Les BAFTAs 2015 — Palmarès et moments forts

L'édition 2015 des BAFTAs, célébration British des meilleurs films de l'année, a eu lieu ce samedi 7 février. Voici les moments marquants de la cérémonie !

Les BAFTAs 2015 — Palmarès et moments forts

Les BAFTAs, c’est un peu les Oscars avec un charmant accent anglais, et ça se passait le 7 février 2015 au Royal Opera House à Londres. Avant de revenir sur les moments forts de la soirée, voici le palmarès (à apprendre par coeur pour faire des pronostics sur les Oscars et les Golden Globes à la machine à café) !

  • Meilleur film : Boyhood, de Richard Linklater
  • Meilleur film britannique : Une merveilleuse histoire du temps, de James Marsh
  • Meilleur réalisateur : Richard Linklater pour Boyhood
  • Meilleur acteur : Eddie Redmayne (Une merveilleuse histoire du temps)
  • Meilleure actrice : Julianne Moore (Still Alice)
  • Meilleur acteur dans un second rôle : J.K. Simmons (Whiplash)
  • Meilleure actrice dans un second rôle : Patricia Arquette (Boyhood)
  • Meilleur scénario adapté : Une merveilleuse histoire du temps (Anthony Mc Carten)
  • Meilleur scénario original : The Grand Budapest Hotel (Wes Anderson)
  • Meilleur film d’adaptation : La Grande Aventure Lego
  • Meilleur documentaire : Citizenfour
  • Meilleur film étranger : Ida
  • Meilleure photographie : Birdman
  • Meilleurs costumes : The Grand Budapest Hotel
  • Meilleur montage : Whiplash
  • Meilleur maquillage et coiffure : The Grand Budapest Hotel
  • Meilleure musique : The Grand Budapest Hotel
  • Meilleure direction artistique : The Grand Budapest Hotel
  • Meilleur son : Whiplash
  • Meilleurs effets visuels : Interstellar
  • Meilleur film d’animation britannique : The Bigger Picture
  • Meilleur court métrage : Boogalo and Graham
  • Performance exceptionnelle d’un auteur, réalisateur ou producteur : David Livingstone
  • Révélation de l’année : Jack O’Connell (Invincible)

Les BAFTAs ont aussi été l’occasion de découvrir, via le compte Instagram de la cérémonie, les coulisses de la soirée. On commence par Mark Ruffalo, qui tente le selfie brossage de dents. Fan ultime de 30 ans sinon rien, je remercie les BAFTAs pour cette photo qui m’a donné l’impression de partager l’intimité de mon héros étérnel.

Mark-Ruffalo

Stephen Fry, qui animait la cérémonie, a quant à lui montré les coulisses de son discours d’ouverture, répété quelques heures avant le début des festivités devant un parterre de célébrités en carton : haute technologie représente.

Compte Instagram des BAFTA : http://instagram.com/p/y122kZp3Sa/?modal=true

Outre le défilé de robes longues et de smokings, on a eu droit au selfie avec les fans, un classique du genre, moins bling que le fameux selfie des Oscars 2014. Le charme anglais, somme toute.

tom-hiddleston

Coucou Tom Hiddleston !

Et le prix du regard de braise revient à David Beckham, dont on ne sait pas exactement pourquoi il est là mais bon, on va pas non plus se plaindre.

david-beckham

Pour revenir sur les films nominés en images et en musique, les BAFTAs ont choisi les très chics et très British (of course) Kasabian pour ouvrir la cérémonie en beauté.

Si les avis sont partagés quant à l’animation par Stephen Fry (ringard et pas drôle selon certains), on peut facilement décerner le prix de la vanne à Stephen Hawking, venu décerner le prix des effets spéciaux. Présenté par Felicity Jones comme la seule personne plus intelligente que Stephen Fry, il a tout simplement répondu « et aussi plus beau ». Ce qui lui a valu d’être le point gangsta de la soirée.

https://www.youtube.com/watch?v=wLCfpYjEa6w

À lire aussi : Oscars 2014 : les meilleurs moments de la cérémonie

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 8 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Zgu
    Zgu, Le 9 février 2015 à 18h24

    Comment elle nous a trop appâté avec Henry en première page :dowant:
    Mais pourquoi c'est pas diffusé en France ces cérémonies pfff

Lire l'intégralité des 8 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)