Avoir une bibliothèque chez soi, ce petit luxe plein d’avantages

Tu es en plein (ré)aménagement d'une pièce chez toi, et tu hésites à faire de la place pour une bibliothèque ? Lucie t'explique pourquoi il ne faut plus que tu hésites à en avoir une.

Avoir une bibliothèque chez soi, ce petit luxe plein d’avantages

Peut-être que tu fais partie de ces gens qui, dès que le printemps pointe son nez, décident de faire du rangement. Je ne sais pas bien d’où vient cette pratique annuelle : je t’avoue que de mon côté, la saison ne change pas grand chose à ma vie et je continue d’entasser des affaires comme un écureuil quelle que soit la période de l’année.

À lire aussi : Le grand ménage de printemps – Chroniques de l’Intranquillité

Si tu as besoin de changement, rien ne vaut quelques aménagements et une nouvelle décoration. D’ailleurs, regarde, ça tombe bien, tu as un peu de place et des livres qui traînent sous le lit : pourquoi ne pas te constituer une bibliothèque ?

Je vais t’expliquer les avantages que cela peut avoir d’exposer ses lectures à la face du monde (et surtout à sa propre face) !

selections-deco

Donner du charme à une pièce

Les bibliothèques donnent un vrai cachet à une pièce.

Qu’elles soient à base de cartons à chaussures, d’étagères BILLY venues tout droit d’IKEA ou en acajou massif poncées avec amour par un menuisier, les bibliothèques donnent un vrai cachet à une pièce.

L’idée n’est pas non plus d’avoir la même que dans La Belle et la Bête, car pour ça il te faut un manoir et les livres issus de l’héritage des huit générations avant toi : ce ne sont pas les choses les plus faciles à réunir dans l’immédiat.

À lire aussi : La bibliothèque de La Belle et la Bête… en vrai !

Dans tous les cas, que ça soit une étagère avec une poignée de livres ou une pièce entière remplie de rayonnages avec des échelles mobiles sur lesquelles surfer, la pièce gagnera un certain charme.

la-belle-et-la-bete-bibliotheque

Pour le classement de tes livres, tu peux choisir ta philosophie : tu peux opter pour un style tout à fait aléatoire en mettant tout et n’importe quoi côte à côte, ou harmoniser par collection, par éditeur, par genre, ou même par couleur. Les fabricants de meubles ne manquent pas d’idées originales pour créer des étagères et du mobilier aux styles plus foufous les uns que les autres.

Il y a mille possibilités d’agencer une bibliothèque, à toi de trouver ce qui rendra le mieux chez toi en fonction de tes goûts !

big-tank-bibliotheque-arme-instruction-massive

Un moment de relaxation

Ranger des livres, aussi improbable que cela puisse paraître, c’est génial — et ce n’est pas une grosse maniaque qui vous parle (oui maman, je sais que tu viens de hocher vigoureusement la tête).

On ne va pas se mentir, il faut d’abord franchir l’étape terrifiante durant laquelle tous tes livres jonchent le sol et où tu te demandes si tu vas vraiment parvenir à tous les faire tenir sur les étagères avant ton soixante-huitième anniversaire.

C’est une crainte légitime.

harry-potter-bibliotheque

Mais la satisfaction du devoir accompli, d’avoir des livres bien alignés (ou non) dans l’ordre que tu souhaites (ou non) et d’avoir donné une toute autre dimension à la pièce qui les accueille prend vite le pas sur tout le reste !

D’ailleurs, j’ai tendance à penser que nombreux et nombreuses seront les bibliothécaires et les libraires qui apprécient de ranger tranquillement leur fonds quand le temps le leur permet.

big-bibliothecaire-temoignage

À lire aussi : J’ai testé pour vous… être libraire [MÀJ]

En plus, adopter un petit rythme de croisière de rangement est plutôt relaxant, ça permet de se vider la tête. Et c’est suffisamment fatigant pour te permettre de bien dormir la nuit suivante. Tu mêles l’utile à l’agréable.

Dis-moi ce que tu lis et je te dirai qui tu es

Une bibliothèque est un résumé de ta vie.

Une bibliothèque est un résumé de ta vie : elle montre ce que tu aimes, ce que tu étudies (ou ce que tu as étudié)… Elle relate tes lectures d’hier et d’aujourd’hui, d’enfant et d’adulte. Elle indique aussi au passage si tu aimes lire et ce que tu aimes lire.

Toutes ces informations se révèlent fort utiles pour tes ami•es qui n’ont pas encore décidé ce qu’ils•elles allaient bien pouvoir t’offrir pour ton prochain anniversaire et s’ils•elles n’allaient pas t’acheter ce coffret collector des plus belles chansons paillardes.

big-rappeler-anniversaire-chiante

En jetant un petit coup d’œil innocent à ta bibliothèque lors d’une soirée, tes potes peuvent directement savoir à quel tome tu t’es arrêté•e dans ta série du moment, ou si tu as déjà la dernière bande dessinée pour laquelle tout le monde tombe en pâmoison.

Ils peuvent aussi cerner quel•les sont les auteur•es présent•es en masse sur tes étagères, et fournir ainsi quelques précieux indices au libraire qui va leur filer un coup de pouce pour trouver le cadeau de tes rêves.

Ils sont sûrs de faire mouche, du coup ils sont contents, et toi aussi !

big-ode-libraires-super-heros

Un sujet de discussion enthousiasmant

Personnellement, quand je vais chez quelqu’un que je connais plus ou moins bien, mon premier réflexe est d’aller faire une étude approfondie de sa bibliothèque. Ça permet de cerner rapidement l’individu, comme je l’expliquais dans le paragraphe ci-dessus.

Une bibliothèque permet de lancer des discussions enflammées avec des inconnu•es.

Donc quand tu reçois chez toi, et que des ami•es viennent avec leurs propres connaissances, tu peux te mettre à un poste d’observation pour guetter la réaction des gens qui vont regarder ta bibliothèque. Tu vas pouvoir rapidement constater si vous avez des atomes crochus et s’ils réagissent de manière positive ou négative à ce qu’ils ont sous les yeux.

En général, l’enthousiasme est difficile à contenir quand on se retrouve face à un livre qu’on a adoré, donc tu devrais être rapidement fixé•e sur ton sort. Cela va permettre de lancer des discussions enflammées et surtout d’éviter ce gros malaise quand, passé le fatidique « Et sinon tu fais quoi dans la vie ? », tu ne sais plus trop quoi raconter à cette personne inconnue en face de toi.

À lire aussi : Cinq problèmes qui émaillent la vie des personnes introverties

Souvenirs, souvenirs…

Tu te rappelles ce livre sur lequel tu t’es arraché la moitié des poils du caillou pour ton dernier partiel ? Ou cette intégrale de L’Histoire de la physique quantique en quatre volumes qu’il fallait ABSOLUMENT avoir pour réussir ton année de prépa et que tu n’as jamais ouverte (ce qui ne t’a pas empêché•e de briller dans tes études, soit dit en passant) ?

big-bibliophilie-amour-livre

Te souviens-tu de ce livre que tu as lu quand tu avais neuf ans et demi et qui t’avait complètement bouleversé•e ? Et celui-là, rappelle-toi, c’était le livre que tu avais emmené pendant ces vacances mémorables à la station balnéaire de Saint-Georges-de-Didonne…

moonrise-kingdom-reading

Les livres sont une fenêtre sur des souvenirs heureux, rigolos ou simplement marquants de ta vie.

Mieux qu’un album photo, ta bibliothèque raconte chaque instant de ta vie, et y jeter un coup d’œil fera l’effet d’une multitude de petits court-métrages dans ton cerveau. Les livres ont une histoire derrière eux, que ça soit l’endroit où tu les as récupérés, la personne qui te les a offerts, la situation de ta vie à ce moment-là, le lieu où tu te trouvais quand tu les as finis…

Peut-être même que tu as une dédicace qui traîne, souvenir d’un moment privilégié avec l’auteur•e, des étoiles plein les yeux.

Les livres sont une fenêtre sur des souvenirs heureux, rigolos, ou simplement marquants de ta vie, donc ce n’est pas désagréable de les avoir à portée de main quand tu rentres chez toi le soir, après une longue journée.

À lire aussi : J’ai testé pour vous… être un rat de bibliothèque

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 19 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Kaylie
    Kaylie, Le 27 mars 2016 à 21h14

    Le rangement des livres c'est un peu ma hantise, personnellement... Chaque fois que je le fais, j'ai l'impression d'être complètement cinglée. Parce que je m'y mets toujours quand il n'y a plus beaucoup de place, et il y a des tas de paramètres à prendre en compte : place, hauteur de l'étagère, genre et taille des livres, nombre de livres dans la série (ils doivent rester ensemble !), et une foule de paramètres affectifs plus ou moins improbables ("nan je peux pas mettre Harry Potter tout au fond, c'est trop bien ! Le problème c'est que si je ne le mets pas là, je dois déplacer L'Assassin Royal, et ça m'oblige à mettre les livres de cours ici sinon je n'ai pas de place pour les Kaleb...").
    J'y passe un après-midi entier, je parle toute seule du début à la fin, et au bout d'une heure je retombe systématiquement sur un bouquin génial que je DOIS relire tout de suite, assise au milieu de piles qui jonchent le sol (ce qui ne fait pas avancer l'affaire...)

Lire l'intégralité des 19 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)