Participez à un grand appel à témoins sur le sexisme dans l’audiovisuel !

Par  |  | 1 Commentaire

L'audiovisuel propose tout un éventail de métiers fascinants. Mais comme n'importe quel milieu, il n'est pas exempt de sexisme... Et vous, vous avez des trucs à raconter là-dessus ?

Participez à un grand appel à témoins sur le sexisme dans l’audiovisuel !

Le sexisme existe partout, et on ne manque pas de le répéter.

Mais ça fait toujours du bien quand les témoignages fusent à propos de notre profession à nous. Parce que selon les milieux, le sexisme ne se manifeste pas forcément de la même façon.

C’est pour ça qu’il y a eues les initiatives telles que Paye ta bulle qui dénonce le sexisme dans le monde de la bande dessinée, Paye ta fac, ta robe ou encore ton sport.

Même chose pour les deux Tumblr T’as pas d’humour, qui mettent en avant ce problème dans le milieu de l’animation et celui du jeu vidéo.

Parlons du sexisme dans l’audiovisuel

Libérer la parole, c’est bien. Et c’est ce que veut faire Clara avec son nouveau projet, qui se concentre sur le sexisme dans l’audiovisuel.

Clara ne veut pas la lune, c’est cette chouette personne dont on vous avait parlé à l’occasion de son Cher Corps proposé par Léa Bordier. Et là encore, elle est très inspirante et donne à réfléchir !

Vous avez envie de partager votre histoire ? Contactez Clara ne veut pas la lune sur sa chaîne YouTube !

À lire aussi : Océane, monteuse vidéo – Témoignage métier


Lise F.

Tombée dans la marmite du jeu vidéo à l’adolescence, Lise cause gameplay, graphismes et OST en toute tranquillité. Pendant son temps libre, elle écrase des gens sur Splatoon avec un grand rire machiavélique et donne des coups de pelle à ses voisins sur Animal Crossing. Ses autres passions sont faire et manger des cookies, dormir et râler.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • 0h-dear
    0h-dear, Le 26 juillet 2017 à 10h45

    J'aide parfois bénévolement des potes sur des tournages comme maquilleuse/photographe de plateau/cuisine mais c'est pas mon métier et j'ai fait moins de dix tournages mais ce que je retiens, c'est que faut vraiment bien s'entendre avec l'équipe si on ne veut pas que ça soit super difficile à vivre.
    Par exemple y'a un tournage où j'étais présente de 8h à 22h où tout le monde a été super gentil, tout s'est bien passé, comme j'avais fini on m'a laissé dormir sans me faire de réflexions, autant d'autres fois l'ambiance était super tendue et y'avait les personnes qui s'occupaient de l'éclairage qui insultaient la caméraman parce qu'elle se prenait pour la chef, l'acteur principal que je maquillais qui me faisait des clins d'œil en mode "t'es pas bien maline, je peux te charmer si je veux", la caméraman (qui est une amie d'enfance) qui se permettait de me faire des réflexions sur le fait que j'aie pas aidé contrairement aux autres parce que j'étais épuisée et que je me suis endormie (je précise que j'étais là bénévolement, qu'on m'avait pas donné de mission attitrée et que j'avais fait le maquillage, les courses, la bouffe, les photos du tournage et que j'avais aidé pour le décor avec 5h de sommeil la veille).
    Je crois que ça dépend vraiment sur qui on tombe, parfois une bonne équipe ça change tout.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!