« 14 millions de cris », le court-métrage sur le mariage forcé

14 millions de cris, c'est le nom du court-métrage de Lisa Azuelos sur le mariage forcé, avec Julie Gayet et Alexandre Astier.

« 14 millions de cris », le court-métrage sur le mariage forcé

À l’occasion de la journée des droits des femmes, Lisa Azuelos a réalisé un court-métrage sur le mariage forcé. Dans le monde, tous les ans, ce sont quatorze millions de filles mineures qui seraient mariées contre leur volonté. Quatorze millions, dont un certain nombre en France (le chiffre 70 000 ressort régulièrement, mais il est contesté). Quoi qu’il en soit, c’est énorme et tragique.

Cette tragédie transparaît dans ce court-métrage de quatre minutes avec Alexandre Astier, Julie Gayet et Adèle Gasparov. Un petit film qui fait vraiment mal au bide puisqu’il transpose le mariage forcé dans un univers qui aurait pu être celui de notre adolescence :

La bande-son, c’est Everything’s gonna be alright de Sweetbox. L’occasion de vous dire l’air de rien que cette chanson a 17 ans.

Cet article t'a plu ? Tu aimes madmoiZelle.com ?
Tu peux désormais nous soutenir financièrement en nous donnant des sous !
Big up
Viens apporter ta pierre aux 37 commentaires !

Voici le dernier commentaire en date :

  • Marylin75
    Marylin75, Le 11 mars 2014 à 17h38

    suricate-suricatta;4644265
    C'est bien fait, c'est choquant mais la musique est mal choisie, je trouve.
    Sinon, c'est vraiment horrible les mariages forcés et même si c'est "culturel" dans certains pays, ça n'empêche que ça bousille la vie de milliers de filles et ça doit être combattu
    Arf, moi aussi la musique aurait plutôt tendance à me hérisser le poil...
    Du coup, je me suis moins sentie emportée par le scénario.

    Peu importe, comme pour les autres courts métrages sur des thèmes assez touchy (femmes battues, violence dans le métro, etc...), je trouve pas mal de rappeler que oui, ça existe.
    Encore et toujours.

Lire l'intégralité des 37 commentaires

(attention, tu dois être connectée pour participer — tu peux nous rejoindre ici !)