La campagne du gouvernement contre l’homophobie à l’école est lancée

L'Éducation Nationale vient de lancer sa première campagne contre l'homophobie à l'école !

La campagne du gouvernement contre l’homophobie à l’école est lancée

On l’attendait avec quelque impatience, elle avait été repoussée, la voici enfin : la campagne du gouvernement contre l’homophobie à l’école !

Vous pouvez trouver l’intégralité du programme ici, mais pour tou•te•s ceux et celles qui n’auraient pas le courage de tout lire, je m’en vais vous en faire un résumé.

Cela commence par une explication ayant trait au « pourquoi » : pourquoi donc est-ce (entre autres) le rôle de l’école de lutter contre l’homophobie et d’éduquer ses élèves à la tolérance envers l’autre ? Parce qu’il s’agit de l’école de la République, et que la loi du 8 juillet 2013 dit clairement que :

« l’École doit offrir les conditions d’un climat scolaire serein et un cadre protecteur aux élèves, aux personnels enseignants ainsi qu’à tous les acteurs intervenant en son sein »

La prévention de l’homophobie entre dans ce cadre. Le programme en profite pour préciser que le terme d’ « homophobie » recouvre toutes les discriminations commises à l’encontre des personnes LGBT dans leur ensemble.

Le gouvernement entre ensuite un peu plus dans les détails de la campagne et de ce qui est mis en place pour lutter concrètement contre l’homophobie et la prévenir : il y a désormais un espace dédié sur le site du ministère, des supports imprimés sont distribués dans tous les établissements scolaires, des supports numériques existent grâce à des messages postés depuis les comptes du ministère, et un service d’écoute et d’aide à distance a été mis en place (joignable par téléphone au 0 810 20 30 40 ou 01 58 91 12 92 et par des formulaires de contact selon la situation).

harcelement-1

Enfin, le gouvernement a mis en place des moyens de lutte spécifiquement contre le harcèlement homophobe. Toujours sur cette même plateforme, on trouve le site de lutte dédié au harcèlement ; il est expliqué que sera désormais mis en place un cours d’EMC (Enseignement Moral et Civique), qui comportera entre autres de la prévention à l’homophobie (le gouvernement met même à disposition sur cette page des exemples de séances pour les 2nde).

Enfin, les professeurs sont encouragés à faire participer leurs élèves à des projets autour de la lutte contre l’homophobie (par exemple en réalisant des journaux ou des webradios) en partenariat avec le Clemi (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information). Des concours sont également ouverts aux élèves pour les faire participer activement à la lutte contre l’homophobie.

À lire aussi : #HarcèlementAgissons, la campagne gouvernementale contre le harcèlement de rue

campagne-1

Pour finir, le gouvernement suggère de prendre appui sur des associations et des personnes luttant déjà contre l’homophobie, en en faisant la liste sur la page concernée que je vous remets ici.

Au final, que vaut cette campagne ? Je dirais que c’est déjà un grand pas en avant pour l’Éducation Nationale que de se saisir de ce problème. Le site dédié suffit-il, les visuels proposés et les ressources mises en avant suffisent-ils ? La réponse est évidente : je ne pense pas. Il faudra du temps et des enseignants particulièrement motivés pour lutter quotidiennement contre l’homophobie ordinaire — peut-être les profs devraient-ils recevoir une formation en ce sens ?

Mais je me refuse à piétiner cette initiative : elle est la première du gouvernement dans cette direction, et j’espère qu’elle contribuera à ce que les générations futures puissent vivre leur vie pleinement et sans inquiétudes.

À lire aussi : L’homophobie et le harcèlement scolaire vus par Mr.Q

Et toi, que penses-tu de cette initiative ? Viens en discuter dans les commentaires !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Fée de l'aube
    Fée de l'aube, Le 27 décembre 2015 à 22h24

    Très contente d'apprendre que cette campagne existe :fleur:
    Elles donneront sûrement lieu à des dialogues autour de ce sujet qui n'est pas forcément facile à aborder pour un enseignant, surtout que la solution pour en finir avec la discrimination réside essentiellement dans le dialogue.

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)