Les règles en 5 infos méconnues mais rassurantes

Les règles étant le tabou qu'elles sont, la pédagogie est parfois limitée. Elle est pourtant nécessaire pour mieux comprendre cet aspect du corps humain. Retour sur ces choses à savoir sur les règles, que tu ne connais peut-être pas...

Parlons contraception et cycle menstruel

En partenariat avec Bayer (notre Manifeste)

madmoiZelle et Bayer s’unissent pour te présenter la plateforme Mon corps ma contraception, qui te permettra de faire le point sur les options s’offrant à toi !

Connaître sa contraception et sa santé sexuelle, c’est aussi l’occasion de se pencher sur le cycle menstruel, et les règles, avec ces 5 infos qui manquaient peut-être à ta culture G.

Les règles en 5 infos méconnues

Le 16 mars 2017

Comme pour tous les trucs un peu tabous, le risque quand on ne parle des règles qu’à demi-mot c’est d’être mal comprise ou de méconnaître le sujet.

Car après tout, tu sais que tu as tes règles, mais tu n’es pas forcément au courant de ce qui est normal ou pas en dehors de ta propre expérience.

C’est dans ce contexte que le site Hello Giggles s’est adressé à deux expertes de la santé des femmes, les docteures Jennifer Wider, autrice et porte-parole de l’association Society for Women’s Health Research, et Alyssa Dweck, gynécologue obstétricienne.

Les deux femmes également co-autrices d’un livre sur le vagin, reviennent sur quelques points importants et pas toujours très connus sur les menstruations.

Your period blood may be trying to send you a message

Women need to know these 6 things about their period blood. 🔴

Publiée par HelloGiggles sur Mercredi 15 mars 2017

La couleur des règles varie d’une personne à l’autre

La couleur du sang menstruel n’est pas strictement la même d’une personne à l’autre, puisque comme l’expliquent les deux médecins, elle peut varier entre le rose, le rouge clair, le rouge foncé, ou encore le marron, et être normale dans tous les cas.

L’idée étant que la teinte « normale » pour une personne ne sera pas forcément la même pour une autre.

Le sang des règles peut présenter des caillots

L’autre grande information c’est que le sang menstruel n’est pas nécessairement aussi liquide que celui qui surgit quand on se pique le doigt, et qu’il peut contenir des caillots, même s’ils ne sont pas forcément visibles à l’œil nu.

Ce constat est tout à fait logique dans la mesure où les règles consistent en une désagrégation d’une partie de la muqueuse de l’utérus, l’endomètre.

La texture des règles peut donc être plus épaisse que le sang du reste du corps lors d’une blessure.

À lire aussi : L’EndoMarche, une grande opération pour sensibiliser à l’endométriose

Les règles peuvent aussi être un signal d’alarme

Certains changements brusques du cycle peuvent indiquer un problème de santé, n’hésite donc pas à consulter un•e médecin si :

  • tu as des saignements en dehors de tes règles
  • tu constates des caillots anormalement gros dans ton sang menstruel (encore une fois par rapport à d’habitude)
  • tu perçois des changements dans la régularité de ton cycle
  • et/ou des changements dans l’abondance de ton flux

À lire aussi : Les protections hygiéniques qui font du bien à l’environnement

L’odeur de tes règles est normale

Une fois encore, cet aspect varie en fonction des femmes, mais si tes règles ont une certaine odeur, c’est normal. Ce qui en revanche mérite ton attention, c’est si cette odeur change (si elle sent plus fort, différemment…).

Comme pour les éléments cités juste au dessus, ce genre d’évolution peut être le témoin d’un problème médical, n’hésite pas à consulter le cas échéant.

Perdre un peu de sang pendant une grossesse, ça arrive

Pour ce paragraphe, je vais tout simplement reprendre la citation du Dr. Alyssa relayée par Hello Giggles :

« En cas de saignement pendant une grossesse, il faut consulter son médecin référent. Ceci étant dit, au début de leur grossesse, beaucoup de femmes pourront avoir des taches ou saigner après une relation sexuelle.

Elles vont souvent paniquer à ce constat, pour découvrir par la suite que le col de l’utérus est simplement plus sensible durant cette étape de la grossesse. »

En guise de dernier conseil, les deux expertes recommandent d’utiliser des applications pour surveiller ses règles et les dater si besoin, ainsi les anomalies seront plus faciles à repérer.

Pas bête ! Si ça te tente, on te recommande chaudement Clue.

À lire aussi : Pourquoi les règles foutent en l’air la digestion ?

Chloé P.

Chloé P.


Tous ses articles

Commentaires

skippy01

@seapunk Surtout qu'il a été dit que c'est une légende qui ne repose que sur des biais de validation.
 

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!