Bienvenue à Marwen, le nouveau Forrest Gump ?

Steve Carrell semble avoir mis toute sa délicatesse dans Bienvenue à Marwen, l'histoire d'une vie presque brisée qu'il faut rebâtir... avec l'aide de l'art, et de l'amitié.

Bienvenue à Marwen, le nouveau Forrest Gump ?

C’est quoi, tes films feel-good préférés ? Tes longs-métrages doudou qui te réchauffent le cœur quoiqu’il arrive ?

Moi, c’est Le 5ème ÉlémentLe Seigneur des Anneaux et bien sûr Forrest Gump, surtout le moment où le Lieutenant Dan rejoint Forrest sur son bateau.

Peut-être qu’à cette liste finira par s’ajouter Bienvenue à Marwen

Bienvenue à Marwen, l’histoire d’une guérison

En 2010 est sorti Marwencol, un documentaire dédié au travail du photographe Mark Hogancamp.

En 2000, Mark Hogancamp a été brutalement attaqué par cinq hommes, qui l’ont tabassé presque à mort parce qu’il se travestissait. Après être sorti du coma, il souffrait d’amnésie et de dommages au cerveau.

Le photographe n’avait pas les moyens de suivre une thérapie. Alors il a trouvé un moyen de se guérir tout seul, en construisant Marwencol, une ville miniature façon Seconde Guerre Mondiale peuplée de ses amis.

Là, il faisait vivre aux personnages des aventures et recréait l’attaque dont il a été victime. Sauf que cette fois-ci, ses proches étaient là pour le protéger.

Bienvenue à Marwen, avec Steve Carrell

Marwencol a inspiré Bienvenue à Marwen, le nouveau film de Robert Zemeckis (Forrest Gump), avec Steve Carrell dans le rôle-titre.

Et il semble avoir injecté dans ce personnage au moins autant de tendresse qu’il en avait mis dans Little Miss Sunshine, où il jouait avec délicatesse un oncle rescapé d’une tentative de suicide.

Devant la caméra de Zemeckis, Marwen prend vie et devient le miroir des peurs, espoirs et fantasmes de Mark Hogancamp…

Si je compare Bienvenue à Marwen et Forrest Gump, ce n’est pas simplement parce que les deux films partagent un réalisateur.

Leurs thèmes sont communs : un homme en situation de handicap cherche à donner du sens à sa vie, et puise beaucoup de soutien auprès des femmes qui l’entourent…

En tout cas, Bienvenue à Marwen est bien parti pour me faire sangloter comme un gros bébé. Rendez-vous le 9 janvier 2019 au cinéma, amenez vos mouchoirs !

À lire aussi : Cinq films « feel good » qui ne parlent pas d’amour #2

POURQUOI REGARDER THE HANDMAID’S TALE ALORS QUE ÇA MET BIEN LE SEUM ?

Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Commentaires
  • Minachka
    Minachka, Le 25 juillet 2018 à 19h06

    Super, merci pour la découverte!

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!