Mariage pour tous : Christiane Taubira ovationnée

Christiane Taubira a fait sensation à l'Assemblée Nationale en défendant le projet de loi pour le mariage pour tous et l'adoption par les couples homosexuels.

Hier, le député UMP Bernard Perrut a profité des questions au gouvernement pour interpeller les ministres sur le mariage pour tous. Il a notamment demandé à Jean-Marc Ayrault :

« Voulez-vous sous prétexte de modernité détruire un mariage qui n’est pas qu’un contrat mais une institution fondée sur la réalité biologique de la différence des sexes et qui permet la lisibilité de la filiation ? Voulez-vous au nom d’une conception spécifique de l’égalité entre adultes créer des inégalités entre enfants ? […] »

Mais c’est Christiane Taubira, la Garde des Sceaux, qui a pris le micro. Dans un premier temps, elle a rappelé que les auditions et débats mis en place par les rapporteurs du projet de loi ne semblent pas intéresser l’opposition, qui y est selon elle très peu présente alors que certains députés ne cessent de demander un débat public sur la question. Mais ce qui marque le plus, au-delà de ce petit taquet, c’est sa façon de défendre son projet de loi et les mots qu’elle utilise pour le faire à la fin de son intervention. Un véritable plaidoyer pour l’égalité des droits des citoyen-ne-s et des familles. Une réponse ovationnée dans l’hémicycle, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous mise en ligne par Yagg.

« Alors oui, Monsieur le député, le gouvernement présente un projet de loi de grand progrès, de grande générosité, de fraternité et d’égalité et nous apportons la sécurité juridique à tous les enfants de France – et je peux vous dire que j’en suis particulièrement fière. »

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Sophie Riche

Eh, salut toi ! Avant, mon pseudo, c'était Sophie-Pierre Pernaut, mais comme c'était un peu long et que j'aime bien mon vrai nom, j'ai repris mon blaz. Mais bon, tu peux m'appeler Sophie-Pierre Pernaut ou Sophie-Pierre ou SPP ou même dauphin. C'est toi qui choisis. Sinon J'ai 25 ans jusqu'à ce que j'en ai 26, puis 27 et ainsi de suite jusqu'à ce que je meurs ; tu connais le principe.

Tous ses articles

Commentaires
  • Happyland
    Happyland, Le 14 janvier 2013 à 19h49

    J'avais entendu parler de cette vidéo depuis quelques jours sans l'avoir jamais vue, quel dommage.
    _
    _
    Comme nombre d'entre vous j'ai eu des frissons en voyant cette femme parler avec ses tripes, fermer un peu le clapet de ceux qui n'avaient de cesse, encore une fois, de beugler, bien enfoncés dans leurs fauteuils.
    Je suis admirative, ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi touchée, captivée, émue par un discours d'une sincérité si évidente.
    Ça fait du bien !
    Ça fait du bien de faire taire la bêtise, un peu.
    (Par bêtise je désigne surtout le discours qui précède son intervention, et non pas les arguments qui parfois méritent au moins débat de ceux qui s'opposent à ce projet de loi.)
    _
    _
    Bon et puis cette façon de tourner le dos à l'Assemblée une fois cette harangue terminée, quelle classe ! 8)

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!