Live now
Live now
Masquer
Streepress sort un documentaire sur les familles des victimes de violences policières.
Actualités France

« Violences policières, le combat des familles » : ce documentaire raconte la lutte des proches de victimes

Mardi 27 juin, Nahel, 17 ans, a été tué à bout portant lors d’un contrôle routier. Depuis, la France s’élève pour dénoncer cette injustice qui révèle une fois de plus le continuum des violences policières. Car avant Nahel, de trop nombreuses personnes ont perdu la vie aux mains de la police. C’était notamment le sujet du puissant documentaire « Violences policières, le combat des familles », sorti en février dernier sur france·tv slash, qui résonne particulièrement ces jours-ci.

C’est un sujet qu’elle connaît bien. Inès Belgacem, journaliste pour Streetpress, travaille depuis 2016 sur la question des violences policières. Elle se souvient de l’Affaire Théo, ce jeune homme brutalement blessé au niveau de la zone rectale par une matraque télescopique lors d’un contrôle de police à Aulnay-sous-Bois. Cette histoire est aussi tristement celle d’un déclic : la journaliste commence alors un long travail d’archive, celui de documenter la lutte des familles de victimes, dont la liste s’allonge chaque année. Par sa plume et son regard, elle raconte leur combat pour connaître, (et parfois faire connaître) la vérité, mais aussi pour obtenir justice. « Violences policières, le combat des familles » est le fruit de ce travail : pendant une année, la journaliste a suivi cinq familles ayant perdu un proche après une intervention policière. Elle leur donne la parole dans ce documentaire poignant, à (re)voir de toute urgence. Rencontre.

La bande-annonce du documentaire Violences Policières, le combat des familles disponible depuis le 9 février sur france·tv slash.

Interview de Inès Belgacem, réalisatrice de Violences policières, le combat des familles.

Madmoizelle. Que souhaitiez-vous montrer dans ce documentaire ?

Inès Belgacem. Je voulais donner la parole à des familles peu ou pas médiatisées. Rendre leurs témoignages davantage visibles. On a tendance à traiter ces événements au moment où ils se produisent. On les classe dans la rubrique « faits divers » puis ils tombent dans l’oubli. Parfois, quelques rebondissements dans l’enquête les ramènent sur le devant de la scène… Mais on ne connaît rien de l’entre deux, de ce combat permanent pour obtenir des réponses, de cette incertitude qui ronge… Je voulais montrer ce quotidien-là.

Vous identifiez plusieurs points de similitudes entre ces familles…

En effet. Malgré la diversité de leurs histoires, ces familles partagent de nombreux points en commun. Le premier est la sidération ressentie : on ne comprend pas comment ceux qui détiennent pourtant la confiance, qui ont pour rôle de protéger, peuvent être un danger pour ses proches. Ensuite, il y a l’envie de comprendre ce qu’il s’est passé et la difficulté à obtenir des informations. Bon nombre de ces familles découvrent les faits violemment, via un communiqué de presse, ou dans la presse, où leurs proches sont criminalisés. Le réflexe est de chercher des témoignages, des preuves face au mutisme des autorités. Enfin, le temps de justice est très long sur ces affaires. Cette attente est insoutenable, les familles redoutent un non-lieu, des débats sur la notion de violence légitime ou illégitime…

Comment avez-vous procédé pour la réalisation de ce documentaire ?

Il était crucial pour moi de fournir un travail fouillé, sourcé, alimenté d’images d’archive, de vidéos prises par des témoins, d’extraits médias… Je voulais aussi inclure des témoignages de policiers, de procureurs, afin de laisser la possibilité aux spectateurs de se faire leur propre avis. Cela a nécessité un an de pré-enquête, pour bien comprendre chaque affaire dans toute sa complexité, la charge émotionnelle que cela représente pour les familles des victimes de raconter leur histoire.

Violences policières, le combat des familles : disponible depuis le 9 février sur france·tv slash puis lors d’une tournée dans les cinémas, à travers la France, accompagnée de rencontres avec les familles et l’équipe de tournage. La première date sera le 15 février à Paris. Informations à venir.


Vous aimez nos articles ? Vous adorerez nos podcasts. Toutes nos séries, à écouter d’urgence ici.

Les Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire sur cet article.

Réagir sur le forum

Plus de contenus Actualités France

Source : Capture d'écran Youtube
Société

Poupette Kenza accusée d’avoir tenu des « propos antisémites », la Dilcrah saisit la justice

5
Mode

Quelle est la meilleure culotte menstruelle ? Notre guide pour bien choisir

Humanoid Native
Deux femmes s'embrassent sous un drapeau arc-en-ciel, symbole LGBT © Gustavo Fring de la part de Pexels
Société

La Gen Z, plus LGBT+ que ses ainées ? Une étude le confirme

2
Grâce à Judith Godrèche, l'Assemblée envisage une commission sur le travail des mineur·e·s dans le cinéma et la mode.jpg // Source : Capture d'écran YouTube de LCP - Assemblée nationale
Actualités France

Grâce à Judith Godrèche, l’Assemblée se dote enfin d’une commission pour protéger les mineurs dans le cinéma et la mode

Un couple d'homme en train de s'occuper de leur bébé né par Gestation pour Autrui // Source : alvarostock
Daronne

Timothée a fait le choix d’une GPA éthique : « si le consentement est éclairé, les femmes ne sont pas exploitées »

bulletin-salaire // Source : URL
Actualités France

Les fiches de paie vont bientôt être simplifiées, et ce n’est pas forcément une bonne nouvelle

10
Hanny Naibaho festival
Actualités France

Ce festival mythique pourrait bien diparaître (et on est trop triste)

Source : TF1 - Capture d'écran de l'émission Sept à Huit
Actualités France

Les nouvelles mesures autoritaires de Gabriel Attal pour lutter contre les violences entre mineurs

16
Bâtiments du 4° bataillon de l'école spéciale militaire de Saint-Cyr Coetquidan ; au premier plan, celui de la 13e compagnie en 2018 // Source : Wikimedia Commons / Alain.Darles EOR Saint-Cyr à Coetquidan 1971 / Licence Creative Commons
Actualités France

Violences sexistes et sexuelles à l’académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan : l’enquête choc de FranceTV

4
La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France // Source : Capture d'écran Twitter
Actualités France

La mairie de Paris décroche les pubs pour le livre transphobe des TERF les plus célèbres de France

1
macron coupe du monde
Actualités France

Emmanuel Macron mécontente 3/4 des Français·e·s (et surtout les femmes), selon un nouveau sondage

1

La société s'écrit au féminin