Bref, je veux l’égalité femmes-hommes, par Osez le Féminisme

L'association Osez le Féminisme s'essaye à la parodie de Bref. avec un message spécial égalité femmes-hommes.

Après la campagne du Laboratoire pour l’Égalité, c’est au tour d’Osez le Féminisme de s’exprimer en faveur de l’égalité femmes-hommes. Et c’est avec une parodie de Bref. que l’association a décidé de faire passer le message.

La vidéo revient sur quelques situations typiques vécues par la plupart des femmes et qui prouvent que nous sommes encore loin d’avoir atteint l’objectif égalité des sexes. Entre le patron qui ne veut pas de toi parce que tu risques de tomber en cloque, celui qui te dragouille et/ou te tripote, les mecs qui t’accostent pour te dire que tu es charmante, les problèmes que tu rencontres lorsque tu souhaites avorter ou le problème du marketing genré… y a de quoi avoir les boules, effectivement.

Certains exemples semblent peut-être un peu tirés par les cheveux, mais ils ne sont certainement pas là par hasard – ce qui signifie qu’ils sont vécus par certaines femmes et qu’ils dérangent. Tout le monde ne s’y retrouvera pas forcément, mais ça survole un certains nombre de problèmes auxquels nous sommes, serons ou avons été potentiellement confrontées.

Big up à Jean Guy de Caméra Café qui nous montre ici un aspect insoupçonné de sa personnalité (on notera juste un léééger problème de son qui nous pousse à tendre deux fois plus l’oreille pour pouvoir se délecter de ses délicates remarques).

Alors, l’égalité femmes-hommes pour 2012, on s’y met ou quoi ?

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 9 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Syberia
    Syberia, Le 19 janvier 2012 à 23h49

    Oh ben je suis assez déçue parce que je trouve ça assez moyen et pas super pertinent.Je trouve aussi que ça caricature pas mal,les hommes,ces boeufs qui veulent baiser,et nous femmes,petites choses fragiles.Y'a tellement de chose à traiter que je peux comprendre la cible m'enfin je trouve pas ça frappant de réalisme,du coup je suis pas certaine que ça fonctionne beaucoup.

Lire l'intégralité des 9 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)