Adam Sandler accusé de racisme par des acteurs amérindiens

Adam Sandler a été accusé de dépeindre la culture Apache d'une manière offensante dans son prochain film commandé par Netflix.

Une douzaine d’acteurs a quitté le tournage de The ridiculous six (Les six ridicules) produit par Adam Sandler pour Netflix, en protestation contre la représentation négative de la culture amérindienne qu’offrait le film.

Le groupe d’acteurs accompagné du conseiller culturel natif américain, pourtant censé éviter tout dérapage, ont quitté le plateau mercredi 22 avril après avoir constaté que le film véhiculait des blagues et des clichés racistes tel que les noms des personnages — Beaver’s Breath (haleine de castor) et No bra (sans soutien-gorge) par exemple. En plus de ces patronymes jugés dégradants et irrespectueux envers la culture apache, les acteurs se sont plaint d’une scène où on pouvait voir une femme accroupie en train d’uriner en fumant le calumet de la paix.

À lire aussi : Omar Sy répond au racisme de Voici par un hommage à la coupe Afro

Le film, censé être une comédie humoristique sous forme de western, est l’une des quatre productions commandée par Netflix à l’acteur Adam Sandler. Des acteurs comme Taylor Lautner, Dan Aykroyd et Adam Sandler lui-même sont au casting de cette satire américaine qui, selon un représentant cité par TMZ, cherche simplement à jouer avec les clichés d’habitude véhiculés par les classiques du genre

Loren Anthony, l’un des acteurs ayant quitté le film, déclarait à Indian Coutry :

« On m’a demandé de participer mais je n’étais pas très motivé pour ça. Alors ils m’ont dit que ça allait être une comédie et que ça ne serait pas raciste. Donc j’ai été d’accord, mais dès lundi les choses ont commencé à devenir bizarre sur le plateau. »

Toujours d’après Loren Anthony, l’un des directeurs répondait que le manque de respect n’était pas intentionnel et que le film était une comédie lorsque les acteurs venaient se plaindre. Allison Young, une autre actrice présente sur le plateau, ajoute que les producteurs refusaient les protestations en répondant :

« Si vous n’êtes pas contents, vous n’avez qu’à partir. »

Ce qui est visiblement la décision que les acteurs du film ont décidé de prendre.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 2 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • MorganeGirly
    MorganeGirly, Le 25 avril 2015 à 17h36

    J'aime bien Adam Sandler et je trouve ses films plutôt sympas mais certains sont carrément gâchés par les clichés.
    Récemment j'ai vu Blended (je sais pas si ya un titre VF) avec lui et Drew Barrymore, une comédie romantique et familiale où les deux héros partent avec leurs gamins dans un club de vacances en Afrique (je sais plus quel pays, Afrique du Sud je crois) et yavait pas mal de clichés franchement limite sur les Africains (les hommes noirs et leur sexualité débridée) ainsi que sur les identités de genre (une grosse intrigue c'est que l'une des filles du héros ressemble à un garçon et heureusement, grâce à Barrymore, elle devient plus féminine).
    Bien sûr à côté rien d'aussi réducteur pour les personnages principaux blancs et adultes! J'ai trouvé que ça gâchait vraiment le film qui aurait pu être très sympa par ailleurs. Pour autant, j'ai pas trop lu de critiques qui insistaient sur ces aspects-là...

    Du coup c'est bien que des gens lui signalent qu'il abuse, qu'il s'appuie sur des préjugés faciles et que cette réaction fasse un peu de bruit! La comédie n'excuse pas tous les stéréotypes...

Lire l'intégralité des 2 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)