« Alice : De l’autre côté du miroir » a une nouvelle bande-annonce encore plus folle

Alice : De l'autre côté du miroir : c'est le nom du prochain volet des aventures d'Alice au pays des merveilles. Découvrez la nouvelle bande-annonce avec des effets visuels qui donnent un avant-goût du film !

Article initialement publié le 30 mars 2016

Mis à jour le 30 mars 2016 — Alice a grandi mais se perd toujours de l’autre côté du miroir, comme nous le montre cette bande-annonce.

Bien décidée à prendre les choses en main et à ne pas laisser tomber les gens qui comptent sur elle, en particulier le Chapelier fou, Alice revient pour de nouvelles aventures. Le style de Tim Burton est toujours aussi marqué, avec une ambiance un peu gothique dans cet univers coloré.

C’est en salles le 1er juin, vous avez le temps de rattraper le premier volet !

Mis à jour le 17 février 2016 – Un nouveau spot d’Alice : de l’autre côté du miroir est arrivé en ligne. C’est P!nk qui reprend le titre White Rabbit, une chanson de 1967 des Jefferson Airplane correspondant parfaitement au film !

P!nk emploie des mots comme « pill » avec un lapin blanc … forcément je pense au clip de Just Like A Pill, sorti en 2009, où elle était entourée de lapins blancs ! Comment ça, rien à voir ? La chanteuse sortira également une chanson inédite pour le film qu’on découvrira en salles le 1er juin.

Mise à jour du 5 novembre — La bande-annonce de De l’autre côté du miroir est là ! En plus de nous présenter le méchant, Time, un horloger un peu détraqué, elle nous explique qu’il s’agira de sauver le Chapelier fou, et promet un long-métrage assez chargé en action et en moments à couper le souffle.

Le 2 novembre 2015 — Après l’adaptation pas trop folichonne d’Alice au pays des merveilles signée Tim Burton en 2010, la célèbre héroïne de Lewis Carroll va avoir droit à un second film avec de véritables acteurs ! Baptisé De l’autre côté du miroir, il sera cette fois réalisé par James Robin, à qui on doit par exemple un film sur les Muppets. Comme tu t’en doutes au vu du titre, le scénario sera basé sur le livre De l’autre côté du miroir, soit la suite des aventures d’Alice rédigée par l’écrivain britannique.

Côté casting, on retrouve les acteurs et actrices que tu connais déjà : Mia Wasikowska en Alice, Johnny Depp en Chapelier fou, Anne Hathaway en Reine Blanche et Helena Bonham Carter en Reine Rouge. Quant au méchant Time, il sera incarné par un nouveau venu dans l’équipe, j’ai nommé Sacha Baron Cohen.

Disney vient de dévoiler un teaser de De l’autre côté du Miroir, et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il ne va pas nous mettre en retard, puisqu’il ne dure que dix secondes :

C’est donc très très bref : un carton annonce « Il est temps de revenir », puis un plan montre Alice qui ouvre une porte donnant dans le ciel, et tombe, tombe, tombe dans le vide… Histoire de te mettre un peu plus les biscuits « Mangez-moi » à la bouche, Disney a également dévoilé une affiche assez épurée du film De l’autre côté du Miroir. Alice y apparaît flottant sur une étendue d’eau d’où émergent des rouages d’horloge.

affiche-alice-2-de-lautre-cote-du-miroir

La sortie de De l’autre côté du miroir est donc prévue pour juin 2016 en France, ce qui te laisse le temps de réviser tes deux classiques et de t’endormir un certain nombre de fois en rêvant du lapin blanc. Car tu sais, nous sommes tous fous ici.

À lire aussi : Les adaptations d’Alice aux pays des Merveilles côté BD

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 21 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • PingouinMasqué
    PingouinMasqué, Le 30 mars 2016 à 12h02

    Les avis sont drôlement partagés dites-donc!
    J'ai lu les 3 romans: "Alice au Pays des Merveilles", "De l'autre côté du miroir et ce qu'Alice y trouva", et "la Chasse aux Snarks" (en VO, la traduction fait perdre tout intérêt à la chose en tout cas) il y a 3 ans à peu près. Je les ai trouvés fous, délirants et... extrêmement dérangeants. Bien plus que ne pourrait le laisser paraître les adaptations que j'avais pu voir jusque là.

    Paradoxalement j'avais bien aimé le premier film, même s'il m'avait laissé carrément sur ma faim parce que je l'avais trouvé très lisse, et finalement bien peu dérangeant. Par contre l'esthétique collait tout à fait à ce que je me représentais.

    Pour ce second film, ça reste dans la droite ligne, on reprend les mêmes et on recommence... Même si ça a l'air de se vouloir plus sombre. Je regrette cependant ce manque d'originalité qui situe Alice dans un hôpital psychiatrique au début, puis dans un environnement à l'aspect steampunk avec moult roues crantées et ennemis mécanisés qui me rappellent fortement le jeu vidéo (et pas le meilleur des deux en plus) Alice Madness Returns.

    Pourtant Lewis Carrol était suffisamment fou pour ouvrir des possibilités quasi infinies, pourquoi recycler? Je sais que le connu a un côté rassurant, mais ce n'est pas comme si le jeu avait été un très grand succès commercial... Et il y avait moyen de faire autre chose avec le second roman.

Lire l'intégralité des 21 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)