C’est l’histoire d’un mec dont le chiot était en fait… un loup

Il y a des histoires qui sont vraiment trop folles pour être inventées. Voici celle du type qui s'est accidentellement retrouvé avec un loup à la maison. Alors qu'il voulait un chien.

C’est l’histoire d’un mec dont le chiot était en fait… un loup

Imaginez. Vous adoptez un chiot mignon comme tout. Il grandit, grandit encore et la petite boule de poils s’avère être en fait… Un loup ! Cette histoire qui semble en tout point improbable est pourtant arrivée à un habitant de l’Arizona, comme nous le raconte le site Hello Giggles.

Neo, un petit chien pas comme les autres

Cette anecdote commence de manière tout à fait ordinaire. Un homme avait adopté un petit chiot via un particulier. Sauf qu’assez rapidement, les voisins du propriétaire se sont rendus compte que le comportement de Neo (c’est son nom) était inhabituel

Par exemple, le canidé était en demande permanente d’attention, mettait la maison sens dessus-dessous, fuyait tout contact oculaire avec un être humain ou refusait les friandises offertes par les voisins.

Des manières de faire bien étranges, même pour un bébé chien. En plus de cela, ses traits physiques ressemblaient de plus en plus à ceux d’un loup…

Et si le chien était en fait un loup ?

Vint un moment où les voisins n’en pouvaient vraiment plus du comportement de la bête. Ils ont alors décidé de l’amener devant des professionnels pour en savoir plus. Maureen O’Nell, cheffe retraitée d’un refuge, a vu ces gens arriver et raconte au magazine The Dodo leur avoir immédiatement demandé :

« Vous savez qu’il ne s’agit pas d’un chien, n’est-ce pas ? »

Question à laquelle les voisins ont répondu sincèrement :

« C’est justement ce qu’on se demandait. »

La deuxième vie de Neo

En Arizona comme dans de nombreux État, les loups ne sont pas adoptables. Neo a trouvé alors refuge au sein de l’association Wolf Connection qui recueille des loups en Californie.

Le site raconte que notre ami à quatre pattes était en excellente condition physique quand il est arrivé. Cependant, les employés ont décidé de le garder la première nuit isolé, en attendant une autorisation médicale du vétérinaire… Mais ce n’était pas de l’avis de Neo qui s’est enfui pour rejoindre les autres loups du centre !

Depuis, Neo vit heureux dans un milieu adapté.

Une jolie histoire qui me rappelle que si un jour j’adopte un chien… Il faudra juste que je fasse attention à ne pas accueillir un loup !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 25 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Scamandre
    Scamandre, Le 23 octobre 2016 à 22h01

    @Yaladaisa Ok je vois ! Elle doit être trop choupette.
    Enfin les chiens-loups tchécoslovaques, de ce que j'ai compris, ne sont pas mi chien mi loup. Leurs ancêtres ont en effet été croisés avec des loups, mais plus maintenant ! En fait un chien loup tchécoslovaque a forcément comme parent...deux chiens-loups tchécoslovaques. (Tout comme un berger allemand a deux parents bergers allemands, un caniche deux parents caniches, etc.)
    Un chien-loup tchécoslovaque est bel et bien un chien, même si en comparaison avec un labrador ou x autre chien, il est plus proche du loup.
    Après, rien n'empêche d'avoir un chien qui leur ressemble beaucoup, et de nos jours on trouve sans doute un peu tous les croisements :happy:
    Merci pour ce détail en tout cas, c'est un chouette sauvetage.

Lire l'intégralité des 25 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)