Beyoncé, reine de l’empouvoirement dans le clip de « Sorry »

Beyoncé vient de rendre public le clip de Sorry, extrait de son dernier album Lemonade. Elle y est accompagnée de Serena Williams, et les deux divas ne laissent personne leur manquer de respect !

Beyoncé a dévoilé aujourd’hui le clip de Sorry, issu de son dernier album, Lemonade.

Son sixième opus est composé de onze titres dans lesquels la chanteuse opère un virage musical audacieux, en allant plutôt chercher du côté du hip hop avec cet album engagé d’une vraie modernité et qui semble inventer quelque chose de nouveau !

À lire aussi : Beyoncé sort « Formation », un clip inspirant et résolument politique

Les chansons sont toutes accompagnées d’un clip très soigné, inspiré directement du cinéma, et Sorry ne déroge pas à la règle :

Dans ce clip en noir et blanc à l’ambiance chic, Beyoncé est entourée de danseuses au maquillage tribal, et surtout de la tenniswoman Serena Williams qui nous offre un twerk à faire pâlir les plus grandes professionnelles de la pratique.

La chanson Sorry est digne des titres les plus inspirants de l’artiste.

Elle y parle de la tromperie de son compagnon, en lui faisant comprendre qu’elle n’est clairement pas déso de ce qu’il a fait — les impitoyables doigts d’honneur ne laissent aucun doute là-dessus — et qu’au lieu de venir chouiner comme quoi il a fait une erreur, il a qu’à appeler « Becky with the good hair », le sobriquet par lequel elle désigne sa maîtresse.

Queen B est clairement — et de loin — la reine de l’empouvoirement, et la meilleure des alliées pour reprendre confiance en soi  !

620-empouvoirement

À lire aussi : Get the Look « femmes inspirantes » — Beyoncé alias « Queen B »

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 17 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • KicheLeader
    KicheLeader, Le 25 juin 2016 à 15h23

    Wissalovski
    http://forums.madmoizelle.com/sujet...a-langue-francaise.116269/page-3#post-8097051
    Merci pour le lien. J'ai lu toutes les réactions à ce sujet et je comprend mieux le probleme. Je n'arrive cependant pas à comprendre qu'elle serait le mot approprié pour toi pour le remplacer. De plus je prendrais personnellement ce mot comme l'expression d'une démarche personnelle, celle de quelqu'un qui décide de se valoriser lui meme sans tenir compte des attentes des autres, et devant pour cela lutter contre toutes les oppressions sociales qui lui font face. Je le trouve tout à fait approprié dans le cas du feminisme. Mais si je comprend bien le probleme c'est que meme si c'est en effet adapté, le racisme des médias et le whitewhashing va entraîner une sur utilisation de ce terme uniquement dans le contexte d'un feminisme non intersectionel et qu'à terme on niera meme la légitimité de l'utilisation de ce terme dans le cadre du racisme et du feminisme intersectionel alors que c'est dans ce cadre qu'il a ete théorisé. Est ce que c'est cela ou je me trompe?

Lire l'intégralité des 17 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)