Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaite

Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaite

Mariel Clayton, passionnée de poupées miniatures depuis un voyage à Tokyo, a décidé d’en finir avec l’image lisse de Barbie. Pour ce faire, la photographe a fait une série de clichés sanglants, où l’on voit tour à tour Barbie sado-mado, Barbie suicidée et Barbie serial-killer. Radical mais efficace pour casser le mythe de la femme parfaite.

barbie barbie 2 Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaiteBarbie barbie 1 Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaitebad barbie 3 Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaitebad barbie 4 Bad Barbies, ou la fin du mythe de la femme parfaite

Pourquoi Barbie ? lui a demandé le webzine StreetCouch (lisez l’interview intégrale de l’artiste ici)

« Parce que je hais Barbie. Je déteste profondément ce stéréotype qui veut que la femme « idéale » ne réponde à aucun réalité physique. Vous ne pouvez être une Barbie sans un océan de peroxyde, 27 chirurgies plastiques, et une absence complète d’intelligence. Alors, ça m’agace de voir que c’est le jouet de prédilection donné par les mères à leurs filles. »

Et Mariel Clayton n’a pas tort. Il suffit d’aller voir le site de Cindy Jackson, Américaine connue pour avoir fait des dizaines d’opération de chirurgie esthétique dans le but de ressembler à Barbie, pour s’en convaincre.

« Au moins, les jouets pour garçons comme GI Joe ou Action Man, sont des personnages qui ont du caractère, plus de profondeur et d’objectifs dans l’existence […] Barbie n’a rien d’autre que des vêtements et le fait « d’être une fille ». Mais qu’est-ce qu’être une fille ? Être une coquille vide avec les seins qui remontent jusqu’aux oreilles ? Jouer dans sa cuisine et changer de tenues pour la énième fois afin que Ken nous trouve jolie ? »

La pop culture n’a pas attendu Mariel Clayton pour s’en prendre violemment à Barbie. A titre d’exemples, on pourrait citer le tube d’Aqua, Barbie Girl, ou encore l’œuvre du Norvégien Are Sundnes, la Barbie morte-vivante. Là où c’est nouveau, en revanche, c’est que Ken n’avait jamais été dézingué avec force. Car si Barbie représente la bourgeoise dans toute sa splendeur, Ken n’est pas en reste : ne dit-on pas, pour désigner un garçon trop apprêté et sans défauts, que c’est « un Ken » ?

Plus qu’un acte féministe donc, il faut y voir – selon Clayton – une manière d’aller chercher (avec humour) plus loin que le simple genre : la jolie petite Barbie peut être une psychopathe, le mignon petit Ken peut aimer les relations SM.

> A lire, si vous voulez approfondir le sujet : La femme parfaite, histoire de Barbie, par Nicoletta Bazzano (éd. Naïve)

Tous les articles A ne pas rater en ce moment , Articles Photos , Arts & Expos , Culture , Sur le web
Les autres papiers parlant de Barbie , Photographie , Rapport Hommes / Femmes
ça vous a plu ?
partagez !
Big up
L'actu de mad
gratuitement dans vos mails !
a lire également
Plus d'infos ici
Viens apporter ta pierre aux 32 commentaires !

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)

  • Apimatid
    Apimatid, Le lundi 24 janvier 2011 à 16h35

    Pour Russell, oui, elle parle de Barbie au début et ensuite de Brigitte Bardot.
    Une question me taraude: je suis la seule à la trouver jolie? Parce qu'en général, la chirurgie de l'extreme (oui, avec 49 opérations, j'appele ça extreme), ça ressemble rarement à ce qu'elle est devenue. Ses lèvres sont trop pulpeuses pour être honnête et je trouve ses seins trop gros à mon goût mais bon, l'ensemble est plutôt harmonieux et elle a réussi à ne pas tomber dans la surenchère.
    J'ai en tête des images de Jocelyn Widelstein, qui a eu moins d'opérations mais qui me fait vraiment peur.
    Attention, ça pique les yeux (et j'ai essayé de mettre la plus soft que j'ai trouvé)
    [​IMG]

    Cela dit, je garde mes poignées d'amour et mes cernes :)

  • Emmatrexi
    Emmatrexi, Le lundi 24 janvier 2011 à 17h24

    Aïe, je crois que pour ce premier post, je ne vais pas me faire d'ami, loin de là!
    Pour ma part, et contrairement à ce que j'ai lu, je n'aime pas du tout. Nous avons à faire à une jeune pseudo artiste qui revendique son féminisme primaire en photographiant ce qui existe depuis bien longtemps sur la toile. Je m'explique :
    Il n'y a qu'à taper Barbie sur google, facebook ou autre myspace pour tomber sur des barbies déchiquetées, dénudées, ensanglantée et j'en passe. La démarche est alors plus à la déconnade et tout le monde se prend au jeu. Mais là, une intello-féminiso-prout prout nous re-balance les mêmes clichés avec un discours digne d'un Cali criant "vive la liberté!". On enfonce des portes ouvertes à tour de bras avec des "pour moi, barbie représente la femme soumise bla bla bla". Le problème, c'est que tout ça a déjà été dit un nombre incalculable de fois, que les photos sont un abusif copier coller de ce qui circule depuis bien des années, et qu'au final, tout ça sonne creux, mou, fade et salement déjà vu!
    Demain, c'est décidé, j'expose un urinoir! Oups, à moins qu'un certain Marcel Duchamp ne soit déjà passé par là...

  • Solemnia
    Solemnia, Le mercredi 26 janvier 2011 à 20h34

    Je suis plutôt d'accord avec emmatrexi
    Ce n'est pas le discours "Barbie est un stéréotype qu'il faut éliminer" en tant que tel qui me géne, loin de la et je suis même d'accord (même si bon, c'est du réchauffé...) mais ce qui m'ennuie c'est la façon dont cela est utilisé. Je ne trouve pas que représenter une Barbie qui se suicide, qui tranche la tête des Ken et qui les soumet ca soit vraiment "ouahou la Barbie c'est du caca" (ouais c'est constructif ce que je dis lol...) si on veut quelque chose de vraiment réaliste alors dans ce cas on supprime les Barbie, les Bratz et on met en place des poupées plus réalistes qui ressemblent à toutes les femmes que l'on peut croiser, dans ce cas la on crée une poupée qui fait un "métier d'homme" (pourquoi pas), on crée une poupée + son homme qui se partage les taches, bref on fait quelque chose de réaliste ;) peut-être que mon discours est simpliste, mais quand je vois ces photos, ben je suis plutot choquée, et je trouve que le fait de faire correspondre des nouvelles poupées à des vraies femmes, qui font des choses de tous les jours (en essayant d'améliorer l'image de la femme) ben ca serait beaucoup plus judicieux que prendre en photo une barbie qui a tué ken tout en arrosant copieusement cela de sang. Oui en fait je trouve le concept stupide, bête et méchant. Je suis d'accord sur le fond, mais pas sur la forme.

  • CoOkie_
    CoOkie_, Le vendredi 28 janvier 2011 à 16h16

    J'adore et j'adhère! je n'ai jamais aimé Barbie dans son ensemble ! (je torturais les mienne étant petite!) !

  • Chupsoo
    Chupsoo, Le lundi 14 février 2011 à 12h42

    Moi j'ai adoré barbie, ok elle a l'image de la femme parfaite mais bon en premier c'est qui qui lui donne une apparence c'est toi, c'est la personne qui l'a fait jouer, qui lui donne un rôle
    Moi je me rappelle que la mienne était intelligente, belle, jalousé et celibataire car Ken étant trop parfait bah elle le prenait un peu pour une fillète dc je me rappelle que quand je lui faisais joué des courte aventure c'etait avec le action man a mon petit frere mais ca en restait la

    voila barbie pour moi c est toi qui lui donne une apparence

  • Luce--
    Luce--, Le samedi 2 avril 2011 à 03h24

    J'adore, pas que je sois une psycopate mais le fait de détourner la barbie genre femme modèle me plait beaucoup!
    Mes Barbie a moi ne ressemblais a rien du tout du feutre partout les cheveux coupé les trous dans les vêtement, non vraiment je n'ai jamais aimé les barbie!! ;D

  • Merham
    Merham, Le mercredi 8 juin 2011 à 19h15

    C'est un travail intéressant, j'aime bien l'idée de mise en scène et le tout est assez bien foutue. Après le discours de l'artiste, il est un peu kikkolol "je deteste barbie et gnagnagna, l'avilissement de la femme scrogneugneu"
    Personnellement je ne comprend pas cette haine voué à Barbie. J'y jouais étant enfant et je les ais gardées longtemps. Certaines avaient été plus torturées que d'autres, des sages cheveux (mal) coupés aux membres cruellement arrachés. Et puis il y avait celles que je chouchoutais, prenant bien soin de ne pas les laisser à porter de mon chien et les rangeant bien en ligne dans le coffre sous mon lit.
    Mais je n'ai jamais pris cette poupée pour modèle. Je préférais encore rêver que j'étais un dinosaure dans une jungle sauvage, seul face à Jeff Goldblum, lui et et sa chemise déchirée, sa peau perlant de sueur moite des plus appetissante.
    Alors oui, j'avoue, j'ai essayé de MARCHER comme Barbie (j'aime à me dire que on l'a toutes fait), sur la pointes des pieds, tendue de partout, et oui ben j'ai été très déçu de découvrir que ce n'était pas possible. MAis j'ai été tout autant déçue de découvrir que je ne pouvais pas faire le grand écart comme les G.I Joe de mon frère.
    De plus comme je l'ai lu dans un des com, mon frère ne s'est jamais identifié physiquement à ses G.I. Joe, ou du moins on ne se pose pas la question. Si il se prenait pour un soldat c'est ien pour l'action et pas parce que lui aussi il voulait des elastique pour retenir ses deux jambes, nom d'une pipe!

  • Rabbit Heart
    Rabbit Heart, Le jeudi 4 août 2011 à 21h30

    Les photos sont bien faites, mais je trouve que c'est trop poussé, et un peu sexiste, non ? On parle bcp de sexisme par rapport aux femmes mais on parle peu de sexisme par rapport aux hommes, ici c'est flagrant.
    Si vous voyiez une série de photos avec des Action Man découpant des Barbies, ça dérangerait les femmes et il y aurait une déferlante féministe ..
    Enfin, j'ai peut-être tort. Mais j'aime pas.
    [​IMG]

  • Holleville
    Holleville, Le vendredi 5 août 2011 à 01h39

    Petite , Barbie m'intéressait moyen...mais je l'ai toujours considérer avant tout comme un jouet je ne comprends pas qu'elle puisse tant enflammer la polémique à cause des messages qu'elle peut véhiculer .

    D'accord elle est " parfaite" mais c'est fait pour ...c'est le but ce qui brille , ce qui "claque" , ce qui attire l'oeil à toujours fais vendre une poupée normale , classique , quelconque ne fera pas autant d'effet parce qu'elle représentera le commun des mortels et c'est ainsi pour tout ...par exemple certaines séries américaines les filles sont canons , les villas superbes etc prenez un hlm au fin fond d'une campagne avec une fille avec un gros bouton sur le nez ça n'intéressera personne parce que ça justement on connait c'est notre quotidien donc des filles naturelles , classiques et autre on s'en fout un peu bien sûr on n'est pas superficiel et on s'arrête pas aux apparences et heureusement !

    Il n'y a pas tant de polémique pour Ken ...et Action Man et pourtant si on regarde le premier c'est Barbie version mec...et Action man fait ce qu'il veut quand il veut et où il veut parce qu'il est fort et armé ...donc les garçons plus tard se diront qu'ils peuvent se permettre la même chose ...

    C'est aux parents d'inculquer des valeurs et des principes à leurs enfants en ce qui concerne le jouet . Lui montrer la différence entre réalité et jeu etc ...c'est ainsi que l'enfant se construit aussi . "Ce n'est pas en lui disant tiens ton jouet et après fous moi la paix" que ça fonctionne .

  • Kairii
    Kairii, Le mardi 22 novembre 2011 à 17h51

    J'ai toujours eu des Barbies et d'ailleurs je me suis bien amusée avec hihi je piquais comme certaines madz les Action Man de mon frère, Ken ? Trop parfait et fade pour mes Barbies XD

    Par contre même si j'ai été élevée dans les Barbies, princesses and co, je n'ai jamais voulu tomber dans le stéréotype de la fille. Les filles adorent le shopping, les filles se maquillent, les filles adorent les sacs et les chaussures, les filles mettent 1h dans la salle de bain... Du coup durant toute ma scolarité au collège et jusqu'en première, je me suis très peu intéressée au maquillage (d'ailleurs à 20ans c'est toujours le cas XD) et à la mode en général. Encore moins à ma peau acnéique, mes cheveux lisses naturellement :icon_4laugh:
    Et en première j'ai décidée qu'aimer les sacs et les chaussures ne faisaient pas de mal ^_^

    Enfin tout sa pour dire que ce n'est pas parce qu'on a joué avec des Barbies que l'on devient forcément le stéréotype de la Barbie... La preuve en est que je suis en couple depuis bientôt 5ans avec un Action Man (mon homme est militaire) et que celui-ci fait la plupart des tâches ménagères :cretin: Et qu'au contraire le stéréotype du mec bordélique qui n'en fout pas un rond c'est moi !

Lire l'intégralité des 32 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)