Découvre Aubépine de Karensac et Thom Pico, une BD joyeuse, impertinente, et aventurière

L'illustratrice Karensac a sorti sa toute première bande dessinée, Aubépine, et Lucie te conseille de te la procurer au plus vite !

Découvre Aubépine de Karensac et Thom Pico, une BD joyeuse, impertinente, et aventurière

Après vous avoir régalé de ses strips, Karensac débarque avec son nouveau et très beau bébé ! Elle vient effectivement de sortir sa première bande dessinée : Aubépine, T.1 Le génie Saligaud.

Karensac sort sa première BD avec Thom Pico : Aubépine

Karensac est épaulée par Thom Pico pour raconter sur papier l’histoire d’Aubépine. Le projet de BD est fondé sur son idée originale et elle en a croqué tous les dessins, tandis que Thom Pico est au scénario !

Aubépine, en plus d’avoir un prénom que je trouve personnellement génial, est une jeune fille qui a un tempérament de feu !

La petite citadine se retrouve sans son consentement à devoir vivre à la montagne. Or à ses yeux, elle n’est pas synonyme d’air pur et de liberté : les grands espaces lui inspirent plutôt la solitude et l’ennui.

Alors Aubépine finit par aller traîner les pieds du côté de la verdure, où elle fait la rencontre d’une vieille dame un peu étrange, qui lui offre un chien, Pelade.

Un Pelade tout spécial pour madmoiZelle, merci Karensac <3 

Le binôme arpente la montagne et se retrouve nez à nez avec un génie qui lui propose d’exaucer trois voeux. Mais le génie s’appelle Saligaud, et ça n’est pas pour rien !

Aubépine peut se rassurer : elle n’est plus près de s’ennuyer !

Aubépine : une BD fraîche, moderne, et pleine d’aventures !

En plus du plaisir évident de retrouver le trait de Karensac, toujours aussi frais et vif, ce premier tome de la série est enthousiasmant et prometteur (le second tome est quant à lui prévu pour le mois de septembre) !

La bande-dessinée ne tombe pas dans la facilité du cliché du choc des cultures entre la ville et la campagne. Le côté citadin d’Aubépine n’est finalement qu’un prétexte pour que son ennui la pousse à tomber dans un tourbillon d’aventures rocambolesques.

À lire aussi : Trois trucs qui me manquent depuis que je vis en ville

Quant au duo formé par Aubépine et Pelade, il vient considérablement rafraîchir l’image d’un binôme comme Belle et Sébastien par son humour, sa gaieté, sa complicité et son impertinence.

Karensac et Thom Pico reprennent ainsi habilement des ingrédients narratifs traditionnels (un binôme enfant-animal, le déracinement à la campagne…), et en leur insufflant de la modernité et un ancrage contemporain. Ce qui donne naissance à une BD qui fonctionne très bien dans sa narration, portée par des dessins énergiques !

Pour ne rien gâcher, j’ai eu la sensation de retrouver la finesse de Karensac dans la saisie des émotions, le ressenti des événements, et ce qui fait que par ses histoires (dont celle-ci en collaboration avec Thom Pico), elle sait faire échos à son propre vécu !

Suis Karensac sur son blogFacebook, Instagram, et Twitter. Et pour Thom Pico, suis-le sur Twitter !

Karensac sera en dédicaces du 21 au 22 mars à Châteauroux, le 9 juin à Grenoble, et le 10 juin à Lyon (guettez ses réseaux pour les horaires) !

Pour te procurer la BD Aubépine, direction Place des libraires, Amazon et la Fnac

À lire aussi : La vérité (et quelques bêtises) sort de la bouche des enfants ! — Le dessin de Mlle Karensac

Galveston, en salles le 10 octobre, présenté par Kalindi !

Lucie Kosmala


Tous ses articles

Commentaires

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!