Quatre activités qui ont plus de saveur au milieu de la nuit

Par  |  | 21 Commentaires

Au milieu de la nuit, tout semble un peu différent. Et quelques trucs ont beaucoup plus de saveur à 3h du matin, quand le monde entier sommeille...

Quatre activités qui ont plus de saveur au milieu de la nuit

Avoir une insomnie ou simplement faire une nuit blanche, ça peut être désagréable, mais aussi avoir de bons côtés.

Car il y a une magie de l’instant suspendu aux heures les plus sombres de la nuit, avant que le ballet des lève-tôt ne commence, qui est bourrée de poésie.

J’ai donc pensé, un jour que j’étais toute décalée niveau sommeil, à ces petits moments uniques qui prennent toute leur saveur à 4h12 du matin.

Faire à manger au milieu de la nuit

C’est un luxe de personne vivant seule dans un logement pas trop mal isolé au niveau sonore, certes. Mais il peut être très apaisant de cuisiner à des heures indues.

Quand je sais que je suis partie pour ne pas me rendormir, j’aime bien faire à manger. Je prends le temps de faire mariner mes ingrédients, de préparer une sauce maison. Je vais lentement en écoutant du piano.

Erik Satie mon extrême gars sûr

Parfois, je suis plutôt en mode comfort food et je me fais un mélange de tout ce que j’aime.

C’est pas à 3h46 qu’on me jugera si je glisse des chips dans mon sandwich saucisson/avocat/moutarde/reste de fromage de chèvre, de toute façon.

Écouter de jolies chansons au milieu de la nuit

La nuit donne aux sensations une patine spécifique, une saveur particulière. Tout comme le goût des aliments change sous les étoiles, les mélodies me font aussi ressentir des choses différentes.

À lire aussi : Ces chansons qui me filent des frissons à coup sûr

Une insomnie, c’est le moment parfait pour écouter mes jolies chansons préférées. Il n’y a pas de meilleure heure que 4h27 pour soupirer sur du Damien Rice.

Je pense qu’il y a certaines chansons que je n’ai jamais écoutées en plein jour. C’est aussi pour ça que j’aime l’automne et l’hiver : plus d’heures de nuit, plus d’occasions de lancer mes playlists d’après le coucher du soleil !

Si vous êtes en panne d’inspiration, je vous conseille la playlist Rainy days, douce comme un nuage de chantilly sur un chocolat chaud.

Parler aux gens au milieu de la nuit

Être réveillé•e quand tout le monde dort, c’est un peu comme être un navire sur une eau déserte. Quand soudain, au détour d’un SMS, d’une réponse à un tweet, d’un appel… on trouve un phare dans l’obscurité.

sms-nocturne

D’un coup, il y a une autre personne avec nous, et on ne parle pas des mêmes choses au milieu de la nuit qu’autour d’un déjeuner.

Souvent les conversations sont plus intimes, les interlocuteurs plus vulnérables. La fatigue, la sensation d’être seul•e dans un monde endormi, les préoccupations qui empêchent de trouver le sommeil…

Autant de sujets qui ne demandent qu’à être évoqués avec délicatesse. Parfois à demi-mots, parfois en longs messages interminables, ou avec les yeux, au comptoir d’un bar qui ne ferme jamais.

À lire aussi : Typologie des SMS nocturnes

Replonger dans son passé au milieu de la nuit

C’est souvent pendant une insomnie que je déterre les trésors de mon enfance ou de mon adolescence.

Je dépoussière mes journaux intimes du collège, je redécouvre les poèmes en prose que j’écrivais à la fac. Je pars dans les tréfonds de ma boîte mail pour relire des échanges avec des personnes qui sont, depuis, sorties de ma vie.

La nostalgie couplée à l’insomnie me plonge souvent dans une mélancolie douce-amère qui m’apaise autant qu’elle m’émeut. Parfois, j’envoie des bouteilles à la mer, des messages disant « Je pense à toi » (voir le point précédent).

Mais le plus souvent, je replonge dans ces souvenirs en solo, comme en apnée. Je trouve ça important de se retourner parfois sur son passé, pour en tirer des leçons et s’assurer plus de bonheur à l’avenir.

À lire aussi : Pourquoi oublie-t-on certaines choses et pas d’autres ?

À toi de partager tes activités d’insomnie ! Qu’aimes-tu faire quand tu ne dors pas ? Quelles sont tes façons de passer le temps jusqu’à l’aube ?

big-choses-auxquelles-on-pense-insomnie


Mymy

Mymy, entre deux bouquins qu'elle chronique parfois en vidéos, est la rédac-chef adjointe/correctrice/community manager de madmoiZelle. Elle aime rester chez elle, les chatons mignons, la raclette du dimanche et les séries télé avec des retournements de situation dedans.

Tous ses articles

Voici le dernier commentaire
  • PtiteCahuette
    PtiteCahuette, Le 2 août 2017 à 1h37

    Je suis une chouette et visiblement c'est génétique vu le rapport qu'à ma fille à la nuit
    Dans ces moments là, je crois que je me sens en sécurité, véritablement...
    Je suis dans ma bulle hors du temps et si dés fois juste j apprécie sans ne rien faire, il y a bien d'autres fois ou d'un coup je vais être prise d'une envie subite de cuisine, de chouchoutage... fut un temps je dessinais, j'écrivais également...

    TennanTen
    Je suis actuellement entrain de faire une nuit blanche :taquin:
    D'habitude je me couche vers les deux heures du matin, même s'il m'arrive de me coucher à minuit ou un peu moins parce que je suis crevée. Mais j'ai horreur de ça, me coucher à minuit c'est l'heure des poules pour moi.
    Alors non je ne fais pas la fête parce que c'est pas franchement mon truc.... mais j'aime bien lire, écrire parfois, écouter des chansons un peu tristes ou calme ou sensuelle qui donne un charme mystérieux et solitaire à la nuit. Par contre, je suis incapable de sortir me balader dans les rues, je l'ai déjà fait et je ne me suis pas sentie rassurée. C'est possible vers les 6h mais pas avant, pas envi de faire de mauvaises rencontres.
    J'aime le silence de la nuit, quand tout est calme et que le temps parait suspendu.
    J'aime prendre une douche à 3h du matin, faire à manger même si c'est rare, binge watcher et me replonger dans des souvenirs pleins de nostalgie. Par contre, je n'aime pas quand mon cerveau me trolle et me fait ressortir toutes mes angoisses débiles. Genre des répliques à réparties de ouf que j'aurais pu balancer ou des évènements que j'aurais aimé ne pas rater ou les moments avec mon artiste préféré où j'ai eu l'impression de m'être comportée comme une groupie alors que peut être que non.
    Toute boisson est bienvenue pendant ces nuits, mais franchement j'aimerais ne pas finir bourrée, c'est pas agréable le lendemain, heureusement ça ne m'arrive pas souvent.
    Je suis pas un oiseau de nuit, mais j'aime la nuit.
    Voilà la même^^

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Désactive ton bloqueur de pub ou soutiens-nous financièrement!