Les cerveaux hommes-femmes : différents ? Catherine Vidal répond pour Le Monde

La question des soi-disant différences entre le cerveau des hommes et ceux des femmes fait débat. La neurobiologiste Catherine Vidal a répondu clairement au Monde.

Peut-on deviner, en étudiant un cerveau, au représentant de quelle identité sexuelle il appartient ? Notre cerveau nous détermine-t-il ? Et plus largement, est-ce la nature seule ou la culture (et à quel point) qui nous donnent le sentiment d’appartenance à un genre ?

Pour Le Monde, Lucie Soullier a interviewé Catherine Vidal, neurobioligiste et directrice de Recherche à l’institut Pasteur. Elle a étudié la plasticité du cerveau et répond à toutes les questions de la journaliste à ce sujet, avec beaucoup de pédagogie. Développement cérébral, mais aussi existence ou pas de différences entre les cerveaux selon les sexes, existe-t-il une sorte de « déterminisme génétique et hormonal » et si oui, peut-on le contrer ou y sommes-nous complètement soumis-es ? Une interview des plus éclairantes sur un sujet qui passionne de nombreux chercheurs et chercheuses. Extrait :

« Des connexions s’établissent-elles de façon différente dans nos cerveaux en fonction de l’éducation plus ou moins « genrée » que l’on reçoit ? 

Tout influence nos cerveaux. Donc tout apprentissage va entraîner des modifications dans les connexions cérébrales. Mais attention, ce n’est pas parce que, petit, on a été élevé dans des normes sociales, avec des critères masculins et féminins, que l’on va adopter ces normes en grandissant. Le plus important à retenir dans cette plasticité cérébrale est que rien n’est jamais figé à tout jamais dans nos neurones. »

L’interview est à lire dans son intégralité sur Le Monde.fr !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Maud Kennedy
    Maud Kennedy, Le 25 avril 2015 à 17h12

    C'est un vieux sujet mais quel plaisir de lire ça! Autant pour les théoristes du genre!

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)