflexions autour de la construction individuelle et intime des enfants.

Pour cette première chronique consacrée aux ouvrages qui évoquent les questions du genre, je vous propose une sélection de livres qui ciblent plus particulièrement les effets du sexisme sur les garçons, un peu moins souvent mis en avant au quotidien, et malgré tout très présents dans les livres jeunesse. Voici donc cinq livres qui rétablissent le droit aux garçons d’être ce qu’ils sont et non ce qu’on leur impose d’être.

Nils, Barbie et le problème du pistolet, de Kari Tinnen et Mari Kanstad Johnsen

C’est l’anniversaire de Nils, et à cette occasion, son papa lui promet qu’il pourra choisir le jouet qui lui fera plaisir au magasin. Or ce qu’il a en tête, c’est cette incroyable Barbie qu’il a vue chez sa voisine Angelika. C’est elle et uniquement elle qu’il veut !

Mais cela met pas mal dans l’embarras le papa de Nils, qui lui propose, en vain, un super pistolet de policier. Nils est malin, et trouve le stratagème parfait pour convaincre son père de lui offrir la Barbie.

C’est un album graphiquement détonnant, qui met en scène un petit garçon plein de sensibilité et de fantaisie, et qui n’en oublie pas d’être très astucieux.

Les poupées c’est pour les filles, de Ludovic Flamant & Jean-Luc Englebert

les-poupees

Quand le frère de notre jeune narrateur reçoit en cadeau pour son anniversaire une poupée en chiffon, tout le monde semble plus ou moins accepter que le jeune garçon s’en éprenne.

C’est seulement lorsqu’il formule le souhait de l’emmener à l’école que son père, soutenu par sa mère, s’y oppose farouchement. Pour mettre fin à cette lubie, toute la famille prend la direction du magasin de jouets afin d’acheter un « vrai jouet de garçon ».

Malgré les insistances de l’enfant pour acheter une poussette, son père lui achète une boîte à outils. Passé le moment de frustration, il se pourrait bien que ce cadeau se révèle plus utile que prévu…

Il s’agit d’un album rigolo grâce aux situations grotesques amenées par la mauvaise foi des personnages, et dont le traitement du thème du sexisme est d’une grande justesse, pertinent et saisissant.

On n’est pas des super-héros, Delphine Beauvois & Claire Cantais

super-heros

L’album est un premier manuel anti-sexiste qui ouvre à l’échange et au dialogue dès le plus jeune âge. Au fil des pages, il démonte un à un chaque préjugé relatif aux comportements assignés au genre masculin, et encourage plutôt les garçons à assumer d’aimer les bisous ou de détester la bagarre si tel est leur ressenti. Plus encore, il prône le respect des autres, et notamment celui des filles en se positionnant contre le harcèlement.

L’album est un objet atypique qui célèbre l’égalité sur un texte enlevé et complice, et qui aidera les petits garçons à grandir en respectant les autres tout en se respectant eux-mêmes.

La compète, de Benoît Charlat et Thanh Portal

couv-compete

Ludo fait du judo, et c’est toujours lui qu’on met par terre sur le tatami. C’est un sport qui ne lui plait pas, mais il accepte de se lever très tôt le dimanche matin pour se rendre aux compétitions, histoire de ne pas contrarier son père, qui était un grand champion.

Mais arrive un moment où la pression est trop forte, où le mal-être prend le dessus, et où les cauchemars viennent ronger le réel. Jusqu’au cri du cœur libérateur !

C’est un roman plein de spontanéité qui rend compte avec finesse des sentiments contradictoires qui peuvent animer un enfant écrasé par le poids des ambitions parentales, mais qui n’en demeure pas moins follement sympathique et attendrissant.

La Forêt des Totems, de Muriel Zürcher

foret-totems

Max n’est pas franchement un aventurier, et pourtant ses parents en sont convaincus. La nature, c’est clairement pas son truc, il préfère de loin être avachi dans un fauteuil moelleux de la médiathèque pour y lire des bandes dessinées. Le garçon ne veut pas décevoir ses parents, alors il leur fait croire que c’est un vrai casse-cou qui adore le foot et les défis.

Au cœur de la jungle amazonienne, il se retrouve capturé par une tribu autochtone qui refuse d’être traitée comme un troupeau de bêtes curieuses. C’est l’occasion pour lui de rencontrer une nouvelle civilisation, et de réfléchir à nos modes de pensées occidentaux souvent prétentieux.

Avant tout un roman d’aventures, La Forêt des Totems questionne en filigrane les relations parents-fils avec beaucoup d’humour et de piquant grâce à un anti-héros qui apprendra à s’affirmer tel qu’il est.

À lire aussi : La littérature jeunesse non sexiste

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Coco44
    Coco44, Le 30 octobre 2016 à 18h34

    Mademoiselle Zazie a-t-elle un zizi !!! Même si c'est sorti il y a longtemps et que tout évolue, c'est un livre qui reprend le problème du genre et la théorie du "complexe de la castration" chez les filles d'une façon humoristique, et qui m'a bien marquée quand j'étais jeune !

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)