J’ai déjà des cheveux blancs : pourquoi, et que faire ?

Tu découvres des cheveux blancs dans ton ondoyante chevelure à peine sortie de l'adolescence ? Virginie revient sur ce phénomène on ne peut plus naturel.

J’ai déjà des cheveux blancs : pourquoi, et que faire ?

— Article publié le 2 septembre 2014

Malgré les apparences, les cheveux blancs ne sont pas réservés aux détenteurs de la carte senior ! En plus du vieillissement naturel du corps, le stress et l’hérédité peuvent aussi être responsables de l’arrivée inopinée de longs fils argentés blancs dans ta crinière de licorne.

« Comment », « pourquoi » et « que faire ? » : voici quelques infos sur les cheveux blancs.

Le château ambulant

D’où viennent les cheveux blancs ?

Le blanchissement des cheveux, aussi appelé « canitie », est dû à la cessation d’activité des mélanocytes, les cellules responsables de la teinte des cheveux. Une fois les mélanocytes épuisés, les cheveux tournent au blanc.

Il est très rare que ces cellules se régénèrent : un cheveu blanc n’a presque aucune chance de retrouver de la couleur de façon naturelle.

Pourquoi est-ce que j’ai déjà des cheveux blancs ?

Des cheveux blancs commencent à apparaître sur ta tête alors que tu te débats encore avec l’acné juvénile ? Plusieurs raisons peuvent expliquer ce phénomène de blanchissement anticipé.

L’hérédité est la première cause de l’apparition précoce des cheveux blancs. Si ton père ou ta mère porte le look « poivre et sel » depuis la fin de ses années fac, il y a des chances que tes premiers cheveux blancs pointent le bout de leur nez bien avant tes trente ans.

D’après une étude américaine, un choc traumatique, et même le stress, pourraient aussi provoquer l’apparition de cheveux blancs : la mélanine présente dans les cheveux serait capable de migrer vers la peau sous l’effet d’un stress important. Sans mélanine, les cheveux perdraient leur couleur et passeraient donc du côté blanc de la force.

Si tu n’es pas spécialement stressée et que tes parents n’ont pas été touchés par le blanchissement précoce de leur chevelure, l’apparition soudaine de cheveux blancs peut aussi être dûe à un déficit profond en fer. Heureusement, une fois le déficit comblé par une bonne cure de compléments alimentaires, tout devrait revenir à la normale.

Alice aux Pays des Merveilles Tim Burton

Que faire de mes cheveux blancs ?

Si arracher tes cheveux blancs un à un n’en fera pas pousser de nouveaux (vive les mythes beauté !), cette pratique n’annonce rien de bon pour ta masse capillaire !

Plusieurs solutions moins radicales s’offrent à toi : le balayage, la coloration, les soins repigmentants… ou tout simplement l’acceptation de tes cheveux blancs.

La technique du balayage, qui consiste à colorer les cheveux mèche par mèche, va permettre de fondre tes quelques cheveux blancs dans la masse de façon très naturelle. Le résultat est discret et ne nécessite pas de retourner chez le coiffeur tous les mois.

La coloration, plus agressive pour les cheveux que le balayage, permet de couvrir les cheveux blancs de façon totalement opaque. C’est une technique efficace mais elle demande un certain entretien et un budget conséquent.

Si tu ne veux pas passer par la case coiffeur pour dissimuler tes cheveux blancs, tu peux tester un soin repigmentant dans une teinte proche de ta couleur naturelle. L’effet sera certes léger et éphémère, mais ce type de produit a l’avantage d’être complètement inoffensif pour tes poils de tête.

Et si c’était la vie ?

Bien évidemment, tu n’es absolument pas obligée de partir en guerre contre tes cheveux blancs ! Vieillir est une étape naturelle de la vie et le blanchissement des cheveux en fait partie. Tu peux donc tout à fait ne rien changer à tes habitudes beauté et porter tes cheveux blancs la tête haute.

Et si ça peut te rassurer, sache que le fameux effet « poivre et sel » était très tendance il y a quelques années.

Et toi, quelle est ta philosophie face aux cheveux blancs ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 49 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Ginnungagap
    Ginnungagap, Le 31 janvier 2016 à 23h31

    J'ai 26 ans et ça fait déjà 10 ans que je trouve des cheveux blancs sur ma tête :crying: A une période j'avais même un poil de sourcil blanc comme neige (sur une brune, ça fait bizarre).
    J'avoue avoir ÉNORMÉMENT de mal à l'accepter. D'un côté, j'ai encore une tete de gamine, certains pensent même que je ne suis pas majeure, et de l'autre mes cheveux se décolorent irrémédiablement... Déprimant. Il semblerait pour ma part que ça soit dû à une anémie dont je n'arrive pas à me débarrasser (et quand je dis que j'y arrive pas, c'est pas faute de multiplier les traitements depuis qu'on me l'a découverte, c'est à dire depuis que j'ai 2 mois...).
    En octobre dernier, une femme que je connais et que j'apprécie s'est approchée de moi alors que j'étais de dos et a été "choquée" de la quantité de cheveux blancs que j'ai. Je suis du genre à arracher ceux que je vois, mais à l'arrière de la tête ils se gênent pas pour s'installer confortablement. Même si cette femme ne pensait pas à mal, ça m'a fait de la peine d'entendre ça, et depuis je me colore toute la tête (en violet, rapport au fait que malgré ma vieillesse capillaire, je suis encore jeune dans ma tête). Mais je crains le jour où j'arrêterai et où je me rendrai compte de la quantité de cheveux blancs... Du coup je pense que quand j'en aurais marre du violet je passerai à un chatain foncé naturel, histoire de planquer les dégats sans avoir envie de me tondre.

Lire l'intégralité des 49 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)