Aspirational, un court-métrage avec Kirsten Dunst sur les selfies avec des stars

Aspirational est un court-métrage mordant de Matthew Frost et Kirsten Dunst sur la grande mode des selfies avec des stars.

Aspirational est un court-métrage par Matthew Frost traitant des gens qui, lorsqu’ils rencontrent une star, préfèrent prendre une selfie avec elle plutôt que discuter. Ce qui entraîne souvent un grand moment de gêne et de solitude pour l’artiste, ici jouée par Kristen Dunst.

Personnellement, si je rencontrais Britney Spears dans la rue, j’aurais tellement de questions indiscrètes à lui poser (et de cm² de vêtements à lui faire dédicacer) que je ne penserais pas une seconde à immortaliser nos trous de nez côte à côte. Et tant pis pour les « like » !

À lire aussi : Le selfie, un phénomène qui prend de l’ampleur

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 5 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Tine86
    Tine86, Le 15 octobre 2014 à 14h00

    Pour revenir au sujet initial qu'est le film de Kristen Dunst, je trouve que ce court métrage met vraiment en avant le manque de considération des gens pour les autres..;

    Je déplore qu'aujourd'hui, rien ne compte plus que LA photo pour impressionner... je vomis :sick: les gens qui sont dans la démonstration perpétuelle: j'ai rencontré celui-ci, j'ai fait une photo avec celui-là, qu'on ait parlé avec oui pas... La surenchère perpétuelle tue tout le reste, les petits plaisirs simples d'une rencontre, d'un instant! L'humilité et la modestie sont zappées au détriment de "regarder comme je suis géniale", comme "j'existe".:paillettes:. Pour moi, les mots, le moment, le souvenir personnel comptent beaucoup plus que tout cet étalage que l'on voit de plus en plus sur facebook notamment: "j'étais là, j'ai fait çà, j'ai rencontré celui-là!" Ca peut être important pour soi sans que l'on expose cela au su et vu de tous car l'objectif poursuit est bien évidemment tout autre

Lire l'intégralité des 5 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)