La lettre de Channing Tatum à sa fille, une ode à l’indépendance intellectuelle et sexuelle

Par  |  | 6 Commentaires

Channing Tatum a publié une lettre ouverte dans laquelle il envisage le futur de sa fille. Et il lui souhaite d'être libérée sexuellement, intellectuellement, émotionnellement. C'est beau !

La lettre de Channing Tatum à sa fille, une ode à l’indépendance intellectuelle et sexuelle

Le saviez-vous ? Channing Tatum est l’heureux papa d’une petite Everly, née en 2013, qu’il élève avec son épouse Jenna Dewan.

First Father's Day with my girls!

A post shared by Channing Tatum (@channingtatum) on

MOOOOH

Everly va sur ses 4 ans à l’heure où je tape ces lignes. Elle est bien loin de la puberté, des règles et de la sexualité.

Pourtant, c’est de ce sujet que Channing Tatum a décidé de parler : la (future) vie d’adulte, y compris sexuelle, de sa fille.

Quand Channing Tatum envisage la vie sexuelle de sa fille

C’est dans Cosmopolitan que Channing Tatum a été invité à rédiger une lettre ouverte. Il l’a écrite en pensant au jour où sa fille, devenue adulte, la lirait.

« Je l’ai imaginée, adolescente ou vingtenaire, prête à explorer, à découvrir sa sexualité, rêvant de trouver l’Amour avec un grand A.

J’ai essayé d’imaginer ce que je voudrais qu’elle lise pour mieux comprendre les relations avec les hommes, et la sexualité. Et j’ai réalisé un truc surprenant.

Je ne veux pas qu’elle se tourne vers le monde extérieur pour trouver des réponses. Mon espoir le plus cher, c’est qu’elle ait le courage d’être toujours elle-même, peu importe ce qu’elle pense que les hommes attendent d’elle. »

À lire aussi : Mon physique et mon caractère VS les mecs et leurs attentes

L’acteur explique ensuite qu’un jour, sa femme lui a dit qu’elle savait exactement ce qu’elle voulait dans la vie, et qu’elle n’avait plus besoin de chercher puisqu’elle avait trouvé. Elle l’avait trouvé, lui.

Il espère que sa fille aura la même détermination, la même lucidité sur ses besoins, et qu’elle ne fera pas de compromis.

Sa lettre ne parle que d’hommes, cela dit — j’espère que Channing Tatum aura le bonheur de sa fille à cœur si elle est lesbienne, ou le bonheur de son fils en cas de transidentité !

À lire aussi : Ryland, cinq ans, transgenre et heureux

Le cri du cœur féministe de Channing Tatum

Channing Tatum poursuit sa lettre en s’adressant à la société en général, plus seulement à sa famille.

« Ce que les hommes aimeraient dire aux femmes, à mon sens, c’est… qu’elles sont leur propre personne. Le jour où plus de femmes sentiront ce pouvoir qui est en elles, le monde deviendra si magique que j’en ai la tête qui tourne !

Notre société a éduqué les hommes et les femmes à jouer des rôles, et ce qui est merveilleux c’est qu’on vit à l’époque où il est enfin possible de se libérer de ces rôles.

Les femmes, spécifiquement, intègrent qu’elles n’ont plus besoin de se conformer à des comportements précis, que ce soit en société ou dans leur vie sexuelle. Ça change ce qu’elles attendent des hommes, et le rôle des hommes en général. »

À lire aussi : À quoi ressemblerait un monde où les frontières de genre n’existeraient plus ? À ça !

D’un père à sa fille…

Je trouve ce message fort, à deux niveaux.

Tout d’abord, il rappelle que les pères aussi sont impliqués dans l’éducation et le bonheur de leurs enfants — sociétalement, le rôle de parent est souvent reporté sur les mères en priorité.

Un bon papa même pour les chats. 

Channing Tatum me fait d’ailleurs penser à un autre père dont on avait parlé sur madmoiZelle.

Il avait écrit une lettre, Ma chère fille, j’espère que tu auras une vie sexuelle épanouie. Il répondait au cliché sexiste du père sur-protecteur en souhaitant à son enfant de grandir, de s’éclater, de se trouver elle-même.

En sous-texte de ces deux lettres de pères à leurs filles, la même idée : n’attends pas les mecs. Ne crains pas les mecs. Ne te base pas sur les mecs. Fais ta vie, sois qui tu veux être. Le bonheur suivra.

À lire aussi : Comment j’ai compris que je valais quelque chose (et pourquoi ça m’a pris des années)

…et d’une star au monde entier

L’autre niveau où cette lettre de Channing Tatum me touche, c’est celui où on la rapporte à sa notoriété.

Channing Tatum est un acteur et danseur qui a le vent en poupe, avec un sens de l’humour loin d’être dégueu par-dessus ça. C’est un sex-symbol, une star internationale.

Et il diffuse dans Cosmopolitan, un magazine très très grand public, une ode au féminisme, à l’abolition des rôles genrés et à l’indépendance des femmes !

Je suis farouchement convaincue que l’égalité hommes-femmes ne sera pas atteinte sans les hommes.

C’est ce genre d’action qui me redonne du baume au cœur et l’espoir de voir un jour tout le monde vivre selon ses désirs, pas selon des normes genrées archaïques !

À lire aussi : Cher Papa, voici comment m’élever de façon non-sexiste

8 surprises choisies par la rédac
18.90€ + 4€ de livraison

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu’elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.


Tous ses articles

Commentaires
  • JAK-STAT
    JAK-STAT, Le 11 mai 2017 à 11h54

    Il pense que c'est une bonne intention mais son message n'est pas cool (à mon avis). Déjà on l'a dit, c'est hétéro centré, "quand elle cherchera l'Amour avec un grand A" ben peut être que ce ne sera pas le type de relation qu'elle souhaitera avoir, ni même qu'elle cherchera des relations, amoureuses et/ou sexuelles.
    Ensuite "ce que les hommes veulent dire aux femmes" (on passera sur le fait que c'est binaire, mais bon, vu que beaucoup de gens ne savent pas ce que sont les non-binaires, ça ne m'étonne pas)...t'en sais rien du tout de ce que les hommes veulent dire aux femmes. D'où tu fais une généralité comme ça :dunno: et le problème c'est pas les femmes qui ne sentent pas leur pouvoir (?) mais les gen.te.s qui ne veulent pas leur laisser le droit de l'exprimer. Les barrières professionnelles entre autres qui existent, c'est pas du fait des femmes qui n'ont pas d'ambition, mais du système qui bloque cette ambition parce qu'il considère que les femmes ne doivent pas avoir accès à des postes à (hautes) responsabilités ou au même salaire que les hommes, ou aux mêmes droits.

    Ensuite les femmes intègrent qu'elles n'ont plus besoin de se conformer à ces rôles et que ça change leurs attentes par rapport aux hommes...encore une fois très hétéro centré. Ca change aussi leur rapport aux femmes, et pas que dans le sens amoureux si la femme est lesbienne. Aussi dans le sens où, pour certaines, le jugement envers les autres femmes s'atténue, où il n'y a plus de "mauvaise fille" et de "bonne fille", pas assez ou trop féminine, trop libérée sexuellement ou pas assez, avec un "bon" schéma de vie ou pas...ect. Cette partie là de la lettre aurait pu être beaucoup plus riche.

    Klorayn
    Enfin en tous les cas, Channing est un peu à côté de la plaque c'est vrai, mais il a tout de même une bonne intention, un bon fond qui reste d'utiliser sa célébrité pour véhiculer un message (aussi maladroit soit-il, mais on n'est pas tous Emile Zola)
    Et donc, je réagis à cette phrase (sans animosité envers toi Klorayn hein), c'est que certes son intention est louable, mais son message n'est pas bon. Et Emile Zola est doué pour la forme, hors là c'est pas seulement une bonne forme qui manque, mais aussi un bon fond. Qu'on ne me dise pas qu'il n'arrive pas à exprimer ses idées, c'est pas difficile de faire quelque chose de non hétérocentré par exemple.

    Perso, je trouve que ce message au but de liberté, finalement il comporte pas mal d'injonctions et de généralités, et c'est dommage.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!