Six chansons de 2014 reprises… à l’aide d’objets du quotidien

Andrew Huang fait une reprise originale de six hits de 2014, mais en utilisant uniquement des objets du quotidien. Qui aurait pensé que le chou kale ferait un son proche du clappement de mains ?

Andrew Huang est un musicien canadien, qui produit régulièrement des vidéos YouTube musicales et originales. Ne dérogeant pas au marronnier de saison dans son domaine, à savoir les tops et reprises de fin d’année, il présente son propre mash up de six hits de 2014. La particularité ? Il utilise uniquement des objets domestiques en lieu et place des instruments !

À lire aussi : Le Comité des Reprises chante Noël avec des reu-stas de l’Internet

Sauras-tu reconnaître les « instruments » utilisés dans cette reprise ? Ce sont uniquement des objets du quotidien !

1. Clean Bandit ft. Jess Glynne – Rather Be
2. Lilly Wood & The Prick and Robin Schulz – Prayer In C
3. Pitbull ft. Ke$ha – Timber
4. Pharrell Williams – Happy
5. Jessie J ft. Ariana Grande and Nicki Minaj – Bang Bang
6. Taylor Swift – Shake It Off

Et voici la liste des objets utilisés par Andrew, dans l’ordre :

1. Bouteilles de bière
2. Chaussures
3. Coussins de canapé
4. Poubelle
5. Bouteille de coca
6. Poêle
7. Élastique
8. Choux Kale en sachet
9. Chaise de bureau
10. Fermeture éclair
11. Voiture
12. Vaporisateur
13. Eau
14. Mugs
15. Verres
16. Cuillères
17. Bougeoire
18. Ballon
19. Bois de cheminée
20. Machine à café
21. Aspirateur
22. Robinet
23. Salière
24. Ballon de foot
25. Stylo
26. Spatule
27. Casserole
28. Fourchettes.

Si tu as aimé cette reprise originale, tu peux en voir d’autres sur la chaîne YouTube d’Andrew Huang, ou le rejoindre sur Facebook et Twitter. Il a déjà un album (qui est vraiment original, puisqu’il a utilisé des extraits de sons de l’ESPACE !), et il se finance grâce au crowdfunding !

À lire aussi : Lucie, Élisa et Juliette reprennent Stromae !

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Il n'y a pas encore de commentaire