Mariage pour tous : Christiane Taubira ovationnée

Pondu par Sophie-Pierre Pernaut le 20 décembre 2012     

Christiane Taubira a fait sensation à l’Assemblée Nationale en défendant le projet de loi pour le mariage pour tous et l’adoption par les couples homosexuels.

Hier, le député UMP Bernard Perrut a profité des questions au gouvernement pour interpeller les ministres sur le mariage pour tous. Il a notamment demandé à Jean-Marc Ayrault :

« Voulez-vous sous prétexte de modernité détruire un mariage qui n’est pas qu’un contrat mais une institution fondée sur la réalité biologique de la différence des sexes et qui permet la lisibilité de la filiation ? Voulez-vous au nom d’une conception spécifique de l’égalité entre adultes créer des inégalités entre enfants ? [...] »

Mais c’est Christiane Taubira, la Garde des Sceaux, qui a pris le micro. Dans un premier temps, elle a rappelé que les auditions et débats mis en place par les rapporteurs du projet de loi ne semblent pas intéresser l’opposition, qui y est selon elle très peu présente alors que certains députés ne cessent de demander un débat public sur la question. Mais ce qui marque le plus, au-delà de ce petit taquet, c’est sa façon de défendre son projet de loi et les mots qu’elle utilise pour le faire à la fin de son intervention. Un véritable plaidoyer pour l’égalité des droits des citoyen-ne-s et des familles. Une réponse ovationnée dans l’hémicycle, que vous pouvez voir dans la vidéo ci-dessous mise en ligne par Yagg.

« Alors oui, Monsieur le député, le gouvernement présente un projet de loi de grand progrès, de grande générosité, de fraternité et d’égalité et nous apportons la sécurité juridique à tous les enfants de France – et je peux vous dire que j’en suis particulièrement fière. »

Ça vous a plu ? Partagez !

279 BIG UP
 

Cet article a été pondu par Sophie-Pierre Pernaut - Tous ses articles

Sophie-Pierre Pernaut (dite SPP, dite Sophie) écrit pour madmoiZelle depuis l'an 2011. Elle s'est donnée pour mission de vous informer, de vous divertir et d'éventuellement vous faire rigoler avec son humour somme toute assez crétin. Elle aime la tartiflette et les chèques en blanc.

Plus de Sophie-Pierre Pernaut sur le web :

Tous les articles Actu en France, Culture et aussi Société
Les autres papiers parlant de , , ,

Les 10 dernières réactions à cet article sur le forum

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !

  1. Irma BudIrma Bud

    Le 20 décembre 2012 à 23:41

    y'a quelque chose que j'ai du mal à comprendre dans le discours du monsieur-pas-sympa-du-début : qu'est ce que son espèce de délire sur les mères porteuses vient faire là ?
  2. EukiEuki

    Le 20 décembre 2012 à 23:48

    Posted by Irma Bud
    y'a quelque chose que j'ai du mal à comprendre dans le discours du monsieur-pas-sympa-du-début : qu'est ce que son espèce de délire sur les mères porteuses vient faire là ?


    Je crois que c'est en réponse à un commentaire d'un député PS qui a dit que la GPA (grossesse pour autrui) était équivalent à du travail. En gros, il a dit que "louer" son ventre était équivalent à louer son bras pour travailler.

    Mais la GPA n'est pas en question dans cette loi, donc je ne sais pas si le "monsieur-pas-sympa-du-début" ( ;) ) pose sa question sincèrement (sans avoir lu le projet de loi ?!? ) ou bien s'il cherche à embrouiller tout le monde pour arriver à faire croire aux gens que la GPA sera autorisée si la loi passe ?
    Dans les deux cas, ce n'est pas rassurant…
  3. VérucaVéruca

    Le 21 décembre 2012 à 03:42

    «Aller jusqu'à la marchandisation du corps de la femme[…] L'humain, oui l'humain !, mes chers collègues va-t-il entrer dans la catégorie des biens de consommation, commercialisable ? Cela est inacceptable. »

    Dis-donc, pourquoi ce cher Mr n'oeuvre pas pour que les prostitué(e)s soient protégés par la loi et puissent exercer leur métier dans la dignité, la sécurité ?
    Parce que ce qu'il décrit là, c'est le trafic humain mondial, la prostitution forcée et le marchandage du sexe. J'ai pas spécialement l'impression qu'il se sente concerné par ça hein.
    :cretin:

    Bon, sinon Taubira, elle est hargneuse et passionnée. J'adore.
  4. StyxStyx

    Le 21 décembre 2012 à 09:11

    Posted by <3shirley<3
    SOS à Tenon | Télé Bocal

    en effet, il y a une opposition et quelle opposition … un grand moment !


    "Un rectum, c'est pas fait pour y planter une verge"

    Si tu savais, mon Jacky :yawn:
    Ta vie sexuelle a dû être bien morne.

    L'hétérosexuelle ouverte du cul contre nature que je suis t'embrasse bien sur le cul :coeurquibat:

    (comment ça, je ne contribue pas au débat? :yawn:)
  5. ZalindaZalinda

    Le 21 décembre 2012 à 17:10

    J'ai trouvé Christine Taubira superbe dans son dicours.
    Ensuite, en ce qui concernent les députés, en fait, généralement, c'est beaucoup plus calme mais là, comme ils sont filmés,ils ont presque un besoin viscéral de montrer qu'ils agissent.
  6. Irma BudIrma Bud

    Le 21 décembre 2012 à 19:36

    Posted by CalixteH.
    Je crois que c'est en réponse à un commentaire d'un député PS qui a dit que la GPA (grossesse pour autrui) était équivalent à du travail. En gros, il a dit que "louer" son ventre était équivalent à louer son bras pour travailler.

    Mais la GPA n'est pas en question dans cette loi, donc je ne sais pas si le "monsieur-pas-sympa-du-début" ( ;) ) pose sa question sincèrement (sans avoir lu le projet de loi ?!? ) ou bien s'il cherche à embrouiller tout le monde pour arriver à faire croire aux gens que la GPA sera autorisée si la loi passe ?
    Dans les deux cas, ce n'est pas rassurant…

    à la base je penchais pour la deuxième solution mais jme suis dit non quand même il est pas stupide à ce point il doit y avoir une explication … j'aurais préféré avoir raison là c'en est triste de bêtise :(
  7. Tree HuggerTree Hugger

    Le 21 décembre 2012 à 21:53

    Elle m'a collé des frissons la madame.
  8. Rocky duckyRocky ducky

    Le 22 décembre 2012 à 12:37

    Bon j'ai eu les larmes aux yeux, ça c'est fait ^^ Beau discours en tout cas! J'espère que le projet de loi passera…
  9. Regan.Regan.

    Le 23 décembre 2012 à 21:21

    @Roox @sabrinalafraise et aux Madz qui s'interrogent sur cette phrase du député: «Aller jusqu'à la marchandisation du corps de la femme[…] L'humain, oui l'humain !, mes chers collègues va-t-il entrer dans la catégorie des biens de consommation, commercialisable ? Cela est inacceptable. »

    Je ne sais pas si ça va réellement répondre à vos questions, mais (attention, explications très globalisées pour ne pas vous embrouiller ahah) il fait référence au fait qu'en droit français, on ne peut contracter que sur ce qui est légal (tant du point de vue de la chose sur laquelle on contracte - par exemple, si c'est une vente, on ne peut acheter de produits volés ou de drogue puisque c'est illégal, que sur celui du but que l'on poursuit avec la chose sur laquelle on contracte - par exemple si quelqu'un achète du matériel d’ésotérisme pour pratiquer la sorcellerie de façon professionnelle, c'est illégal.).

    Pour savoir ce qui est légal on se réfère à ce qui est dans le commerce, ce qui veut dire qu'on peut contracter sur tout ce qui est dans le commerce, et en dehors, le contrat est nul.
    On ne peut donc pas contracter (à titre onéreux (i.e. on paye) ou gratuit) sur la personne humaine (sauf dans le domaine médical, certains dons ou ventes sont licites) ou les biens de l'Etat.
    C'est en partie pour cela que la prostitution, la vente d'êtres humains ou la vente d'organes sont interdites (et donc exercées en toute illégalité).

    Donc, ce que le député tente de dire (et qui est complètement HS puisque non présente dans le projet de loi), c'est que pour autoriser les mères porteuses il faudrait autoriser la location ou le prêt à titre gratuit d'une partie du corps de la femme et donc le faire entrer ou l'assimiler à un bien commercialisable (donc dans le commerce). :)

    Spoiler!
    (Je ne suis pas d'accord avec ce point de vue puisque dans le domaine médical, le don d'organe ou de certaines parties de son corps de son vivant ou après sa mort est autorisé et qu'il suffirait d'étendre ces exceptions au "prêt" de son corps - mais à titre gratuit uniquement.)
  10. HappylandHappyland

    Le 14 janvier 2013 à 18:49

    J'avais entendu parler de cette vidéo depuis quelques jours sans l'avoir jamais vue, quel dommage.
    _
    _
    Comme nombre d'entre vous j'ai eu des frissons en voyant cette femme parler avec ses tripes, fermer un peu le clapet de ceux qui n'avaient de cesse, encore une fois, de beugler, bien enfoncés dans leurs fauteuils.
    Je suis admirative, ça fait longtemps que je n'ai pas été aussi touchée, captivée, émue par un discours d'une sincérité si évidente.
    Ça fait du bien !
    Ça fait du bien de faire taire la bêtise, un peu.
    (Par bêtise je désigne surtout le discours qui précède son intervention, et non pas les arguments qui parfois méritent au moins débat de ceux qui s'opposent à ce projet de loi.)
    _
    _
    Bon et puis cette façon de tourner le dos à l'Assemblée une fois cette harangue terminée, quelle classe ! 8)

Tu dois être inscrite pour lire l'intégralité des réactions ou commenter !
Identifie-toi ou clique ici pour t'inscrire, c'est gratuit !