Des chaussures qui grandissent avec les enfants, le beau projet d’un entrepreneur américain

Un ingénieur américain a eu la fort bonne idée de créer une chaussure qui grandit avec le pied des enfants, pour venir en aide aux populations des pays défavorisés. Un très joli projet, qui se développe peu à peu.

Shoes That Grows, c’est le nom d’un joli projet conçu par un ingénieur américain. Il a créé des chaussures qui grandissent en même temps que les pieds des enfants, en prenant jusqu’à 5 pointures !

Cette très bonne idée peut venir en aide aux populations des pays défavorisés, où beaucoup de gens vivent toute l’année sans chaussures. C’est plus qu’un problème d’inconfort, puisque rester toujours nu-pieds peut causer des maladies et infections à ces enfants, qui grandissent déjà dans des conditions difficiles.

Si beaucoup d’ONG récoltent et donnent des paires de chaussures dans les pays en voie de développement, il ne faut pas oublier qu’à un jeune âge, le pied grandit très vite. C’est en partant de ce constat, en plus de voir qu’à peu près 300 millions d’enfants dans le besoin n’ont malheureusement pas accès à ce « confort », que Kenton Lee a décidé de mettre au point une chaussure qui grandit en même temps que les enfants, pour être portée beaucoup plus longtemps (jusqu’à 5 ans et 5 pointures).

Cette chaussure qui grandit est faite de matériaux résistants (caoutchouc et cuir), en plus d’être ajustable. Deux tailles sont disponibles : de 0 à 4 ans et de 5 à 9 ans.

Cette jolie invention, distribuée pour l’instant au Kenya, au Ghana, dans l’Equateur et à Haïti, risque de changer la vie et le quotidien des enfants, tant dans leur confort que dans leur sécurité, et risque aussi de connaitre un franc succès… du moins je l’espère !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 7 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Nayvis
    Nayvis, Le 21 avril 2015 à 10h38

    C'est marrant, avant de venir cliquer sur l'article je ne m'étais pas imaginé le projet comme étant destiné à une frange "défavorisée" de l'humanité mais comme un projet visant tout le monde. Pourquoi ce genre de concept ne s'élargirait pas aussi aux pays "favorisés", je sais pas le coup du pied du gosse qui prend une pointure tous les 6 mois et demi me semble être plutôt généralisé, c'est pas parce qu'on a les moyens d'en changer de paire qu'on ne peut pas amener la réflexion et se dire "eh, ça fait quand même une quinzaine de paires de chaussure juste pour avoir les petons protégés". Je parle même pas des variantes "pour le sport" "pour la ville" "pour le mariage de tata huguette" ...

Lire l'intégralité des 7 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)